Test Asus ROG Phone 6D Ultimate : ce smartphone ne manque pas d’air

 
asus rog phone 6d
  • 625.99€
    Voir l'offre
  • 999€
    Voir l'offre
  • 1029€
    Voir l'offre
  • 1029€
    Voir l'offre
  • 1029€
    Voir l'offre
  • 1088.98€
    Voir l'offre
  • 1093.8€
    Voir l'offre
  • 1098.99€
    Voir l'offre
  • 1099€
    Voir l'offre
  • 1249€
    Voir l'offre
  • 1329€
    Voir l'offre
  • 1329€
    Voir l'offre
  • 1399€
    Voir l'offre
  • 1499€
    Voir l'offre
  • 1534.99€
    Voir l'offre
  • 1627.36€
    Voir l'offre

Quelques mois seulement après le ROG Phone 6, Asus remet le couvert avec une version revisitée de son smartphone gaming : le ROG Phone 6D. Si le positionnement, l’ergonomie et la philosophie du produit ne changent pas, ce nouveau modèle inaugure certaines innovations qui pourraient changer le gaming mobile. Sont-elles suffisantes pour justifier un renouvellement ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce test.

asus rog phone 6d

Début juillet, nous avons publié le test complet du ROG Phone 6, un smartphone destiné aux gamers souhaitant bénéficier d’une plate-forme ultra performante. Comme les ROG Phone 5 et ROG Phone 5S qui l’ont précédé, le ROG Phone 6 s’appuie sur une construction qui a été optimisée pour le jeu compétitif, quitte à faire quelques concessions sur d’autres aspects de la téléphonie, notamment la photo (même si cela a été amélioré cette année).

Lire aussi – Test Galaxy Z Fold 4 : l’innovation à son paroxysme, mais à quel prix ?

Si le smartphone atteint techniquement son objectif, proposer une expérience gaming digne d’une console HD, il en oublie l’accessibilité économique. Tout d’abord le prix est en forte hausse (130 euros environ entre le ROG Phone 5 et le ROG Phone 6, à configuration équivalente). Ensuite les modèles les plus accessibles disparaissent du catalogue. Enfin le ventilateur AeroActive Cooler, indispensable pour les longues sessions de gaming, disparait de toutes les boîtes, même des modèles vendus plus de 1300 euros.

Le ROG Phone 6 bénéficiant déjà du dernier chipset Qualcomm, le Snapdragon 8+ Gen 1, nous ne nous attendions pas à voir débarquer un nouveau modèle en 2022. Les rumeurs affirmaient pourtant depuis plusieurs semaines qu’un nouveau téléphone serait présenté par Asus. Et ce fut bien le cas ce lundi 19 septembre 2022. La marque taïwanaise a dévoilé le ROG Phone 6D où la lettre « D » fait référence au nouveau SoC employé ici : le Dimensity 9000+. C’est la première fois qu’Asus emploie un SoC MediaTek dans un ROG Phone.

asus rog phone 6d

Mais ce n’est pas le seul changement apporté. Le ROG Phone 6D se voit doté d’un nouveau système d’aération qui maximise plus encore la dissipation de chaleur et le travail de l’AeroActive Cooler. Quelles sont les conséquences de ces changements ? Sont-elles suffisantes pour justifier un achat ? Et surtout la politique commerciale d’Asus a-t-elle évolué ? C’est ce que nous allons voir dans ce test complet de ce premier ROG Phone sous architecture MediaTek.

Fiche technique

 ROG Phone 6DROG Phone 6D Ultimate
Dimensions et poids173 x 77 x 10,4
239 grammes
173 x 77 x 10,4
247 grammes
Ecran6,78''
définition Full HD+ (395 pixels par pouce)
AMOLED
taux de rafraichissement 165 Hz
HDR10+
DCI-P3
taux de rafraichissement de la couche tactile 720 Hz
Protection Gorilla Victus
6,78''
définition Full HD+ (395 pixels par pouce)
AMOLED
taux de rafraichissement 165 Hz
HDR10+
DCI-P3
taux de rafraichissement de la couche tactile 720 Hz
Protection Gorilla Victus
Affichage arrièreRGB MatrixROG Vision
ChipsetMediaTek Dimensity 9000+ (4 nm)MediaTek Dimensity 9000+ (4 nm)
OSAndroid 12
Zen UI ou ROG UI
Android 12
Zen UI ou ROG UI
RAM12 Go16 Go
Stockage256 Go
UFS 3.1
512 Go
UFS 3.1
microSDNonNon
Capteur principal50 MP Sony IMX766 f/1.9, autofocus PDAF
13 MP f/2.2 grand-angle 125°
5 MP f/2.0 macro
vidéo : 8K @ 30 ips
50 MP Sony IMX766 f/1.9, autofocus PDAF
13 MP f/2.2 grand-angle 125°
5 MP f/2.0 macro
vidéo : 8K @ 30 ips
Capteur selfie12 MP f/2.512 MP f/2.5
Batterie6000 mAh
Recharge rapide 65W
6000 mAh
Recharge rapide 65W
5GOuiOui
ConnectivitéBluetooth 5.3, WiFi 6E, NFC
USB type-C (x2)
Bluetooth 5.3, WiFi 6E, NFC
USB type-C (x2)
BiométrieLecteur d'empreintes sous l'écranLecteur d'empreintes sous l'écran
AudioDouble haut-parleur frontal optimisé Dirac
Port jack quad DAC Sabre ESS
Trois microphones
Double haut-parleur frontal optimisé Dirac
Port jack quad DAC Sabre ESS
Trois microphones
Résistance à l'eauNonNon
DirversAir Triggers sur la tranche
Coloris : noir
Air Triggers sur la tranche
Coloris : noir

Prix et date de disponibilité

Le ROG Phone 6D arrivera sur les étals des enseignes habituelles début novembre 2022. Il se décline en deux versions : le ROG Phone 6D standard et le ROG Phone 6D Ultimate. Il n’y a pas de version Pro. La version standard se décline en deux configurations. La première avec 12 Go de RAM et la seconde avec 16 Go de RAM. Les deux profitent de 256 Go de stockage. En France, seule la première sera commercialisée.

asus rog phone 6d

Le ROG Phone 6D Ultimate se décline quant à lui en une seule version avec 16 Go de RAM et de 512 Go de stockage. Cela correspond à une baisse de 2 Go de RAM en comparaison du ROG Phone 6 Pro. Rendez-vous dans la partie performance de ce test pour une explication de ce détail.

Voici un petit rappel de tous les prix :

  • ROG Phone 6D (12 Go de RAM / 256 Go de stockage) : 949 euros
  • ROG Phone 6D Ultimate (16 Go de RAM / 512 Go de stockage) : 1429 euros

asus rog phone 6d

Le ROG Phone 6D Ultimate est donc 100 euros plus cher que le ROG Phone 6 Pro. Il y a pourtant une bonne nouvelle derrière cette augmentation : l’AeroActive Cooler 6, dont la valeur commerciale atteint 89 euros, est dans la boîte. Cela contrebalance presque toute l’inflation. Notez que le ventilateur n’est toujours pas inclus avec la version standard du ROG Phone 6D.

asus rog phone 6d

Dans la boîte des ROG Phone 6D, vous retrouvez les mêmes accessoires que dans celle du ROG Phone 6 : un chargeur, un câble USB renforcé en nylon et une coque en plastique. Vous avez également une petite carte en plastique nécessaire pour le petit jeu en réalité augmentée auquel vous jouez en lançant le téléphone pour la première fois. De notre expérience, ce jeu, déjà proposé avec le ROG Phone 6, est le moins intéressant et le moins interactif. Et derrière la carte en plastique, vous avez une trappe où l’AeroActive Cooler 6 est rangé.

asus rog phone 6d

L’écosystème d’accessoires du ROG Phone 6D est le même que celui du ROG Phone 6. Nous n’avons donc testé aucun accessoire supplémentaire. Nous vous conseillons la lecture de notre test complet du ROG Phone 6 pour en apprendre davantage sur le ROG Kunai 3, l’AeroActive Cooler 6 et les coques additionnelles proposées par Asus.

asus rog phone 6d

Petite surprise du lancement du ROG Phone 6D, Asus a également présenté une version à l’effigie de Batman. Cette édition profite d’une décoration exclusive au dos, de thèmes pour le système d’exploitation, d’une coque personnalisée et de quelques goodies. Les amateurs du Dark Knight seront ravis. Elle bénéficie de 16 Go de RAM et 256 Go de stockage. Elle sera vendue à 1329 euros et sera disponible au mois de novembre sur l’Asus Store.

Design

Contrairement aux tests précédents des ROG Phone, nous ne ferons pas d’unboxing, parce que l’expérience offerte par le packaging du ROG Phone 6D est quasiment identique à celle du ROG Phone 6. La seule différence est la taille de la boîte : celle du ROG Phone 6D Ultimate est plus grande parce qu’il y a une trappe supplémentaire pour y loger le ventilateur. Commençons donc par faire le tour du propriétaire. Nous sommes ici face à la version « Ultimate » du ROG Phone 6D, avec l’écran secondaire ROG Vision au dos du téléphone. La version classique profite d’un éclairage RGB similaire à celle du ROG Phone 6 et des ROG Phone 5 et 5S.

asus rog phone 6d

Toujours au dos, vous remarquerez un changement important : le logo lumineux « Dare to Play » a disparu. Il est remplacé par une trappe appelée « AeroActive Portal », une exclusivité de la version Ultimate du ROG Phone 6D. Cette trappe est l’une des grandes nouveautés du ROG Phone 6D et pourrait préfigurer de l’avenir de toute la gamme. En effet, il s’agit d’une ouverture mécanique du châssis qui permet à l’air chaud de s’échapper plus facilement. Le ROG Phone 3 était jusqu’à présent le seul modèle à intégrer une ouverture physique dans le châssis pour aider à la dissipation de chaleur.

asus rog phone 6d

asus rog phone 6d

Mais il y a quelques différences. D’abord, AeroActive Portal offre ici une ouverture beaucoup plus grande que dans le ROG Phone 3 : deux centimètres de large contre 8 mm. Et en hauteur, AeroActive Portal est bien plus grand. Il ne s’ouvre pas à la main : il est animé par un moteur hérité des ZenFone 7 et ZenFone 8 Flip (les modèles avec module photo rotatif). Et comme ces derniers, si le ROG Phone 6D détecte qu’il tombe, la trappe se ferme automatiquement pour éviter tout dommage.

asus rog phone 6d

asus rog phone 6d

L’ouverture de la trappe est, théoriquement, conditionnée par la connexion de l’AeroActive Cooler 6, mais il est possible de l’ouvrir manuellement en effectuant une opération de maintenance (pour enlever la poussière). Il faut pour cela passer par ArmouryCrate. Par défaut, la trappe s’ouvre à partir du moment où le ventilateur est branché ET actif. Cependant, il est possible de fermer la trappe, également depuis ArmouryCrate. Malgré la présence de cette trappe, le smartphone conserve son indice de protection IP52, contre les éclaboussures. Enfin, le ROG Phone 6D pèse aussi lourd que le ROG Phone 6, mais la version Ultimate, avec la trappe, prend 8 grammes de plus sur la balance à cause de son mécanisme motorisé.

asus rog phone 6d

asus rog phone 6d

asus rog phone 6d

Pour le reste, le ROG Phone 6D reprend toutes les caractéristiques physiques du ROG Phone 6. Le dos en verre minéral Gorilla 3 de Corning. La coque en aluminium. Les touches tactiles « AirTrigger » sur la tranche de droite. Les deux ports USB (tranche inférieure et tranche de gauche). Le port jack 3,5 mm avec le DAC optimisé. Le large module photo hexagonal au dos. Les deux haut-parleurs en façade, flanquant une grande dalle tactile dont les bordures ne sont pas si épaisses que ça. Et une protection d’écran en Gorilla Victus.

asus rog phone 6d

asus rog phone 6d

asus rog phone 6d

La prise en main du ROG Phone 6D est donc très proche de celle du ROG Phone 6, à l’exception de cette petite trappe exclusive à la version Ultimate du smartphone. Cette trappe ne justifie pas forcément l’achat du smartphone si vous avez un ROG Phone 5 Ultimate ou un ROG Phone 6 Pro. Mais elle se pose comme précurseur d’une nouvelle façon de gérer la chaleur dans les smartphones très puissants. Que ce soit Asus la première marque à proposer une trappe motorisée ne nous étonne évidemment pas.

asus rog phone 6d

Écran

Restons à l’avant de l’appareil et étudions l’affichage. Et une première remarque importante : l’écran du ROG Phone 6D est strictement identique à celui du ROG Phone 6. Ni plus. Ni moins. Nous retrouvons donc une grande dalle de 6,78 pouces produite par Samsung. La définition est Full HD+ et la résolution reste à 395 pixels par pouce. Cela reste bien suffisant pour afficher tout type de contenu.

asus rog phone 6d

Une dalle AMOLED offrant le taux de rafraichissement le plus élevé en téléphonie mobile : 165 Hz. Cependant, il ne s’agit pas d’une dalle LTPO : le taux ne peut baisser jusqu’à 1 Hz. Bien sûr, vous avez plusieurs paliers : 60 Hz, 90 Hz, 120 Hz, 144 Hz et 165 Hz. Il y a un réglage dynamique qui fait varier le taux de rafraichissement en fonction des contenus affichés à l’écran. Si le Mode X+ est activé (avec le ventilateur), le taux est fixé à 165 Hz par défaut. La fréquence d’échantillonnage atteint quant à elle 720 Hz, soit plus de quatre fois le taux de rafraichissement le plus élevé. C’est très bien.

asus rog phone 6d

La luminosité ne change pas. Asus annonce une fois encore une luminosité maximale de 800 nits avec des pointes à 1000 nits sur certaines parties de l’écran et sous certaines conditions. Si le réglage automatique est désactivé, notre sonde nous informe que la luminosité maximale oscille entre 550 nits et 580 nits selon les modes d’affichage des couleurs. Ce sont quasiment les mêmes chiffres qu’avec le ROG Phone 6.

asus rog phone 6d

Même chose côté colorimétrie : Asus n’a pas profité de l’occasion pour améliorer l’étalonnage de l’écran de son smartphone gaming. Contrairement à ce que nous aurions pu croire, le mode naturel est le pire avec un Delta E qui crève le plafond (3,8) et des blancs qui tirent vers le bleu. Le mode optimal améliore sensiblement le Delta E (2,9), mais pas la température moyenne de la dalle. Le mode cinématique améliore considérablement la température moyenne, le blanc devenant vraiment blanc. Mais le Delta E reste assez élevé (3,1). Enfin, le mode standard est très propre : Delta E à 2 et température moyenne à 6665°.

Interface

Une fois le smartphone allumé, vous accédez à ROG UI, basé ici aussi sur Android 12. Asus n’a pas encore adapté Android 13 à ses interfaces pour smartphone, qu’il s’agisse de ZenUI sur les ZenPhone ou ROG UI sur les ROG Phone. L’interface est strictement identique à celle que nous avons pu essayer avec le ROG Phone 6. Nous vous conseillons donc de vous reporter au test de ce dernier pour de plus amples informations.

asus rog phone 6d

En préambule de la lecture de notre test du ROG Phone 6, sachez que ROG UI est une interface dont l’ergonomie est identique à celle de toute autre interface sous Android 12, mais dont l’iconographie est très marquée par l’univers gaming PC. Le rouge est une couleur très présente, notamment quand vous activez le Mode X (ou X+) qui vous permet d’accéder aux meilleures performances du smartphone. Mais vous avez aussi le choix d’opter pour une interface plus sage et plus proche visuellement de ZenUI.

Comme toutes les interfaces Android, vous retrouvez une belle brochette d’applications de Google. Et vous avez également quelques applications commerciales. Dans le ROG Phone 6D, elles sont peu nombreuses : Facebook, Instagram, Netflix et Messenger. D’autres marques de smartphones en incluent plus, même dans leurs modèles haut de gamme. Nous préférerons toujours qu’il n’y en ait pas. Mais quatre applications commerciales, cela reste restreint.

Le ROG Phone profite aussi de nombreux logiciels développés par Asus. Mais la pierre angulaire de cette expérience est ArmouryCrate, le centre névralgique où vous pouvez personnaliser le comportement du smartphone avec chaque jeu. Personnalisation du taux de rafraichissement de l’écran. Personnalisation des performances. Activation de l’éclairage système. Assignation des AirTriggers et des touches matérielles. Etc.

Vous pouvez également y modifier les réglages du Mode X (ou X+) : taux de rafraichissement, sensibilité tactile de l’écran et des AirTriggers, restriction des ressources aux applications en arrière-plan pendant une session de jeu, etc. Et vous retrouvez bien évidemment le volet Game Genie quand vous lancez un jeu pour modifier certains paramètres pendant la partie. Comme toujours, ROG UI est certainement l’interface qui propose le plus de réglages pour les joueurs.

Puissance

Outre l’AeroActive Portal, l’autre grande nouveauté, la plus « symbolique », est le nouveau processeur intégré dans le ROG Phone 6D. Il s’agit donc du Dimensity 9000+. C’est la première fois que nous testons ce composant, car le ROG Phone 6D est le premier téléphone équipé à arriver en Europe, les autres étant le Honor 70 Pro+, exclusif à la Chine, ainsi que les déclinaisons chinoises du Xiaomi 12 Pro, du Vivo X80 Pro et Find X5 Pro, notamment.

asus rog phone 6d

Il est accompagné ici de 16 Go de mémoire vive. Et pas n’importe quelle RAM, puisque nous avons ici de la LPDDR5X, un tout nouveau format de mémoire vive « basse consommation » destinée aux appareils mobiles. Vous remarquerez qu’il y a moins de RAM dans le ROG Phone 6D Ultimate que dans le ROG Phone 6 Pro. La raison est simple : il n’existe pas encore de barrette avec 18 Go de LPDDR5X, selon Asus. Voilà donc du beau monde qu’il nous tarde de faire passer sur le grill de nos benchmarks.

asus rog phone 6d

Que nous révèlent-ils justement ? Le ROG Phone 6D est un smartphone extrêmement puissant. Il est largement comparable au ROG Phone 6. Cependant, la différence de performance n’est pas toujours en faveur du SoC MediaTek. Certains tests mettent le Dimensity en avant. C’est le cas de PC Work et de AnTuTu. D’autres préfèrent le Snapdragon, notamment 3DMark et Geekbench. Cela ne se joue à pas grand-chose à chaque fois, quelques pour cent seulement. Nous sommes très agréablement surpris par ces résultats.

Faisons une comparaison plus approfondie des scores obtenus par les ROG Phone 6 Pro et 6D Ultimate. Côté CPU, c’est le Dimensity qui l’emporte avec un écart confortable. Côté GPU, c’est le Snapdragon qui gagne haut la main (12 % de différence). Côté RAM, c’est le Dimensity qui l’emporte encore, ainsi que sur les tests dédiés à l’interface utilisateur. Donc, contrairement aux affirmations d’Asus, le Snapdragon conserve sa supériorité sur le processeur graphique. En revanche, les cœurs Cortex du Dimensity sont plus nerveux que les cœurs Kryo. Et ça, c’est une vraie surprise !

Nous pouvons également constater la vraie supériorité du format LPDDR5X. Avec 2 Go de RAM en moins, le score du ROG Phone 6D Ultimate est supérieur à celui du ROG Phone 6 Pro qui en dispose de 18 Go. Les barrettes en LPDDR5X sont encore assez rares en téléphonie, mais elle devrait se généraliser à partir de 2023 en haut de gamme et sur le segment des « gaming phones ». Notez que sans le ventilateur et avec le Mode X, le ROG Phone 6D obtient d’excellents scores, mais légèrement en retrait tout de même.

Observons maintenant de plus près le comportement du smarpthone lors de longues séances de jeu. Les stress tests nous indiquent que les efforts d’Asus pour améliorer la dissipation de chaleur du ROG Phone 6D ne sont pas inutiles. Sans le ventilateur (et le mode X activé), le smartphone peut monter bien au-dessus des 45°. En revanche, avec le ventilateur et la trappe ouverte, la température peut atteindre les 41°, mais guère plus. Dans les deux cas, certains cœurs du CPU peuvent atteindre les 70°. Mais cette chaleur est bien gérée.

Puisque la chaleur est bien gérée, notamment grâce au ventilateur, les performances du SoC ne baissent pas sur la durée. Les scores de stabilité du ROG Phone 6D Ultimate sont bien supérieurs à ce que nous avons expérimenté avec le ROG Phone 6 Pro. Ils sont généralement au-dessus des 95%. Et ils peuvent même atteindre les 99% sur certains jeux gourmands. Sommes-nous donc devant la plate-forme gaming Android ultime ? C’est bien possible !

Pour le ROG Phone 6D standard, sans l’AeroActive Portal, les chiffres seront similaires à ceux que nous obtenus avec le 6D Ultimate sans le ventilateur. Les performances seront peut-être légèrement moins bonnes à cause de la présence de 12 Go de RAM et non 16 Go. Mais l’expérience devrait rester excellente.

Batterie

Sans surprise, le ROG Phone 6D (standard ou Ultimate) intègre, comme les ROG Phone précédents (séries 5, 5S et 6), deux batteries de 3000 mAh, flanquant la carte-mère, pour une capacité totale de 6000 mAh. Cette configuration est optimale pour la recharge (la puissance délivrée par le chargeur étant réparties entre les deux batteries) et pour la dissipation de chaleur, le processeur étant au centre de la coque.

asus rog phone 6d

Puisque le Dimensity 9000+ et le Snapdragon 8+ Gen 1 offrent peu ou prou les mêmes performances, nous pourrions nous attendre à une autonomie similaire entre le ROG Phone 6 et le ROG Phone 6D. Ce n’est pas le cas. Nous constatons, en mode équilibré, qu’une charge complète du second dure moins longtemps que celle du premier. Elle reste cependant excellente. Selon le test PC Mark, une charge complète dure trois jours complets. Bien sûr, nous sommes ici en usage classique (web, streaming, messagerie, appel, réseaux sociaux, casual gaming). Le ROG Phone 6 Pro, lui, monte à plus de trois jours et demi et pourrait frôler les quatre jours en faisant quelques concessions sur le taux de rafraichissement, la mise à jour des applis en arrière-plan, la luminosité, etc.

Bien sûr, le ROG Phone 6D est un smartphone gaming. Nous avons essayé le smartphone avec Genshin Impact. Avec les graphismes par défaut (c’est-à-dire moyen @ 30 ips), le jeu consomme 4 % de batterie en 15 minutes. Soit une autonomie théorique de 6 heures. Ce qui est très bien (mieux qu’avec le ROG Phone 6). Notez que ce score est obtenu en mode dynamique sans ventilateur. Il est être plus faible avec le Mode X et le ventilateur. Avec les graphismes au max et à 60 ips, l’autonomie baisse à 3 heures et 30 minutes, toujours en mode dynamique et sans ventilateur. Encore une fois, c’est un meilleur score que le ROG Phone 6.

asus rog phone 6d

Une fois la batterie totalement déchargée, il est temps de la recharger. Vous avez pour cela un câble USB type-C et un adaptateur secteur dont la puissance monte à 65 watts, comme avec le ROG Phone 6. Nous avons rechargé le smartphone de 0 % à 100 % en 46 minutes ici. C’est plutôt un bon score, compte tenu de la capacité des deux batteries. C’est 4 minutes de moins que le ROG Phone 6, une différence qui reste négligeable. Quelques étapes intermédiaires : 16 % en 5 minutes, 50 % en 17 minutes et 80 % en 30 minutes.

asus rog phone 6d

Depuis le ROG Phone 3, Asus soigne particulièrement la batterie de ses smartphones. Nous retrouvons donc ici des outils pour soigner la batterie et adopter les bons gestes pour assurer sa longévité. Nous retrouvons également tous les modes de charge croisés précédemment : charge bridée (faible puissance), charge limitée (à 90 % ou 80 %), charge programmée (pour éviter les surcharges) et contournement de charge pour vos longues parties de gaming.

Audio

Depuis le ROG Phone 5, la qualité de l’expérience audio offerte par les smartphones d’Asus est l’une des meilleures du marché. Nous y retrouvons tous les éléments que nous attendons et apprécions pour profiter pleinement des contenus sonores, que ce soit la musique ou la bande-son d’un jeu ou d’un film. Et comme le ROG Phone 6, le ROG Phone 6D écarte le micro secondaire dédié à la captation vidéo. C’était un élément secondaire, mais appréciable, dans le ROG Phone 5. Et nous regrettons en partie son absence ici.

asus rog phone 6d

Pour le reste, le ROG Phone 6D est irréprochable. Il y a quatre éléments que nous apprécions plus particulièrement : le double haut-parleur symétrique frontal optimisé par Dirac (des haut-parleurs qui mesurent tout de même 12 x 16 mm) ; le port jack 3,5 mm avec un DAC offrant une grande plage de fréquence ; l’égaliseur complet intégré à l’interface et toujours développé par Dirac ; et enfin le micro secondaire sur la tranche de droite pour améliorer le rendu audio quand vous jouez en multi ou que vous streamez votre partie.

asus rog phone 6d
Le port jack

asus rog phone 6d
Le micro secondaire pour le stream

asus rog phone 6d
L'un des haut-parleurs frontaux

Le ROG Phone 6D est compatible Bluetooth 5.3. Potentiellement, il pourrait devenir compatible Bluetooth Low Latency, réduisant ainsi considérablement la latence que vous pourriez ressentir en jouant avec des écouteurs TWS. À l’heure où nous écrivons ces lignes, ce n’est pas (encore ?) le cas.

Photo

Terminons ce test avec la partie photo, une partie qui n’a jamais été le fort des ROG Phone, même si Asus améliore l’expérience petit à petit, d’année en année. Le ROG Phone 6 profite d’un nouveau capteur principal, l’IMX766 que nous avons croisé chez Oppo, Realme, OnePlus ou encore Motorola. Bien évidemment, le ROG Phone 6S en bénéficie également. Il reste accompagné par un capteur 13 mégapixels ultra grand-angle et un capteur macro 5 mégapixels. Soit la même configuration que le ROG Phone 6.

asus rog phone 6d

Nous aurions pu éluder cette partie du test, puisque la configuration du module photo du ROG phone 6D ne présente aucun changement. Mais nous avons décidé de ne pas le faire. Et pour une raison simple : le coprocesseur d’image est lié au SoC et non aux capteurs. Certes, il y a des coprocesseurs avec chaque capteur pour transmettre les signaux aux ISP. Mais ce sont les coprocesseurs d’images (ou ISP), comme les Spectra des Snapdragon, qui transforment ces informations en image. Il s’agit donc là d’une occasion unique pour comparer les ISP de Qualcomm et de MediaTek.

asus rog phone 6d

Alors, les résultats sont-ils meilleurs ? La réponse est non. Qualcomm maitrise largement mieux son sujet, c’est une évidence. Sur une scène identique, le Snapdragon 8+ Gen 1 apporte plus de lumière, plus de piqué, plus de maitrise dans les couleurs et plus de détails dans les ombres que le Dimensity 9000+. Les photos de jour du ROG Phone 6D ne sont pas mauvaises. Les couleurs sont belles et le rendu est plutôt naturel. Mais elles ne sont pas aussi vibrantes. Même si l’IMX766 est utilisé dans les deux cas.

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique

Il y a plusieurs éléments qui nous chagrinent dans les photos que nous avons prises avec le ROG Phone 6D. D’abord, la netteté : même si l’autofocus a fait un bon travail, les détails sont souvent dégradés quand vous zoomez un peu dans la photo. Dans le mode portrait par exemple, certaines textures sont lissées. Ensuite la gestion de la lumière : les contre-jours ne sont pas bons. De nombreux détails sont perdus parce que le capteur n’arrive pas à contrebalancer l’afflux de lumière.

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique, contre jour

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode portrait

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode portrait

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique, zoom 2x

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique, zoom 2x, 5x et 8x

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique (mode nuit activé), zoom 2x

Évidemment, cette perte de contrôle des détails et de la lumière vont avoir un impact plus fort encore sur les photos de nuit et les zooms, ici uniquement numériques (jusqu’à 8x). Rares sont les photos de nuit que nous avons trouvé satisfaisantes. Et les zooms sont moyens la journée avec le rapport 2x et inexploitables dans toutes les autres situations (quel que soit le rapport en soirée, avec ou sans mode nuit, et dès le rapport 5x en journée). C’est une vraie déception, face au ROG Phone 6.

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique avec nuit activé

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode nuit dédié

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique avec nuit activé à gauche, mode nuit dédié à droite

asus rog phone 6d
Capteur principal, mode automatique avec nuit désactivé à gauche, mode automatique avec nuit activé au centre, mode nuit dédié à droite

Les deux autres capteurs arrière souffrent globalement des mêmes problèmes, auxquels il faut ajouter bien évidemment ceux inhérents à leurs natures. De jour, les panoramas sont corrects (attention aux distorsions dues à la forme de la lentille, comme dans les fleurs ci-dessous). Mais, la nuit, ils ne peuvent se passer d’un mode nuit qui va révéler les détails, maitriser les sources de lumière et renforcer les couleurs. Notez d’ailleurs que le mode nuit s’active systématiquement en mode automatique (quel que soit le capteur), mais il est parfois moins efficace que dans le mode dédié.

asus rog phone 6d
Capteur ultra grand-angle, mode automatique

asus rog phone 6d
Capteur ultra grand-angle, mode automatique

asus rog phone 6d
Capteur ultra grand-angle, mode nuit dédié

Les macros, quant à elles, sont étonnamment bonnes en journée (elles sont sacrément meilleures qu'avec des capteurs 2 mégapixels habituelles) et très ternes la nuit. Le capteur selfie se débrouille plutôt bien la journée et devient plus fade, lui aussi, en soirée. C’est un peu dommage. Ce n’était pas le cas avec le ROG Phone 6. Nous avons donc bien une grande différence de qualité entre les deux coprocesseurs d’image. Ce qui veut dire que, parfois, la mauvaise qualité des photos n’est pas forcément due à la qualité des capteurs…

asus rog phone 6d
capteur macro, mode macro

asus rog phone 6d
capteur macro, mode macro

asus rog phone 6d
Capteur selfie, mode automatique à gauche et mode portrait à droite. Un rayon de soleil, ça change tout !

asus rog phone 6d
Capteur selfie, mode portrait

Conclusion

Le ROG Phone 6D est un smartphone que nous n’attendions pas. Et, surtout, même si les rumeurs l’évoquaient, nous sommes très étonnés de voir un SoC MediaTek dans un smartphone gaming haut de gamme. Car, c’est finalement assez rare de voir un Dimensity dans un smartphone haut de gamme. Et c’est également peu courant d’en croiser un dans un téléphone orienté gaming. Alors, voir ce Dimensity 9000+ dans ce ROG Phone 6D, c’est une petite révolution en soi. D’autant qu’il ne démérite vraiment pas !

asus rog phone 6d

Mais est-ce la révolution que nous attendions ? Ça aurait pu. Car le Dimensity 9000+ offre des performances largement comparables à celles de son concurrent direct. En outre, la très bonne stabilité de la plate-forme, associée à une autonomie revue à la hausse, confirme la pertinence du choix d’Asus. En outre, la trappe de la version Ultimate pour dissiper la chaleur est une belle idée technologique. Et nous ne pouvons que saluer l’intégration systématique du ventilateur pour tirer profit de cette trappe.

Nous pourrions être déçus par le prix en hausse du ROG Phone 6D Ultimate. Mais, la proposition est ici plus cohérente, grâce à l’AeroActive Cooler 6. Nous pourrions aussi être déçus par la qualité des photos, bien inférieure à celle du ROG Phone 6. Mais un smarphone gaming n’est pas un photophone, par nature (même si nous aurions bien aimé que ça le soit).

asus rog phone 6d

Nous pourrions également être déçus que ce ROG Phone 6D arrive deux mois seulement après le ROG Phone 6. Car tous ceux qui ont acheté ce dernier ne voudront pas investir dans ce nouveau modèle. Mais, de notre point de vue, à l’usage, les deux versions offrent une expérience similaire pour un budget assez proche. Donc nous pardonnerons à Asus tous ces petits écarts… À condition de ne pas recommencer la prochaine fois !


Note finale du test : Asus ROG Phone 6

Le ROG Phone 6D Ultimate est un package complet pour profiter pleinement des jeux les plus exigeants du Play Store. Enfin, le ventilateur revient dans la boîte ! Que vous soyez amateurs de MMO, de FPS compétitifs ou de metroidvania très énervés, vous serez ici comblés. Les ROG Phone ont toujours été des smartphones très exigeants et très puissants. Et malgré le passage à un SoC MediaTek, le ROG Phone 6D ne déroge pas à la règle. Ce transfert vers le fondeur taïwanais lui permet même d'améliorer certains aspects : endurance et stabilité. En revanche, la qualité photographique, améliorée avec le ROG Phone 6, recule pour un résultat mitigé. Heureusement, ce n'est pas pour cet aspect que nous l'apprécions.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !