TikTok obtient un nouveau sursis : les Etats-Unis n’interdiront pas l’application pour le moment

 

TikTok vient d’obtenir un nouveau sursis. Suite à la décision du tribunal fédéral de Pennsylvanie, le gouvernement des Etats-Unis renonce à bannir l’application chinoise de son territoire pour le moment. Le département du commerce américain n’exclura pas la plateforme mais attend « de nouveaux développements juridiques » pour repasser à l’attaque. 

tiktok fonds
Crédits : Pixabay

En août dernier, Donald Trump ordonnait à ByteDance de trouver un acheteur américain pour TikTok sous peine d’être exclu du marché des Etats-Unis. Après des semaines de négociation, l’application venue de Chine se retrouvait au coeur d’un deal financier entre ByteDance, maison mère de TikTok, Oracle et Walmart.

Avec un peu de réticence, Donald Trump finissait par approuver l’accord avant de poser une nouvelle condition : le locataire de la Maison Blanche exige que le code de l’appli soit réécrit et stocké aux États-Unis. L’annonce a mis un frein aux négociations toujours en cours entre ByteDance, Oracle et Walmart alors que la date butoir du 12 novembre approchait à grand pas. Quelques jours avant l’entrée en vigueur des sanctions, TikTok n’avait plus de nouvelles de l’administration Trump depuis plusieurs semaines. L’application chinoise a fini par se demander si Donald Trump n’avait pas oublié d’appliquer les sanctions.

Le département du commerce américain prépare une contre-attaque

Ce 12 novembre 2020, le département du commerce américain a fini par répondre aux doléances de TikTok. D’après nos confrères du Wall Street Journal, les Etats-Unis renoncent à bannir TikTok pour le moment. Le gouvernement affirme se conformer à la décision rendue le 30 octobre par un tribunal fédéral de Pennsylvanie. Le tribunal avait en effet ordonné à l’administration Trump de suspendre le décret qui considère TikTok comme une « menace à la sécurité nationale » des Etats-Unis.

« Nous sommes profondément émus par le déferlement de soutien de la part de nos créateurs, qui agissent pour protéger leur droit de s’exprimer, leurs carrières et pour aider les petites entreprises, notamment pendant la pandémie » réagit ByteDance peu après l’annonce. Néanmoins, l’administration américaine n’a pas dit son dernier mot. Ce jeudi 12 novembre, elle a fait appel à la décision du tribunal fédéral de Pennsylvanie et affirme attendre « de nouveaux développements juridiques » pour repasser à l’offensive. Malgré la défaite de Donald Trump face à Joe Biden, TikTok n’est pas encore tiré d’affaire.

Source : le Wall Street Journal 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tiktok porno suppression
TikTok s’attaque au porno et supprime 470 000 comptes

TikTok a décidé de s’attaquer aux comptes abritant du contenu pornographique et/ou utilisé pour faire la promotion de la prostitution. Selon les données du réseau social, TikTok a banni en octobre 2020 pas moins de 470 000 comptes coupables de…

tiktok oubli ban usa
TikTok affirme que le gouvernement américain a oublié de le bannir

TikTok n’a pas de nouvelles de l’administration Trump depuis plusieurs semaines. Pour l’heure, la question de son bannissement est donc au point mort. Problème, la date limite pour céder totalement TikTok à des repreneurs américains est ce mercredi 12 novembre….

donald trump twitter
Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite

Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite. Comme l’expliquent nos confrères du site Bloomberg, en cas de défaite, le milliardaire redeviendrait un utilisateur lambda, soumis aux mêmes conditions et aux mêmes sanctions que n’importe quel utilisateur. Donald Trump…