Prise en main du Xiaomi Mix Fold 2 : le futur du smartphone pliant ?

 

Le Mix Fold 2 est un smartphone pliant signé Xiaomi. Reprenant le format « Fold » instauré par Samsung, il veut pousser la formule encore plus loin, notamment au niveau de la finesse et de la photo. Nous avons pu le prendre en main.

Xiaomi Mix Fold 2

Les smartphones pliants continuent petit à petit à envahir le marché. Alors que Samsung mène la charge avec ses Galaxy Fold et Flip, d’autres constructeurs tentent de reprendre la formule afin de l’améliorer. C’est le cas de Xiaomi avec le Mix Fold 2.

Comme son nom l’indique, il s’agit de la deuxième itération du produit. Ce smartphone adopte le format « Fold », c’est-à-dire avec deux écrans, dont un pliable. La marque chinoise tente toutefois d’apporter un petit truc en plus, notamment avec un design misant sur la finesse, un format d’écran extérieur plus large ainsi qu’un module photo réalisé en partenariat avec Leica. De quoi devenir le nouveau roi du format ?

Xiaomi Mix Fold 2

Disons-le tout de suite, le Mix Fold 2 est un terminal exclusif à la Chine. Il n’arrivera jamais en France, mais rien n’indique que la marque n’a pas, à long terme, l’envie de sortir ce genre de produit en Europe. Il est donc intéressant de voir ce qu’elle a à proposer aujourd’hui. Nous avons pu prendre ce Fold 2 en main pendant quelques jours afin de vous donner nos impressions.

Un design qui mise sur la finesse

Le Mix Fold 2, se présente comme un livre. Nous avons un écran principal de 8,2 pouces situé dans la partie intérieure et lorsqu’on le referme, on arrive sur un écran extérieur de 6,59 pouces. Un format qui imite bien entendu celui du Galaxy Z Fold de Samsung, le premier à l’avoir utilisé dès 2019. Cependant, Xiaomi a tenté de l’améliorer sur tous les points.

Xiaomi Mix Fold 2

L’une des améliorations majeures concerne la taille des tranches. Une fois replié, le Mix Fold 2 ne fait que 11 mm d’épaisseur, soit un peu plus qu’un smartphone classique. À titre de comparaison, le Z Fold 4 fait 15 mm. Le constructeur a eu la brillante idée d’incurver légèrement l’écran externe sur un des côtés afin de renforcer encore un peu plus l’impression de finesse. Point important, lorsque le terminal est fermé, il est fermé. Point de petit jour entre les deux parties distinctes comme chez Samsung !

Xiaomi Mix Fold 2

Déplié, il ne fait que 5,4 mm d’épaisseur. Quand on utilise le grand écran, nous avons l’impression d’avoir une simple plaque d’aluminium sur laquelle est posée l’image. Impressionnant et agréable. Concernant le poids, nous restons sur un produit assez lourd, puisqu’il pèse 262 grammes.

Xiaomi Mix Fold 2

Pour son design, Xiaomi a fait de l’excellent travail, mêlant chic et sobriété avec un châssis en aluminium. On apprécie tout particulièrement le capteur photo, ce petit rectangle plat qui se fond parfaitement dans le paysage, bien qu’il ressorte beaucoup du capot arrière.

Xiaomi Mix Fold 2

En main, le Mix Fold 2 est un vrai régal à utiliser. Sur ce point, il se démarque surtout du Z Fold par le format de ses écrans. La dalle extérieure de 6,59 pouces adopte un ratio 21 :9 (2 520 x 1080 pixels). Cela signifie que nous avons un écran dans un format que l’on retrouve sur les téléphones mono-écran. On peut presque passer une journée sans le déplier tellement la navigation est fluide et naturelle. C'est sur cet affichage que les manipulations du quotidien (réseaux sociaux, navigation Internet, consultation de mails) se font.

Xiaomi Mix Fold 2

Il y a quelques petites choses à noter sur l’écran intérieur de 8 pouces, qui adopte un format carré. Premièrement, la pliure, bien que quasi invisible à l’œil nu, se sent encore bien sous les doigts. Deuxièmement, il ne dispose que de deux positions : plié et déplié. A contrario du Z Fold 4 qui peut se plier à moitié comme un livre, la charnière force l’ouverture ou la fermeture. Un peu frustrant à l’usage, mais on s’y fait. La charnière, justement, apporte une sensation de solidité, mais nous ne pouvons juger de la chose qu’après quelques mois. On remarque l’absence de capteur selfie sur l’affichage intérieur. Point de caméra cachée sous l’écran ici. Pour les selfies, il faudra utiliser l’écran externe. Un choix pertinent.

Xiaomi Mix Fold 2

Niveau design, le Mix Fold 2 est une grande réussite. Pour son produit, Xiaomi a pris ce qui se faisait de mieux chez la concurrence pour l’améliorer encore. Fin, agréable en main, disposant d’écrans impressionnants au format justes, le terminal est un vrai plaisir à manipuler. On apprécie tout particulièrement sa finesse qui le rapproche d’un téléphone « classique ».

Des écrans de qualité et un processeur puissant

Concernant les écrans, nous avons deux dalles LPTO avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz (8 pouces et 6,59 pouces pour rappel). La principale adopte une définition de 2160 x 1914 pixels tandis que l’extérieur fait 2520 x 1080 pixels. Nous les avons analysés à l’aide de notre sonde et les résultats sont très satisfaisants. Xiaomi nous offre des dalles lumineuses (650 cd/m²) et très respectueuses des couleurs. Bien entendu, il s’agit d’écrans OLED (les deux), nous avons donc un contraste infini, très agréable pour consommer du contenu, comme des vidéos ou du jeu.

Xiaomi Mix Fold 2

À l’intérieur du châssis, nous trouvons un processeur Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1, épaulé par 12 Go de RAM. Sans surprise, le Mix Fold 2 domine les benchmarks, faisant partie du top 5 des smartphones les plus puissants du marché. Idéal pour consommer du contenu, mais aussi pour gérer l’interface qui fait la part belle aux multitâches.

Xiaomi Mix Fold 2

Le terminal dispose d’Android 12 avec la surcouche MIUI Fold 13. Celle-ci s’adapte totalement au format très particulier de l’écran pliable. Les applications propriétaires ainsi que l’interface épousent la forme carrée sans aucun souci .

Xiaomi Mix Fold 2

En revanche, pas d’interface « PC », avec l’écran légèrement replié (comme chez Samsung), étant donné que le smartphone ne permet pas cette utilisation.

Xiaomi Mix Fold 2

Petite précision qui a son importance : la partie logicielle est prévue pour le marché chinois seulement. Nous n’avons pas accès au PlayStore (seulement le Mi Store et d’autres boutiques locales), pas de suite logicielle Google et beaucoup de textes restent en mandarin, malgré l’ajout de la langue anglaise. De ce fait, le commander en import pour l’utiliser tel un smartphone classique est difficile en tant qu’Européen, voire impossible. Même s’en servir en guise de terminal de divertissement n’est pas une bonne solution. Exemple concret : il faut disposer d’une carte d’identité chinoise afin de lancer des jeux (la loi l’exigeant dans le pays) et les applications classiques de streaming ne sont pas accessibles.

Xiaomi Mix Fold 2

Enfin, un mot sur l’autonomie. Il semble s’agir d'un des points faibles du téléphone. Il est doté d’une batterie de 4500 mAh et nous avons constaté une barre qui fond comme neige au soleil, que ce soit en prise de vue ou en visionnage de vidéo. Tenir une journée complète avec son Mix Fold 2 est toutefois possible, 90% du temps étant passé sur l'écran extérieur, moins énergivore.

Une partie photo peu convaincante

Le Xiaomi Mix Fold 2 dispose d’un module photo composé de trois capteurs : un principal de 50 mégapixels (f/1.8), un téléobjectif de 8 mégapixels (f/2.6, zoom optique X2) ainsi que d’un capteur ultra grand-angle de 13 mégapixels (f/2.4). Comme sur le premier modèle, la partie photo a été réalisée en partenariat avec Leica, qui dispose maintenant d’une sacrée expertise dans le domaine des téléphones portables.

Xiaomi Mix Fold 2

Xiaomi Mix Fold 2

Xiaomi Mix Fold 2

Après avoir joué avec le produit, un constat clair se dégage. Le Mix Fold 2 se débrouille… mais dans certaines conditions seulement. En plein jour et avec une bonne lumière, nous avons des clichés équilibrés avec une bonne gestion des contrastes et des couleurs. Le grand angle, en revanche, affiche des résultats constamment surexposés. Le zoom optique X2, pour sa part, est correct, mais le zoom numérique (X10) laisse grandement à désirer.

Xiaomi Mix Fold 2
Zoom x0.6, Zoom X2, Zoom X2 et Zoom X10

Autre déception : le mode nuit. Celui-ci se montre assez faible, affichant des résultats peu lisibles avec une gestion de la lumière proche de la catastrophe.

Xiaomi Mix Fold 2

Bref, nous avons ici un appareil photo correct dans certaines conditions, mais bien loin de nos espérances. Si nous devions le comparer à celui du Z Fold 4, nous nous situons bien en dessous. Dommage, car c’est bien là le grand point faible des téléphones pliables aujourd’hui et il y a vraiment quelque chose à faire. Il ne suffit pas d’apposer un logo Leica sur son capteur pour convaincre.

À lire aussi – Test Galaxy Z Fold 4 : l’innovation à son paroxysme, mais à quel prix ?

À quand une sortie en France ?

Qu’il est rageant de voir ce Mix Fold 2 réservé uniquement au marché chinois ! Avec ce terminal, Xiaomi s’appuie sur les innovations de la concurrence pour l’améliorer sur beaucoup de points. Ici, c’est la partie design qui impressionne, à la fois par la finition du châssis que par le format des écrans, très pratique. Toutefois, la partie photo reste perfectible, en dessous des autres pliants du marché.

Xiaomi Mix Fold 2

Ne reste qu’à savoir quels sont les plans de Xiaomi pour ce genre de téléphones à l’international. On sait que la marque inonde le marché de terminaux sur tous les segments de prix en Europe. Toutefois, elle n’a pas encore communiqué ses plans concernant les Fold. Tout reste donc possible pour les prochains modèles. En tout cas, il y aurait largement de la place dans un marché encore naissant, surtout avec son tarif de 1300 euros.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !