TousAntiCovid est quasiment inutile, selon la Cnil

 

Le dernier rapport de la CNIL est assez consternant pour TousAntiCovid. Après des mois de mise en avant par le gouvernement, l’application n’aurait finalement une utilité que très limitée, selon la Commission. En effet, les conditions à remplir pour profiter pleinement de ses fonctionnalités sont beaucoup trop nombreuses.

application TousAntiCovid sur iOS

Depuis son lancement en octobre 2020, TousAntiCovid s’est fait chahuter de tous les côtés. Il faut dire que l’application est loin de faire l’unanimité. Sa réelle utilité, pour commencer, a souvent été questionnée, parfois même par des associations qui ont exigé un rapport précis sur ses résultats — qu’elles n’obtiendront d’ailleurs jamais. Puis, nous avons également eu droit à un scandale concernant l’utilisation des données confidentielles des Français, alors même que le gouvernement avait affirmé ne rien stocker de ce côté-là.

Alors qu’aujourd’hui, l’application est plus ou moins tombée dans l’oubli suite à la levée des restrictions concernant le pass sanitaire, la CNIL vient enfoncer un peu plus le clou avec son dernier rapport publié ce lundi 4 juillet. Premier constat : TousAntiCovid n’a pas reçu de mise à jour majeure depuis plusieurs mois, ce qui n’est en soi guère étonnant compte tenu de la situation et des mesures actuelles concernant la pandémie. En revanche, la Commission est formelle sur un point : TousAntiCovid a seulement fait preuve d’une « utilité marginale ».

Sur le même sujet : TousAntiCovid vous alertera quand votre passe sanitaire est périmé

TousAntiCovid fonctionne de manière trop compliquée pour vraiment fonctionner

Autrement dit, la CNIL n’est pas vraiment convaincue par la réelle utilité de TousAntiCovid. Son système de suivi de contacts (contact tracing), qui permet en théorie de prévenir les utilisateurs lorsqu’ils ont croisé la route d’une personne contaminée, est en effet sujet à un trop grand nombre de conditions pour s’avérer véritablement efficace. Celle-ci est « très dépendante du nombre d’applications activement utilisées », souligne notamment la CNIL.

Quand bien même TousAntiCovid serait l’application la plus téléchargée de l’Histoire comme le prétend Cédric O, il faut à cela ajouter le fait que le Bluetooth doit être activé sur les deux smartphones concernés et que leurs propriétaires aient ajouté leur situation médicale dans le système. Sans compter sur le fait que la connexion peut échouer. Or, « les statistiques d’utilisation de la fonctionnalité de suivi de contacts […] ne semblent pas particulièrement élevées », relève la CNIL.

Ainsi, l’organisme recommande d’utiliser l’application uniquement dans les périodes où le risque de contamination est élevé.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !