Test Nvidia GeForce RTX 4090 : c’est un véritable monstre !

 
RTX 4090
  • 2253.67€
    Voir l'offre
  • 2289.99€
    Voir l'offre
  • 2299.99€
    Voir l'offre
  • 3062€
    Voir l'offre
  • 3062.37€
    Voir l'offre

La GeForce RTX 4090 est la nouvelle carte graphique phare de Nvidia, la plus puissante de sa nouvelle gamme. Nous avons pu jouer avec et c’est un monstre de puissance. Voici notre test du mastodonte qui veut s’imposer chez les hardcore gamers. RTX 4090

Nvidia a présenté ses nouvelles cartes graphiques GeForce RTX 40XX il y a quelques semaines et le modèle le plus haut de gamme est la RTX 4090. Il s’agit de la plus puissante du constructeur, celle qui doit montrer tout son savoir-faire. Nous avons pu la prendre en main.

Cette carte n’est pas faite pour tout le monde, Nvidia accentuant plus sa communication sur la RTX 4080, le produit le plus adapté au marché gamer (et moins cher !). À l’instar de la RTX 3090, il s’agit d’une démonstration de puissance, d’une carte dédiée à une élite en quête de performances et au monde professionnel. Imposante et vendue 1949 euros dans sa version Founder’s Edition (le modèle de base conçu par Nvidia), elle vise un marché d’ultra niche. Ne reste maintenant qu’à déterminer ce que cette carte a dans le ventre. A-t-on LE produit gamer ultime ? Surpasse-t-elle largement la concurrence ou est-ce un flop ? Réponse tout de suite.

Petites précisions avant de commencer le test : nous avons passé la RTX 4090 Founder’s Edition sur le grill, donc la carte de « base ». Les données peuvent varier avec les versions custom (des constructeurs) mais nous sommes dans la même fourchette. Ce mini-test a été réalisé en partenariat avec Igor’s Lab, avec qui nous partageons les données et les photos.

Une fiche technique incroyable et un design dans la droite lignée de la RTX 3090

Un rapide tour technique avant de se lancer dans le vif du sujet. La RTX 4090 utilise l’architecture Ada Lovelace, conçue par Nvidia. Nous avons un GPU AD102-300 gravé en 4 nm. La carte dispose de 76,3 milliards de transistors, c’est énorme. On compte 18 000 cœurs CUDA, 64 TPC (Texture Processing Cluster), 128 cœurs RT de troisième génération, 512 cœurs Tensor de quatrième génération et 24 Go de mémoire GDDR6X. Au total, elle dispose d’une puissance de 83 TFLOPS. Notons enfin que le TGP de la RTX 4090 est de 450 Watts par défaut, mais peut-être augmenté jusqu’à 600 Watts. En plus d’une puissance impressionnante, Nvidia apporte la technologie DLSS 3 à son bébé, ce qui permet (théoriquement) de gagner encore plus en performance en dupliquant les images affichées à l’écran grâce à l’IA.

RTX 4090

Côté design, nous restons très proches de ce que proposait déjà le constructeur avec sa série RTX 30XX. Nous avons un visuel très caractéristique avec deux ventilateurs placés de chaque côté du châssis en aluminium. Ce dernier affiche toujours son design en croix qui donne une vraie personnalité à la carte, sans forcément en faire trop. C’est aussi une manière de mieux faire circuler l’air afin de rester au frais, le souffle passant directement au cœur du produit.

RTX 4090

Ce qui frappe le plus sur cette RTX 4090, c’est sa taille. C’est un véritable monstre ! Pesant plus de deux kilos sur la balance, elle adopte des dimensions colossales de 30,5 x 13 x 6 cm. Elle est adaptée aux boîtiers gamers ATX, mais c’est tout juste. Elle occupe trois slots sur la carte mère et utilise une interface PCI-Express 4.0. À l’arrière, nous avons un port HDMI 2.1a ainsi que trois ports DisplayPort 1.4a.

RTX 4090

Un beau jouet qu’il faut maintenant passer sur le grill.

À lire aussi – Nvidia annule finalement le lancement de la RTX 4080 12 Go

La RTX 4090 en jeu, ça vaut quoi ?

Ne faisons pas dans le suspense : la RTX 4090 est un vrai monstre de puissance et surpasse (sans surprise) toutes les autres cartes du marché. Nous avons réalisé nos tests sur dix jeux :

  • Cyberpunk 2077
  • Shadow of the Tomb Raider
  • Total War Saga Troy
  • Anno 1800
  • Far Cry 6
  • Watch Dogs Legion
  • Rainbow Six Extraction
  • Horizon Zero Dawn
  • Les Gardiens de la Galaxie
  • Metro Exodus

Dix jeux très différents, donc, plus ou moins gourmands en ressources. Nous avons évidemment activé le ray-tracing quand cela était possible, comme sur Cyberpunk 2077, Metro Exodus ou encore Watch Dogs Legion. Pour ce qui est de la configuration, nous avons réalisé ces tests avec un processeur AMD Ryzen 9 7950X, 32 Go de RAM (deux barrettes de 16 GO DDR5-6000 Corsair Dominator) ainsi qu’un SSD de 2 To. Le tout avec une carte mère MSI MEF X670 Ace. L’alimentation est elle de 1200 Watts et notre Windows 11 dispose de la toute dernière mise à jour en date, la 22H2.

RTX 4090

Commençons avec les tests en 1440p (sans DLSS). Comme on peut le constater, la RTX 4090 atomise les autres cartes du marché (Nvidia ou AMD). On peut ainsi voir la progression insolente du constructeur par rapport à la RTX 3090, soit une évolution de 50 % !

RTX 4090

En 4K, la progression est également impressionnante. Comme nous pouvons le voir, la RTX 4090 survole la mêlée. Ici, nous comptons une évolution des performances de 63% par rapport à la 3090, c’est encore mieux !

RTX 4090

Enfin, nous avons testé la carte en 4K avec le DLSS 3 activé, donc dans les conditions « ultimes » de jeu. Comme on peut le voir sur le tableau, nous obtenons un framerate moyen de 170 images par seconde. Du jamais vu dans cette résolution. Nous constatons une amélioration de 46% par rapport à la RTX 3090 Ti. Le nouveau produit de Nvidia nous fait faire un bond de géant en termes de performances !

RTX 4090

La RTX 4090 tient donc ses promesses. C’est bien la carte ultime pour le jeu, surpassant tout ce qui a été fait jusque-là. Une puissance qui sert également pour des applications très gourmandes en ressources utilisées par les professionnels de l’image et de la 3D.

RTX 4090

Avec de telles performances, on peut craindre au niveau de la chauffe et du bruit. Nvidia a fait du beau travail puisque dans un boîtier fermé, on atteint une température moyenne de 68 degrés avec un point chaud à 77 degrés. C’est très acceptable. La nuisance sonore est elle aussi quasiment absente puisque boîtier ouvert, notre RTX 4090 ne dégage qu’un léger souffle à 38 décibels. Il faut vraiment tendre l’oreille pour l’entendre !

Une consommation maîtrisée

Une telle puissance, ça consomme et nos inquiétudes tournaient autour de ce sujet. Après nos tests, elles sont balayées d’un revers de main par Nvidia. Là encore, la firme californienne a fait de l’excellent travail. La RTX 4090 consomme énormément, c’est un fait, mais d’énormes progrès ont été effectués depuis la génération précédente. Comme on peut le voir, la nouvelle carte se montre moins énergivore que la 3080, voire la 3090 en 1440p.

RTX 4090

Même constat en 4K, avec le DLSS activé ou non. Si on trouve des cartes moins gourmandes, notamment du côté de chez AMD, la RTX 4090 s’en tire extrêmement bien sur ce segment. Nous nous attendions à une augmentation de la consommation en corrélation avec la puissance, mais il n’en est rien.

RTX 4090

RTX 4090

Bref, cette RTX 4090 est une réussite sur tous les plans.


Note finale du test : Nvidia GeForce RTX 4090

Nvidia livre ici la meilleure carte du marché. Dotée d’une puissance exceptionnelle et maîtrisée, la GeForce RTX 4090 est idéale pour les hardcore gamers qui veulent jouer dans les meilleures conditions possibles en 4K. Aboutissement du travail de Nvidia depuis des années, elle représente un vrai tour de force. Un excellent produit, qui reste toutefois dédié à un marché de niche. On pourrait pointer du doigt son prix très élevé, mais compte tenu du résultat, il se montre justifié.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !