Test Asus ROG Flow Z13 : à la fois PC et tablette, l’ultraportable gamer ultime ?

 
ROG Flow
  • 1715.97€
    Voir l'offre

Avec le ROG Flow Z13, Asus tente de réaliser un rêve de gamer : proposer un ultra-portable deux-en-un dédié au jeu vidéo. Un produit à la fois tablette, laptop et tour. Pari réussi pour la marque taïwanaise ou expérimentation hasardeuse ? Réponse dans ce test.

Asus ROG Flow Z13 au meilleur prix
  • Rakuten
    1715.97€
    Découvrir l'offre

Imaginez une Surface Pro sur lequel vous pourriez jouer sans vous soucier des questions de puissance. Un terminal ultra-mobile à mi-chemin entre PC et tablette que vous pourriez transporter partout, mais qui serait aussi capable de faire tourner les gros jeux du moment. C’est ce que propose Asus avec le ROG Flow Z13.

ROG Flow Z13

Cela fait plusieurs années qu’Asus expérimente des choses intéressantes dans le domaine du gaming nomade. Après l’excellent hybride ROG Flow X13 sorti en 2021, la société taiwanaise tente un autre format : celui du deux-en-un.

Nous avons un ordinateur semblable à une Surface Pro de Microsoft, mais équipé d’une carte graphique Nvidia. De quoi permettre à l’utilisateur de profiter de tous les jeux du moment, même des plus gros. Pour les plus exigeants, Asus propose même une compatibilité poussée avec son ROG XG Mobile, sa carte graphique externe vendue à part.

ROG Flow Z13

De belles promesses, mais reste à savoir si elles seront tenues. Nous nous poserons deux questions majeures dans ce test. Le ROG Flow Z13 est-il une bonne machine de jeu ? Ce produit est-il l’équilibre parfait entre gaming, travail et divertissement ? Réponse tout de suite.

Prix et disponibilité

Le ROG Flow Z13 est d’ores et déjà disponible en France sur le site d’Asus, mais également chez les revendeurs partenaires comme Fnac, Darty, Boulanger ou encore Amazon. Certains modèles sont en rupture de stock au moment où nous écrivons ces lignes, mais le constructeur nous a assuré que ce ne serait bientôt plus le cas. Il s'agit d'un ordinateur de jeu, donc cher. Quatre modèles sont proposés au total, chacun avec leur propre spécificité. Voici la liste :

  • ROG Flow Z13 avec Core i5, Intel Xe, écran 1200p 120 Hz, 16 Go de RAM, 512 Go de mémoire : 1499 euros
  • ROG Flow Z13, Core i7, RTX 3050, écran 1200p 120 Hz, 16 Go de RAM, 512 Go de mémoire : 1899 euros
  • ROG Flow Z13, Core i9, RTX 3050 Ti, écran 1200p 120 Hz, 16 Go de RAM, 1 To de mémoire : 2099 euros
  • ROG Flow Z13, Core i9, RTX 3050 Ti, écran 4K 60 Hz, 16 Go de RAM, 1 To de mémoire : 2299 euros

Des tarifs qui sont élevés compte tenu de la configuration (ça fait cher le laptop avec une 3050, quand même), mais il faut garder à l’esprit que nous sommes là face à un produit très particulier, voire expérimental. Le but d’Asus n’est pas ici de vendre des PC par palettes, mais de s’adresser avant tout aux gamers mobiles et de tester de nouveaux usages.

Asus ROG Flow Z13 au meilleur prix
  • Rakuten
    1715.97€
    Découvrir l'offre

Une fiche technique classique sur le papier

En regardant juste la fiche technique, nous avons un PC de jeu de milieu de gamme. C’est bien le format qui fait tout. L’utilisateur a le choix dans sa configuration. Il peut opter pour un écran 1920 x 1200 pixels en 120 Hz ou pour un écran 4K mais limité à 60 Hz, un Core i5, i7 ou i9 ou même entre une carte graphique GeForce RTX 3050, 3050 Ti ou pas de carte graphique du tout. L’absence de GPU ne concerne que le modèle le moins cher. Le but est de viser ceux qui ont besoin d’un ultra-portable dans la vie de tous les jours et d’une machine de jeu chez eux (via la compatibilité avec le GPU externe). Si l’argument s’entend, nous avons quand même du mal à voir l’intérêt d’une telle configuration.

 Asus ROG Flow Z13
Écran- dalle IPS 13,4'' tactile à revêtement brillant
- WQXGA (3840 x 2400 pixels) ou FHD+ (selon versions)
- 60hz ou 120hz (selon versions)
Dimensions30,2 x 20,4 x 1,2 cm
Poids1,2 kg
CPUIntel Core i5-12500H, Intel Core i7-12700H ou Intel Core i9-12900H
GPUIntel Iris Xe, RTX 3050 ou RTX 3050 Ti
Mémoire vive16 Go de RAM
Stockage512 Go ou 1 To
Connectique ROG Flow X13- 2 x USB-C
- 1 x USB-A
- 1 x mini-Jack 3,5mm
- 1 x ROG XG port
Connectivité- Wi-Fi 6 802.11 (ax)
- Bluetooth 5.0

Signalons que pour ce test, Asus nous a prêté le modèle qui dispose d’un Intel Core i7, d’une RTX 3050 et de 512 Go de mémoire, soit celui à 1899 euros. De notre point de vue, celui à 2099 euros -avec une 3050 Ti et un Core i9- est beaucoup plus intéressant aussi bien en termes de prix qu’en termes d’usages. C’est d’ailleurs celui-ci qui est le plus vendu, selon le constructeur. Il est maintenant temps de voir ce que vaut ce ROG Flow Z13. Le format mérite-t-il réellement un achat si important ? Apporte-t-il un vrai plus pour le joueur ?

Un design entre la Surface Pro et le PC gamer

Le ROG Flow Z13 adopte exactement le même format que la Surface Pro de Microsoft. D’un côté, nous avons une tablette qui embarque tous les composants et de l’autre le clavier qui s’y attache via un système d’aimants. Le tout ensemble donne un ultra-portable de 13 pouces. Précision importante : le clavier est vendu avec la machine, et non à part.

ROG Flow Z13

Commençons par la tablette. Asus a fait les choses bien sur la partie visuelle en trouvant l’équilibre parfait entre l’aspect gamer et plus « sérieux ». Nous avons donc un terminal noir en aluminium qui se veut sobre et passe partout.

ROG Flow Z13

On note la présence d’un pied rétractable (lui aussi en aluminium) capable de faire pivoter la tablette sur 170 degrés, de quoi trouver la position idéale en jeu, en travail ou en visionnage de film.

ROG Flow Z13

On apprécie sa solidité, mais aussi la petite languette qui permet de le manipuler facilement. Le fait que ce support soit directement intégré au châssis, et non dans la partie clavier comme sur le Huawei MateBook E, est un vrai plus.

ROG Flow Z13

Il est évidemment impossible de ne pas voir l’aspect « gamer » qui se dégage de cette tablette, à la fois dans les lignes agressives, les gravures sur le capot mais aussi dans les ventilations. L’air est aspiré par des aérations à l’arrière et expulsé via les grilles sur la tranche supérieure. Une position idéale, nous y reviendrons plus bas.

ROG Flow Z13

La vitre à l’arrière du Flow Z13 est ce qui donne une vraie personnalité au PC. C’est la petite touche qui rend le design unique. Elle permet de voir une partie de la carte mère et a la particularité d’être rétroéclairée. L’utilisateur peut évidemment personnaliser la lumière qui s’en dégage (ou la désactiver) via un logiciel préinstallé, chose que nous allons voir plus tard dans le test. Mais dans tous les cas, cela permet de reconnaître instantanément le produit entre mille.

ROG Flow Z13

Sous le pied, on peut voir une petite trappe par laquelle on accède en utilisant un tournevis de précision : celle-ci permet de rajouter un SSD au format M2 si besoin. Si ce n’est pas suffisant, l’utilisateur peut aussi placer une microSD dans un autre emplacement situé lui aussi sous le pied. C’est bien utile pour un PC de jeu où 512 Go de mémoire peuvent très vite être saturés.

ROG Flow Z13

La tablette se montre relativement épaisse avec son 1,2 cm (la plupart font généralement moins d’un cm). Sur les tranches, on trouve un port USB 3.0 Type A, toujours utile, mais aussi deux ports USB Type-C. Il n’y a donc pas forcément besoin de s’armer d’un HUB pour brancher une souris lorsqu’on est en déplacement. On remarque aussi un port propriétaire (qui cache le deuxième USB Type-C) dédié au GPU externe ROG XG Mobile. Ce dernier est plug and play : branchez-le simplement à la tablette et vous aurez une RTX 3080 au lieu d’une 3050, mais nous allons y revenir. Enfin, signalons quand même la présence d’un port Jack 3.5 mm. Seule déception, l’absence de port HDMI, ce qui n’aurait pas été de trop sur un produit qui peut être amené à être souvent associé à un écran externe. Il y avait pourtant la place.

ROG Flow Z13

En plus de la connectique, le ROG Flow Z13 dispose de deux boutons physiques sur sa tranche droite. L’un est dédié au volume tandis que l’autre est pour l’allumage. Ce dernier inclut un capteur d’empreintes qui permet de déverrouiller le PC. Il est bien placé et fonctionne à la perfection. Rien à redire de ce côté.

ROG Flow Z13

En ce qui concerne la façade, pas grand-chose à signaler. Nous avons une dalle de 13,4 pouces qui prend plus de 85% de l’espace grâce à des bords réduits, ce qui est visuellement plaisant. La webcam est située sur la partie supérieure, comme d’habitude, mais ne dispose pas de cache physique. Dommage.

ROG Flow Z13

En mains, la tablette est un peu lourde (1,18 kilo). S’il est bien possible de l’utiliser comme une ardoise (Windows 11 étant prévu pour), elle trouve son véritable intérêt quand elle est posée sur une table pour visionner du contenu ou pour le gaming. Un produit idéal pour jouer partout.

ROG Flow Z13

Pour un usage plus classique, nous pouvons bien entendu attacher le clavier via un système d’aimants. Celui-ci est en plastique sur sa partie intérieure, et en tissu à l’extérieur. N’importe qui ayant déjà utilisé un clavier de Surface Pro sera en terrain connu. C’est quasiment le même, aussi bien dans la sensation de frappe (impeccable) que dans sa forme. Nous avons même cru un temps qu’Asus avait travaillé avec Microsoft sur ce point, ce qui n’est pas le cas.

ROG Flow Z13

Nous avons donc un clavier chiclet très agréable à la frappe (nous écrivons d’ailleurs le test dessus). Format 13 pouces oblige, nous n’avons pas de pavé numérique. Notons la présence de touches de fonctions associés aux touches F, pour gérer le volume, la luminosité ou encore la puissance des ventilateurs. Toujours pratique.

ROG Flow Z13

Le clavier est rétroéclairé sur quatre niveaux et il est possible de personnaliser les couleurs et les animations via le logiciel embarqué Armoury Crate, comme sur un laptop ROG classique. Que serait un PC gaming sans ses leds ?

ROG Flow Z13

Enfin, le trackpad fonctionne bien, même si on aura tôt fait de brancher une souris pour le jeu. Là encore, il est très similaire à celui de la Surface Pro.

ROG Flow Z13

En résumé, Asus réussit son pari concernant ce ROG Flow Z13, à savoir offrir une config de jeu dans un format ridiculement compact. On apprécie énormément sa flexibilité, sa finition globale, sa mobilité et le fait que le produit est réellement plaisant à utiliser dans la vie de tous les jours. Pour le visuel, Asus a clairement fait le choix d’une identité marquée « gamer », mais en prenant soin de rester sobre. Cela plaira aux adeptes, tandis que les autres s’empresseront de désactiver les Leds. Dans l’ensemble, c’est donc une réussite.

ROG Flow Z13

Un écran impeccable qui s’adapte à toutes les situations

Le ROG Flow Z13 est équipé d’une dalle IPS LCD de 13,4 pouces. Elle est disponible en 4K 60 Hz pour la version la plus haut de gamme, mais trois modèles sur quatre disposent d’un écran d’une définition de 1920 x 1200 pixels avec un taux de rafraîchissement en 120 Hz. Le 120 Hz apporte un confort supplémentaire par rapport au 60 Hz, affichant 120 images par seconde. C’est agréable en bureautique, mais surtout pour le jeu vidéo. Signalons pour les non-initiés que si un jeu sur le Flow Z13 peut dépasser les 120 images par seconde de manière logicielle, il n’ira pas plus haut sur son écran. Cependant, il est possible de dépasser cette limite en branchant un écran externe avec un plus haut taux de rafraîchissement.

ROG Flow Z13

Nous avons évidemment analysé la dalle à l’aide de notre sonde et le constat est sans appel : Asus a fait de l’excellent travail. Bien que l’écran soit un IPS, le taux de contraste moyen dépasse largement les 10 000 :1, ce qui est excellent (même exceptionnel sur un laptop) et permet d’avoir des noirs profonds et des blancs éclatants. Le respect des couleurs est aussi au rendez-vous (Delta E moyen de 1, en-dessous de 3 étant déjà parfait) et pas une seule n’est trahie. La température est impeccable, à 6500K : l’affichage ne tire ni vers le bleu, ni vers le rouge. Enfin, la luminosité est élevée pour un PC, atteignant les 475 cd/m². Il sera donc possible de jouer dehors sans souci.

A lire aussi – Test Asus Rog Flow X13 : l’ultraportable ultra parfait

Un calibrage parfait qui traduit un grand soin de la part d’Asus sur ce point. Un PC idéal pour traiter des photos ou des vidéos, en somme. Ces mesures ont été faites dans le profil d’écran par défaut. Dans le logiciel préinstallé Armoury Crate, il est possible d’en sélectionner sept autres (cinéma, FPS, RPG, etc…). Asus a eu la bonne idée de décrire les effets de ces modes sur l’affichage, ne laissant pas l’utilisateur non averti dans le flou. Même le profane pourra s’en sortir sans souci.

ROG Flow Z13

Nous avons analysé les différents modes et la promesse est tenue à chaque fois. Les couleurs sont bien saturées en mode cinéma pour donner plus d’impact à l’image tandis que la température chute en mode EyeCare. Chaque mode est idéal pour son usage. Du très beau travail. Cerise sur le gâteau : il est possible d’ajuster la température des couleurs sur chaque profil. De quoi convaincre ceux qui veulent avoir la maîtrise totale sur leur PC. En définitive, le ROG Flow Z13 est une réussite éclatante au niveau de sa dalle. Si au début, nous étions un peu déçus de ne pas voir une dalle OLED (Asus en utilise beaucoup ces derniers temps), le calibrage impeccable nous a très vite rassuré. La dalle est un réel plaisir pour les yeux et les différents modes apportent un confort supplémentaire selon le jeu utilisé.

ROG Flow Z13

En ce qui concerne l’audio, Asus a aussi rempli son contrat avec des enceintes puissantes et un son bien équilibré. On notera simplement une distorsion assez présente à haut volume, mais rien de dramatique. Ce sera suffisant pour le jeu, mais les joueurs préféreront sans doute porter un casque pour une autre raison, nous allons le voir dans la prochaine partie.

Asus ROG Flow Z13 au meilleur prix
  • Rakuten
    1715.97€
    Découvrir l'offre

Un PC puissant aussi bien pour le jeu que le travail

Plusieurs configurations sont disponibles pour le ROG Flow Z13. Notre modèle de test dispose d’un processeur Intel Core i7-12700H (14 cœurs, 20 threads, cadence max à 4,7 Ghz) de 12e génération, accompagné de 16 Go de RAM en dual channel ainsi que d’un SSD NVMe au format M2 de 512 Go. Pour la partie GPU, nous avons une Nvidia GeForce RTX 3050 (4 Go). Dans les faits, c’est donc une configuration de laptop gamer de milieu de gamme.

ROG Flow Z13

Nous avons évidemment fait passer une batterie de benchmarks à ce ROG Flow Z13 et en toute logique, nous sommes face à un PC puissant. Le processeur affiche une cadence stable en plein effort et il est possible de faire aisément du traitement photo ou vidéo sans trop de souci. En ce qui concerne la gestion de la chauffe et du bruit, le CPU monte à 70 degrés en plein travail et nous avons mesuré un souffle de 45 décibels (en traitement vidéo). C’est beaucoup, mais ce cas de figure n’arrivera que dans certains cas. Lorsque le PC n’est utilisé que pour de la navigation Internet ou du traitement de texte, il ne dépasse pas les 40 décibels. C’est mieux, mais encore un peu audible.

ROG Flow Z13

Ce qui nous intéresse ici, c’est bien la partie gaming. Nous avons effectué des tests sur plusieurs jeux en mode “performances”, en 1080p avec les graphismes réglés au maximum (sans ray-tracing dans les jeux compatibles). Voici les résultats moyens que nous avons obtenus pour une heure de partie :

  • Kingdom Come Deliverance : 51 images par seconde
  • Control : 44 images par seconde
  • Death Stranding : 47 images par seconde
  • Cyberpunk : 27 images par seconde

Nous avons des résultats cohérents avec la configuration proposée. Il sera donc possible d’apprécier les derniers gros jeux en date dans de bonnes conditions. Pour les adeptes de performances, il faudra toutefois rogner un peu dans les paramètres graphiques. En moyen sur Cyberpunk, nous dépassons par exemple les 60 images par seconde et le titre reste très beau.

ROG Flow Z13

En ce qui concerne la gestion de la chauffe et du bruit, le constructeur a fait ce qu’il a pu compte-tenu du format de la tablette. Il a eu la bonne idée d’aspirer l’air par l’arrière et de l’expulser vers le haut. Ainsi, l’utilisateur n’est nullement gêné, même si le souffle est puissant (et il l’est). Le Flow Z13 reste un PC gamer, il se montre donc bruyant. En moyenne, nous avons mesuré une nuisance à 48 décibels en jeu. C’est beaucoup. Si cela ne dérange pas le joueur avec un casque, cela peut agacer ceux autour de lui.

ROG Flow Z13

Concernant la chauffe, celle-ci se diffuse dans tout le châssis. Comme sur toute config gamer, elle est très élevée, à tel point qu’on se brûle les doigts en touchant le PC quand un jeu est lancé. Cela n’est pas gênant outre mesure, étant donné que ce terminal n’a pas vocation à être manipulé pendant une partie. Le clavier, qui n’embarque aucun composant, est logiquement épargné par la chaleur. Le joueur ne sent donc rien sous ses doigts. A l’intérieur, le GPU et le CPU montent à 86 degrés, ce qui est relativement élevé mais pas non plus alarmant.

ROG Flow Z13

Ces mesures ont été prises en mode Performance, mode intelligent dédié au jeu. L’utilisateur a le choix de passer en mode turbo, c’est-à-dire de pousser les ventilateurs dans leurs derniers retranchements. En faisant cela, le bruit du PC atteint les 50 décibels, mais en contrepartie, le CPU descend en dessous des 80 degrés. Au niveau de la chaleur du châssis, cela ne change pas vraiment. Chacun choisira le mode de ventilation qui lui sied le mieux.

ROG Flow Z13

En définitive, le Flow Z13 permet de jouer correctement sans trop se soucier de rogner sur les graphismes. On pourrait pointer du doigt la chauffe et la nuisance sonore, mais avec un tel produit, il aurait été difficile de faire autrement (c’est aussi le cas sur tous les autres PC de jeu ultra-fin). Nous avons donc un produit certes imparfait, mais maîtrisé en termes d’ingénierie.

Une autonomie un peu juste

L’autonomie n’a jamais été le point fort des PC gamers. Avec un tel format axé sur la mobilité, nous espérions une amélioration ce sur point. Mais il ne faut pas se faire d’illusions, le ROG Flow Z13 reste un pur PC de jeu. Lorsqu'on joue, le terminal ne tient qu’à peine plus d’une heure sur sa batterie, ce qui est très peu. Et pour cause : il a été conçu pour être branché lors des sessions gaming, à l’image de ses semblables. Rien d’alarmant, donc. Pour le travail, la batterie tient un peu plus longtemps.

ROG Flow Z13

En bureautique, en désactivant le RGB sur le clavier et à l’arrière, en réduisant la luminosité de l’écran à 200 cd/m² et en passant le PC en mode économie d’énergie, nous avons pu tenir un tout petit peu plus de cinq heures. Ce sera suffisant pour une grosse après-midi de travail, mais pas plus. A titre de comparaison, la Surface Pro 8 fait plus de 8 heures avec l’écran réglé en 60 Hz. Un parallèle qui a du sens, puisque même si la tablette de Microsoft n’est pas dédiée au gaming, elle adopte le même format.

ROG FLow

Il ne sera donc pas possible de laisser son chargeur chez soi pour une journée de travail. Celui-ci à l’avantage d’être petit, à l’image d’un chargeur d’ultra-portable classique. Il pourra donc trouver une place dans un sac sans problème.

Asus ROG Flow Z13 au meilleur prix
  • Rakuten
    1715.97€
    Découvrir l'offre

Une partie logicielle vraiment utile

Comme tous les PC ROG, nous trouvons des logiciels préinstallés sur ce Flow Z13. Nous avons l’habituel MyAsus, bien sûr, mais aussi Armoury Crate, application dédiée au gaming loin d’être inutile.

ROG Flow Z13

Armoury Crate sert de HUB à votre ordinateur et permet, comme toutes les applications du genre, de jeter un œil sur la température du CPU, de voir l’utilisation de la RAM ou de gérer la puissance des ventilateurs. Réellement utile pour ceux qui veulent trouver l’équilibre parfait entre chauffe et bruit. Plus encore, cette app est le passage obligé pour changer le profil d’écran. Comme nous l’avons vu plus haut, tous disposent d’un calibrage impeccable.

ROG Flow Z13

Armoury Crate donne la possibilité de personnaliser les couleurs des Leds du clavier et de la vitre arrière. Plus encore, il est possible de sélectionner des animations. Par exemple, les Leds peuvent passer du vert au rouge selon la température du CPU. Un autre logiciel, Aura Creator, laisse même l’utilisateur créer ses propres effets.

ROG Flow Z13

Cerise sur le gâteau, ce HUB sert aussi de bibliothèque regroupant tous vos jeux, pour ceux qui n’aiment pas jongler entre les lanceurs. Bref, nous avons ici une application qui est loin d’être gadget, puisqu’elle accompagnera l’utilisateur dans sa gestion du ROG Flow Z13. Nous même, nous l’avons ouverte tous les jours pendant notre semaine de test, alors que nous ne sommes d’habitude pas clients de ce genre de logiciels embarqués.

Un PC pensé pour aller de pair avec un GPU externe

Le ROG Flow Z13 est un ordinateur pensé pour allier ultra-mobilité et gaming, mais il ne veut pas non plus délaisser le jeu à la maison. Il est ainsi compatible avec le ROG XG Mobile, un boîtier contenant une carte graphique externe.

ROG Flow Z13

Ce produit n’est pas vendu avec le ROG Flow Z13. Aucun bundle n’est même proposé. Asus le vend comme une addition intéressante pour ceux qui veulent l’expérience complète, mais il n’est pas obligatoire. Deux modèles sont commercialisés : un avec une AMD Radeon RX6850M et un autre avec une GeForce RTX 3080 (que nous avons en test). La première est vendue 1399 euros et la deuxième 1599 euros. Le principe est simple : vous branchez le GPU externe à votre ROG Flow Z13 et il se substitue automatiquement à votre GPU interne. Ici, nous passons donc d’une 3050 à une 3080 en une seconde top chrono. Ce terminal n’est pas fait pour être transporté partout (il fait plus d’un kilo), il cherche simplement à offrir une expérience « tour » à la maison.

ROG Flow Z13

Nous avons évidemment fait des essais et sans surprise, tous les jeux mentionnés plus haut explosent la barre des 80 images par seconde (sauf Cyberpunk qui tourner à 60 FPS au max avec ray-tracing activé). Sur des titres ultra-compétitifs, comme Overwatch ou Counter Strike, nous pouvons même aller bien plus haut. Nous avons une 3080, après tout.

Plus encore, ce GPU permet de soulager le PC au niveau de la chaleur (le CPU du Z13 tombe à 70 degrés en jeu). Cependant, le boîtier externe se montre beaucoup plus bruyant que le ROG, puisque nous avons mesuré une nuisance de 57 décibels. C’est énorme, mais nécessaire avec une telle carte. Si l’utilisateur aura certainement la bonne idée de mettre un casque pour être tranquille, son entourage risque de ne pas apprécier ce souffle qui pourrait presque le faire passer pour un aspirateur en marche.

ROG Flow Z13

Enfin, ce boîtier sert également de HUB avec une connectique complète : quatre ports USB 3.0 Type-A, un port HDMI 2.0, un port DisplayPort 1.4 et un port Ethernet. Avec ce HUB, il est donc possible de brancher un écran externe pour profiter d’un taux de rafraîchissement plus élevé. Idéal pour le modèle de Flow Z13 avec écran 4K, donc limité à 60 Hz. Plus besoin de tour avec tout ça !

ROG Flow Z13

Bref, nous avons là un boîtier intéressant dans l’usage, mais qui reste extrêmement cher pour ce qu’il propose. A réserver aux utilisateurs qui n’ont pas de limite de budget. Les autres peuvent s’en passer ou investir dans une tour s’ils veulent vraiment jouer dans de bonnes conditions quand ils sont chez eux.

Dans la vie de tous les jours, ça donne quoi ?

Après un peu plus d’une semaine avec le ROG Flow Z13, un constat s’impose très rapidement à nos yeux : c’est un produit réellement plaisant à utiliser qui remplit parfaitement son contrat et il est difficile de revenir en arrière.

ROG Flow Z13

Nous apprécions la flexibilité du produit qui découle de son format. Nous n’avons certes pas quelque chose d’aussi nomade qu’un ultra portable classique à cause d’une autonomie limitée (il faut donc se trimballer le chargeur partout), mais qu’il est plaisant de se faire une partie de Sea of Thieves ou de Cyberpunk entre deux sessions de travail ! Cette polyvalence est un réel atout pour le joueur moderne qui trouve ici une machine à tout faire.

ROG Flow Z13

La compatibilité avec le XG Mobile est également une force. Après une rude journée de travail, il est agréable de rentrer chez soi et d’utiliser le Z13 comme d’une tour en branchant le GPU et un écran externe. Cela pourrait sonner comme un argument massue pour ceux qui hésitent entre tour et un portable gamer, mais il ne faut pas négliger un aspect important : le prix. Même en optant pour les produits les moins chers, c’est-à-dire le ROG Flow Z13 sans GPU et le XG avec une RX 6850M, nous atteignons presque les 3000 euros. Cela reste moins cher qu’une tour et une Surface Pro à config équivalente, mais tout de même. En additionnant les prix de notre config de test, nous atteignons les 3500 euros. Ca commence à piquer.

ROG Flow Z13

Le Flow Z13 est donc un pari réussi pour Asus, qui arrive parfaitement à allier gaming et mobilité. Chez Phonandroid, lorsque nous testons un PC, nous passons à autre chose après l’avoir rendu au constructeur. Arrêter d’utiliser le Flow Z13 a été un vrai crève-cœur, tant ce PC est efficace dans tout ce qu’il fait. Une réussite.

ROG Flow Z13

La dernière question que nous nous posons est la suivante : à quel public Asus s’adresse avec ce produit ? Aux gamers qui ont de quoi investir, tout d’abord. A ceux qui cherchent un terminal à tout faire et qui ne veulent pas choisir entre un ultra-portable, un PC de jeu et une tour, ensuite. Enfin, il est aussi dédié aux adeptes de jeux vidéo qui sont constamment sur la route. Pour eux, le ROG Flow Z13 est synonyme de valeur sûre.

Asus ROG Flow Z13 au meilleur prix
  • Rakuten
    1715.97€
    Découvrir l'offre

Note finale du test : ASUS ROG Flow Z13

Le ROG Flow Z13 est une réussite éclatante. Il tire sa force de son format unique. En proposant à la fois une tablette, un PC de jeu et un ultra-portable, Asus arrive à combler tous les besoins, le tout enrobé dans un produit techniquement maîtrisé. La compatibilité avec le Mobile XG est la cerise sur le gâteau, permettant même de faire du Flow Z13 l’équivalent d’une tour gamer. Tout n’est évidemment pas parfait. On peut regretter une nuisance sonore (certes nécessaire) un peu trop présente ou un prix extrêmement élevé, mais dans l’ensemble, Asus a fait de l'excellent travail.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !