TikTok renforce sa modération pour éviter les commentaires négatifs

 

TikTok déploie de nouveaux outils de modération permettant un meilleur contrôle des commentaires par ses utilisateurs. Ces derniers pourront ainsi valider par eux-mêmes les commentaires sous leurs vidéos. Les followers, de leur côté, verront apparaître un message de prévention lorsque l’application détecte un contenu malveillant.

TikTok, ByteDance

La méchanceté n’a pas sa place sur TikTok. Dans un billet de blog, le réseau social indique vouloir « faire la promotion de la gentillesse » à travers deux nouvelles fonctionnalités concernant les commentaires. D’un côté, les créateurs pourront mieux filtrer ces derniers. D’autre part, leurs followers seront alertés s’ils s’apprêtent à poster du contenu malveillant. « Notre but est de proposer un environnement positif où chacun s’entraide et pousse les autres vers le haut », déclare la plateforme.

Dans la lignée des nouveaux paramètres de confidentialité pour ses utilisateurs les plus jeunes, TikTok ajoute de nouvelles options de modération des commentaires. Une fonctionnalité baptisée « Filtrer tous les commentaires » permet aux créateurs de décider par eux-mêmes quels commentaires peuvent s’afficher sous leurs vidéos. Ceux-ci n’apparaîtront donc pas tant que l’utilisateur n’aura pas apporté sa validation. « Cette fonctionnalité s’ajoute à notre collection de contrôle des commentaires qui permet de filtrer les spams ainsi que des mots spécifiques », précise TikTok.

TikTok veut faire réfléchir à deux fois avant de poster un commentaire négatif

« Les commentaires sont un moyen important pour une communauté de communiquer avec les créateurs », ajoute la plateforme. Afin de « promouvoir des discussions respectueuses », celle-ci va désormais prévenir ses utilisateurs lorsqu’ils s’apprêtent à poster un commentaire désobligeant. Le cas échéant, un message apparaît sur l’écran appelant à reconsidérer la volonté de publier un contenu inapproprié, et donne la possibilité d’éditer le message en question ainsi que de consulter les CGU du réseau social.

Sur le même sujet — TikTok : les autorités alertent sur le « silhouette challenge », cette danse sexy à la mode

Enfin, TikTok annonce un partenariat avec le Cyberbullying Research Center (CRC) pour améliorer ses méthodes de lutte contre le harcèlement. « Nous allons travailler avec le CRC afin de mieux comprendre le harcèlement sur et en dehors de TikTok, de trouver de meilleurs moyens de soutenir nos utilisateurs et développer des initiatives pour que notre plateforme reste accueillante ». Il semble donc que le réseau social a conscience des nombreuses critiques à son égard et cherche à redorer son blason. En février dernier, l’UFC-Que Choisir a porté plainte contre TikTok pour mauvaise protection des utilisateurs.

Source : TikTok



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !