Test Apple iPhone 12 Mini : « petit pimousse au rapport ! »

 
test apple iphone 12 mini cover

L’iPhone 12 Mini a beau être le plus petit de sa fratrie, il n’a rien à envier à son grand frère, l’iPhone 12. Et même s’il n’a pas tous les atouts de la concurrence, il en est un que personne ne peut lui enlever : sa compacité. Grâce à elle, l’iPhone 12 Mini se veut être le portable le plus… portable ! D’autant qu’il est doté de tous les atours de l’iPhone 12, dont la belle plate-forme surpuissante. Mais un format aussi petit est aussi synonyme de quelques concessions. Lesquelles ? Réponse dans ce test ultra complet.

test apple iphone 12 mini cover
Photo de comparatif-meilleur-prix-apple-iphone-12-mini

Comparatif meilleur prix Apple iPhone 12 Mini

Comparatif pour acheter l’iPhone 12 Mini d’Apple au prix le plus bas.

Ces prix ont été actualisés le 28/11/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Quand Apple a annoncé l’arrivée de l’iPhone 12 Mini en octobre, la rédaction a eu deux réactions très différentes. Il y a les sceptiques d’un côté, estimant qu’Apple perd son temps (et son argent) à créer des smartphones de petite taille. L’offre en smartphone haut de gamme est aujourd’hui constituée essentiellement de smartphones dont la taille d’écran mesure 6 pouces ou plus. Alors, pourquoi prendre le risque de commercialiser 800 euros un tout petit mobile.

D’autant qu’il y a déjà l’iPhone SE 2020 pour remplir le segment des mobiles de petite taille offrant de belles performances. Même si le design En outre, avec l’iPhone 12 Mini, Apple n’aurait pas besoin de lancer un successeur à l’iPhone SE 2020. Mais la firme pourrait-elle vouloir en lancer un en début d’année prochaine ? Pas sûr. Quatre ans se sont écoulés entre le premier iPhone SE et son successeur.

Face aux sceptiques, il y a les étonnés (dont je fais partie), dans le bon sens du terme. Ceux qui espèrent depuis longtemps qu’un constructeur prendrait le risque de sortir un smartphone moderne, puissant, complet et surtout facilement manipulable à une main. Les iPhone SE et SE 2020 ont tenté de remplir ce rôle. Mais le design rétro (que certains qualifient même de dépassé) n’a pas réussi à convaincre.

L’iPhone 12 Mini est donc peut-être le modèle de la réconciliation avec les petits formats haut de gamme. Mais est-ce encore possible aujourd’hui de profiter de tous les contenus proposés sur smartphone quand l’écran mesure moins de 6 pouces ? C’est une question à laquelle nous allons tenter de répondre durant ce test (en plus de toutes celles auxquelles nous répondons d’habitude).

Notre test de l’iPhone 12 Mini en vidéo

Fiche Technique

 iPhone 12 Mini
Ecran5,4"
Super Retina XDR OLED
2340 x 1080 pixels
476 pixels par pouce
ChipsetA14 Bionic (5nm)
OSiOS 14
RAM4 Go
Stockage64 / 128 / 256 Go
microSDNon
Capteur principalUltra grand-angle (120°) 12 MP, f/2.4
Grand angle 12 MP, f/1.6
Zoom numérique jusqu’à 5x
OIS (grand angle)
Capteur selfie12 MP, f/2.2
Batterie2 227 mAh
Recharge rapide filaire 20W
Recharge rapide sans fil jusqu'à 12W avec MagSafe
5GOui
BiométrieFace ID
Résistance à l'eauIP68

Prix et disponibilité

test apple iphone 12 mini accessoire

L’iPhone 12 Mini est disponible à la vente dans les Apple Store, les boutiques opérateur et en open-market depuis le 13 novembre 2020, après une semaine de précommande. Il est sorti à la même date que l’iPhone 12 Pro Max, qui fera lui aussi l’objet d’un test complet dans les prochains jours. Apple a démarré la commercialisation de son petit smartphone trois semaines après la sortie de l’iPhone 12. C’est la seconde fois, après l’iPhone X, qu’Apple décale la sortie d’un smartphone.

L’iPhone 12 Mini est disponible en France à partir de 809 euros en version 64 Go. Son prix passe ensuite à 859 euros en version 128 Go et 979 euros en version 256 Go. Le prix au gigaoctet est bien plus élevé pour le dernier palier (94 centimes le giga de stockage supplémentaire) que le deuxième (78 centimes le giga). Le meilleur rapport quantité prix est donc la version 128 Go.

Chaque année, nous sommes déçus par la proposition d’Apple concernant le stockage. Soit il est trop faible, soit il est trop cher. C’est encore le cas en 2020 avec l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Mini. Nous ne comprenons pas pourquoi Apple propose encore des smartphones avec 64 Go de stockage quand son système d’exploitation pèse déjà le dixième de l’espace proposé. Nous vous déconseillons donc fortement d’acheter la version 64 Go de l’iPhone 12 Mini.

À ce prix, l’iPhone 12 Mini entre en concurrence avec quelques-uns des flagships que nous avons appréciés ces derniers mois. Nous parlons notamment du ZenFone 7 Pro d’Asus et du OnePlus 8T. Ce sont deux excellents smartphones compte tenu de leur prix de vente. Nous aurions également pu citer le Mi 10T Pro de Xiaomi, ainsi que les Reno4 Pro d’Oppo et X51 de Vivo, sans oublier le Xperia 5 II de Sony dont le test complet a été publié dans nos colonnes il y a quelques jours.

Le Xperia 5 II, mais aussi le Samsung Galaxy S20 et le Huawei P40, sont des alternatives les plus proches de l’iPhone 12 Mini en termes de positionnement. Ils sont tous relativement petits avec de belles caractéristiques techniques. Mais ils ne sont pas suffisamment pointus pour inquiéter les modèles plus onéreux. Le Xperia 5 II est peut-être une exception à cette règle.

Nous n’en consacrerons pas une partie de notre test, mais nous le notons une fois encore : Apple vend un mobile à 809 euros sans adaptateur secteur, mais uniquement avec un câble USB. Nous avons largement évoqué le sujet lors de notre test de l’iPhone 12 Pro. En France, le mobile est fourni avec une paire d’EarPods filaire. Nous sommes le seul pays dans le monde dans ce cas. Et c’est presque honteux (même si ça l’est moins qu’avec la gamme Pro).

Design

test apple iphone 12 mini design 1

Parlons justement du design de l’iPhone 12 Mini. C’est un smartphone qui fait la part belle à une manipulation simple et une portabilité extrême. Souvenez-vous de la démonstration de Steve Jobs lors de la keynote de présentation de l’iPhone 4. Il expliquait alors que la taille du smartphone était idéale pour atteindre avec le pouce les coins les plus éloignés de la dalle.

test apple iphone 12 mini design 5

Ici, le smartphone est un peu plus grand que l’iPhone 4 dont il s’inspire fortement, mais pas de beaucoup. 13 cm en hauteur. 6,4 cm en largeur. Et 7 mm en épaisseur. Il est donc possible ici aussi d’atteindre les différents coins du smartphone avec le pouce, sans avoir à changer la position du téléphone dans la main. L’iPhone 12 Mini est clairement le smartphone le plus facile à manipuler de chez Apple depuis bien longtemps.

Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, l’iPhone 12 Mini est plus petit que l’iPhone 6. Il est très légalement plus grand que l’iPhone 5 et bien plus grand que l’iPhone 4. Vous pouvez également voir que l’iPhone 12 Mini est plus petit que le Galaxy S20 et le Xperia 5 II. Il est aujourd’hui le smartphone haut de gamme le plus petit.

test apple iphone 12 mini design avec iphone 6
iPhone 12 Mini à gauche, iPhone 6 à droite

Faisons le tour du produit. L’iPhone 12 Mini reprend le design que nous avons déjà examiné avec l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro. Nous retrouvons deux plaques de verre minéral et un contour en aluminium (l’acier inoxydable étant réservé aux Pro) . Les angles sont arrondis. Les tranches sont droites. Le bloc photo est placé dans le coin supérieur gauche. La griffe de la marque américaine est au centre. Et une encoche est présente en façade pour héberger l’écouteur téléphonique et le système Face ID de reconnaissance faciale.

Sur les tranches, entrecoupées de séparations pour les antennes, vous retrouvez le port Lightning en bas avec le microphone principal et le haut-parleur principal (car l’écouteur téléphonique fait aussi office de haut-parleur secondaire, comme avec l’iPhone 12). À gauche le tiroir de la SIM, le contrôle du volume et l’interrupteur pour passer le mobile en silencieux. À droite le bouton de mise en marche. Pas d’élément technique sur la tranche de droite : le micro secondaire est placé dans le module photo.

test apple iphone 12 mini design 3

Les différences entre l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Mini sont essentiellement physiques : le premier est plus grand que le second. Cela a trois conséquences, bien évidemment. L’iPhone 12 Mini est plus léger ; sa batterie offre une capacité moindre ; et son écran est moins large. Pour le reste, il n’y a aucune différence. C’est donc bien toute l’expérience de l’iPhone 12 concentré dans un petit format. C’est très étonnant.

test apple iphone 12 mini design 4

Et c’est aussi très agréable. Car la prise en main de l’iPhone 12 Mini nous rappelle ce que c’était d’avoir un bon petit smartphone dans la main. Impression renforcée par le poids plume du smartphone : 135 grammes sur la balance. Voilà un petit mobile qui impressionne par son petit format et qui saura se glisser dans toutes les poches (même dans votre slim préféré!).

Écran

test apple iphone 12 mini ecran 1

Malgré sa petite taille, l’iPhone 12 Mini propose un assez grand écran. Il mesure 5,4 pouces (au format 19,5/9e), soit 0,7 pouce de plus que la dalle de l’iPhone 6/6s/7/8 (qui est pourtant plus grand) et 0,7 pouce de moins que l’iPhone 12. Cet écran est entouré de bordures légèrement plus épaisses que celles de la concurrence. Elles mesurent 2 mm tout autour de l’écran (sauf à l’endroit de l’encoche bien évidemment).

L’écran est OLED, comme toutes les autres dalles de cette génération d’iPhone. Apple a enfin uniformisé l’affichage de sa gamme. L’iPhone 11 sera donc le dernier « flagship » avec un écran LCD. C’est tant mieux. La luminosité de l’écran est similaire à celui de l’iPhone 12 : 600 nits en usage normal et jusqu’à 1200 nits au maximum. L’affichage est donc bien lumineux, même en extérieur, en pleine lumière. Nous le trouvons cependant moins lumineux que celui de l’iPhone 12 Pro.

La définition annoncée est « Retina XDR ». En réalité, il s’agit d’un Full HD+ : 1080 pixels en largeur et 2340 pixels en hauteur. Contrairement aux idées reçues, l’iPhone 12 Mini offre la meilleure résolution de tous les iPhone 12 : 476 pixels par pouce (contre 458 pixels par pouce pour l’iPhone 12 Pro Max et 460 pixels par pouce pour les iPhone 12 et 12 Pro).

test apple iphone 12 mini ecran 2

L’affichage est compatible HDR10 et Dolby Vision. Cela veut dire que l’écran affiche davantage de couleurs que certains concurrents. La colorimétrie est d’ailleurs toujours aussi bien gérée avec une belle reproduction des tons sur l’ensemble du spectre, sans qu’elles soient exagérément vibrantes pour autant. Nous notons également un excellent contraste, avec des noirs très profonds. C’est un bien bel écran.

Au-dessus de la dalle, vous retrouvez le nouveau verre minéral Ceramic Shield, développé avec Corning. Ce verre protège la couche LED et apporte une bonne fluidité. Notez d’ailleurs que, même si la dalle affiche 60 images par seconde, le taux de rafraichissement de la couche tactile atteint les 120 Hz, comme sur les autres modèles d’iPhone 12. Aujourd’hui, avoir une couche tactile deux fois plus rapide que l’affichage semble presque être une norme, même si cela provoque une consommation d’énergie supplémentaire.

Interface

test apple iphone 12 mini interface 1
Accueil (gauche), multitâche (centre) et centre de notification (droite)

L’iPhone 12 Mini est livré sous iOS 14, une version du système d’exploitation que nous avons rencontré dans l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro. Nous avons consacré un dossier complet aux nouveautés apportées par cette version de l’OS. Nous ne reviendrons pas dessus ici.

Pour ceux qui ne connaissent pas iOS, sachez que l’ergonomie est assez proche de celle des dernières versions d’Android. L’un et l’autre passent beaucoup de temps à se copier et à réinterpréter les bonnes idées de l’autre. Vous retrouvez donc un écran d’accueil avec une barre permanente pour vos applications les plus courantes (Téléphone, Safari, iMessages et Apple Music par défaut).

test apple iphone 12 mini interface 2
Widget (gauche), Bibliothèque d’application (centre) et Control Center (droite)

En glissant vers la gauche, vous retrouvez le nouvel écran des widgets. Si vous glissez vers la droite, vous découvrez un deuxième écran pour les applications (et plus si affinités). Et en glissant encore une fois, vous arrivez à un nouvel écran appelé Bibliothèque d’Apps qui ressemble à s’y méprendre au tiroir d’applications d’Android. En glissant du centre de l’écran vers le bas, vous ouvrez le moteur de recherche global avec les suggestions Siri.

En glissant du haut de l’écran vers le bas, vous ouvrez le centre des notifications. Enfin, en glissant du haut de l’écran, à droite sous l’icône de la batterie, vers le bas, vous ouvrez « Control Center », l’équivalent de la zone de paramétrage rapide d’Android. Les glissements du bas de l’écran vers le haut servent à la navigation : revenir à l’accueil et afficher le multitâche. Enfin, un appui long sur les apps appelle un menu contextuel auparavant pris en charge par 3D Touch. Nous regrettons vraiment sa disparition, mais Haptic Touch fait aussi le job.

test apple iphone 12 mini interface 3
Raccourcis (gauche), Localiser (centre), Traducteur (droite)

IOS 14 est, comme toutes les autres versions d’iOS, très fourni en applications préinstallées. Mais elles sont toutes développées par Apple. Pas d’application commerciale ici. Pas de partenariat marketing. La panoplie couvre tous les besoins : bureautique, divertissement, photographie (et montage vidéo), informations, gestions des appareils connectés.

Certaines (la plupart?) vous seront inutiles, tandis que d’autres trouveront, peut-être, leur raison d’être quand vous vous équiperez d’un accessoire connecté, comme une montre, une enceinte, un thermostat, une caméra ou une ampoule. Mais est-ce bien nécessaire de les préinstaller ? Heureusement, la plupart peuvent être supprimées pour gagner de la place.

test apple iphone 12 mini interface 4
GarageBand

Avec un tel écran, nous nous posons aussi la question de la pertinence de certains usages avec l’iPhone 12 Mini. Prenons quelques exemples : Keynote, Numbers, Pages, Garageband et iMovie. Allez-vous vraiment les utiliser avec un écran de 5,4 pouces ? Nous, non. Monter un film ou créer un PowerPoint n’est pas efficace sur un tel affichage. Certains pourraient cependant avoir un besoin ponctuel. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

Performances

test apple iphone 12 mini performances

Et pourtant, l’iPhone 12 Mini a largement la puissance nécessaire pour assumer tous les usages possibles avec un téléphone. Vous souhaitez jouer ? C’est possible. Vous souhaitez filmer en 4K ? Bien entendu. Et monter la vidéo directement dans ce petit bolide ? Évidemment. Vous voulez regarder un film en Ultra HD ? Ce n’est pas le smartphone idéal pour cela. Mais le chipset A14 Bionic d’Apple est parfaitement capable d’assumer cette excentricité.

test apple iphone 12 mini performances 2

Parlons justement de ce que le smartphone est capable de développer en termes de puissance. Vous pouvez le voir dans les captures d’écran ci-dessus et ci-dessous, l’iPhone 12 Mini présente une plate-forme technique similaire à celle de l’iPhone 12 et en très léger recul vis-à-vis de l’iPhone 12 Pro. C’est logique : ce dernier embarque 6 Go de RAM, quand les iPhone 12 et 12 Mini en dispose que de 4 Go. Qu’à cela ne tienne, le petit pimousse obtient d’excellente note, sur AnTuTu, GFXBench ou encore 3DMark.

test apple iphone 12 mini performances 3

Nous avons trois remarques à propos des résultats proposés lors des benchmarks. D’abord, l’iPhone 12 Mini montre une certaine constance dans les tests longs. Avec le benchmark Wild Life Stress Test, qui simule une partie de jeu en 3D pendant 30 minutes, nous avons remarqué que les résultats de chaque boucle sont stables, hormis la 17e boucle qui est très différente. Nous pensons qu’il y a eu un événement extérieur qui a provoqué cette baisse de framerate. Pour le reste, l’iPhone 12 Mini est imperturbable.

Deuxième remarque, l’iPhone 12 Mini chauffe peu, même pendant des tests longs. Oui, il chauffe. Mais cela reste très raisonnable. Et ce, malgré un encombrement très faible. Dans un petit smartphone, il est plus difficile de réguler la température, notamment avec des systèmes passifs. Ici, c’est pourtant le cas. Cela va certainement de pair avec la maitrise du framerate que nous avons observé précédemment.

test apple iphone 12 mini performances 4

Enfin, dernier point, nous avons observé une fois encore des résultats considérablement plus élevés dans les benchmarks faisant appel à Metal, le moteur 3D d’Apple. L’iPhone 12 Mini obtient un score 4 fois plus élevé lors d’un test avec Metal que lors d’un test avec OpenGL, les deux faisant appel à la même animation 3D. Cela veut dire que l’iPhone 12 Mini pourrait être quatre fois plus efficace si les jeux sont développés avec Metal qu’avec OpenGL.

Parlons justement jeu, puisque c’est l’usage qui utilise le plus les belles performances offertes par l’A14 Bionic. Nous avons testé plusieurs jeux, dont les deux que nous avions utilisés lors du test de l’iPhone 12 Pro : Final Fantasy Crystal Chronicles et Dead Trigger 2. Nous avons inclus aussi FF XV Pocket Edition. Le résultat est très satisfaisant. Les deux jeux sont très fluides et très réactifs (parfois la petitesse de l’écran n’aide pas la maniabilité). Et ce même si nous avons opté pour les paramètres graphiques les plus élevés.

test apple iphone 12 mini jeu 1
Dead Trigger 2

test apple iphone 12 mini jeu 3
Final Fantasy Crystal Chronicles

L’iPhone 12 Mini pourrait être une excellente console de jeu ultraportable. Ce petit monstre de puissance aurait même pu devenir votre plate-forme d’accès préférée pour accéder à Fortnite, si ce dernier n’avait pas été banni de l’App Store. Il y a cependant tellement d’excellents jeux sur iOS que vous ne devriez pas trop souffrir de cette absence. Oceanhorn 2. Cat Quest 2. Jade Empire. Monster Hunter Stories. Etc. Tous sont fluides et procurent, même sur ce petit mobile, d’excellentes expériences.

test apple iphone 12 mini jeu 2
Final Fantasy XV Pocket Edition

Autonomie

test apple iphone 12 mini autonomie 1

Pour assumer une telle puissance, il faut normalement une batterie digne de ce nom. Mais ce n’est pas le cas ici. Et nous n’en attendions pas vraiment. Pour plusieurs raisons. D’abord, Apple n’a jamais intégré une batterie offrant une capacité similaire à la concurrence dans ses iPhone. À taille égale, un iPhone aura toujours une batterie moins importante. Ensuite, Apple préfère optimiser. La firme parvient à offrir un excellent rapport entre autonomie et capacité. Enfin, l’iPhone 12 Mini est petit. Tout petit. Ce qui veut dire petite batterie.

La capacité de la batterie est donc beaucoup plus légère que les autres iPhone. Et encore plus légère par rapport à la concurrence. Les spécialistes du démontage de smartphones ont publié des vidéos confirmant que la capacité de la batterie de l’iPhone 12 Mini atteint 2227 mAh. C’est presque deux fois moins que la batterie du Xperia 5 II ou du Galaxy S20.

test apple iphone 12 mini autonomie 2

Lors du benchmark Wild Life Stress Test, l’iPhone 12 Mini a perdu 15 % de sa batterie en 20 minutes. Soit environ 0,7 % de batterie en une minute. Cela veut dire que la batterie pourrait se décharger totalement en 133 minutes de test environ. Il suffirait donc d’une partie de jeu vidéo de 2 heures et quart pour épuiser l’iPhone 12 Mini. Ce qui est évidemment très peu. À titre de comparaison, l’iPhone 12 Pro dépasserait les 3 heures et le Xperia 5 II tiendrait 6 heures et demie, dans les mêmes conditions.

Les chiffres officiels d’Apple confirment cette impression. Selon la firme, l’iPhone 12 Mini offre 15 heures d’autonomie en vidéo et 10 heures en streaming. Cela représente une heure de moins que l’iPhone XR et deux heures de moins que l’iPhone 11 et l’iPhone 12. Mais cela représente deux heures de plus que l’iPhone 8, l’iPhone X et l’iPhone SE 2020. Selon nos calculs, le petit pimousse dispose d’une autonomie mixte qui ne dépasse pas la journée.

Temps de charge et options de chargeur

test apple iphone 12 mini cable lightning

Avec une telle autonomie, autant vous dire que vous serez très régulièrement (voire quotidiennement) accroché à votre chargeur. Évoquons donc le problème de la charge. Il y a plusieurs soucis liés à la charge. Ils ne sont pas aussi graves que l’autonomie. Mais, l’iPhone 12 Mini en pâtit quand même.

Le premier est le temps de charge. La fiche technique du smartphone indique que le mobile est compatible charge rapide 20 watts. Ce qui n’est pas si rapide que cela. Cependant, avec une batterie de 2227 mAh, ce n’est qu’un demi-problème. Apple annonce une charge de 50 % en une demi-heure. Et c’est effectivement cas. Pour aller jusqu’à 100 % vous devez attendre 45 minutes de plus. Soit une heure et quart pour charger l’ensemble de la batterie. Oppo, avec le Find X2 Pro, charge 5000 mAh en moins de 40 minutes environ.

Le deuxième souci est le coût de la charge rapide. Apple ne livre pas de chargeur rapide avec ses iPhone. Pire, la firme ne fournit plus d’adaptateur secteur. Il y a donc deux situations. Soit, vous êtes déjà propriétaire d’un iPhone (très certainement avec un port Ligtning). Soit vous n’en avez jamais eu. Dans les deux cas, vous devrez payer un supplément pour charger votre téléphone rapidement et en toute sécurité.

Dans la première situation, vous avez donc déjà un adaptateur secteur et un câble Lightning avec votre ancien téléphone. Si vous aviez un iPhone 11 Pro ou un iPhone 11 Pro Max, vous êtes déjà bien équipé : un câble Lightning vers USB type-C et un chargeur rapide 18 watts. Ce n’est pas du 20 watts, mais c’est déjà bien. Si vous aviez un autre iPhone, vous êtes donc en possession d’un chargeur 5 watts très lent et un câble Lightning vers USB type-A. Il peut servir à charger l’iPhone 12 mini. Mais… c’est… très… long. Si vous voulez que ce soit plus rapide, sortez le portefeuille. Cela vous coûtera 25 euros dans un Apple Store.

Dans la seconde situation, vous avez peut-être déjà un chargeur rapide. Et espérons qu’il est compatible USB type-C. Mais attention à la puissance délivrée, car vous pourriez endommager votre nouvel iPhone (même si nous pensons qu’il existe des sécurités dans ce dernier pour couper la charge rapide et passer en charge lente). S’il vous faut un chargeur, cela coûte donc 25 euros. Et si vous tentez votre chance avec votre chargeur non-Apple, un câble Lightning vers USB type-A coûte 25 euros chez Apple (nous vous déconseillons de l’acheter chez Aliexpress). À ce prix, mieux vaut acheter le chargeur.

Vous êtes donc bons pour acheter un chargeur dans la majorité des cas. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi opter pour un chargeur sans fil. D’autant que l’iPhone 12 Mini est compatible Mag Safe. Mais, comme la charge filaire, cette solution présente des défauts. En effet, le petit pimousse ne supporte pas une puissance de charge sans fil supérieure à 12 watts (contre 15 watts pour l’iPhone 12). Un chargeur Magsafe coûte 45 euros. Et un chargeur Qi coûte minimum 60 euros pour une puissance délivrée de 7,5 watts seulement. Mouais.

Nous pensons clairement que la charge sans fil n’était pas nécessaire dans ce produit (d’autant qu’elle est diminuée­). Il est évident qu’une batterie plus importante aurait été largement préférable. Mais Apple gagne beaucoup d’argent sur les chargeurs sans fil. Il aurait été dommage de s’en priver ici.

Audio

test apple iphone 12 mini design 2

En audio, l’iPhone 12 Mini offre quasiment la même expérience que l’iPhone 12. Vous retrouvez un port Lightning pour brancher des casques compatibles avec cette connectique (ou des adaptateurs à acheter en supplément). Et vous retrouvez aussi les deux haut-parleurs : un sur la tranche inférieure et un autre caché dans l’écouteur téléphonique.

Comme avec l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro, Apple a soigné l’équilibre entre le haut-parleur principal, puissant, mais orienté sur le côté, et le haut-parleur secondaire, placé en façade vers l’utilisateur, mais moins puissant. Le résultat est un système audio stéréo clair et puissant, offrant de bons médiums et aigus, ainsi que des basses prononcées. À l’usage, c’est parfait pour regarder un film ou jouer à un jeu.

Dans ce dernier cas, attention au positionnement des mains quand vous tenez le smartphone à l’horizontale : l’index (droit ou gauche selon l’orientation) obstrue régulièrement le haut-parleur principal. Dans ce cas, optez pour le kit mains libres Earpods ou, mieux, une paire d’écouteurs sans fil. Le kit EarPods n’est en effet pas la meilleure paire d’écouteurs du monde et la plus agréable à porter. Son principal atout est d’être fourni dans la boîte en France et d’être compatible Lightning.

test apple iphone 12 mini ecouteurs

À 800 euros le smartphone, nous sommes tout de même déçus qu’Apple ne se contente que du service minimum sur la partie audio. La marque avait déjà supprimé le port jack 3,5 mm de ses téléphones, empêchant de brancher n’importe quel casque. Puis elle a enlevé l’adaptateur jack 3,5 mm, confirmant ses intentions. Maintenant, elle supprime à l’international les EarPods. La firme pousse ici clairement à la consommation.

Pour finir sur la partie audio de ce test, nous souhaitons revenir sur les deux micros. Grâce à l’intégration du micro secondaire dans le module photo, face à la scène que vous capturez, il est possible de filmer et d’enregistrer le son en stéréo. L’effet est de bonne qualité. En outre, le micro principal capture bien votre voix durant les conversations audio ou visio, le micro secondaire atténuant les bruits ambiants. Les échanges avec votre correspondant sont clairs.

Photo et captation vidéo

test apple iphone 12 mini photo 1

Passons enfin à la photo et la capture vidéo, deux domaines dans lesquels l’iPhone 12 Mini est très similaire à l’iPhone 12, une fois encore. Et c’est normal. Vous disposez d’une part du même équipement photographique, deux capteurs 12 mégapixels cachés derrière deux objectifs ouvrant respectivement à f/1.6 et f/2.4. Le premier des capteurs est stabilisé et équipé d’un autofocus Dual Pixel. Le deuxième objectif est grand-angle avec un angle de vision de 120°. Le tout est accompagné d’un flash LED dual tone, assez large, mais assez anecdotique. Et vous disposez d’autre part du même chipset A14 Bionic. Et donc du même traitement d’image.

test apple iphone 12 mini photo 4
Capteur principal, mode automatique

De jour, le résultat proposé par l’iPhone 12 Mini est un juste équilibre entre l’exubérance chromatique des Huawei et Samsung et la sobriété naturelle de Sony. Les photos sont belles. Parfaitement équilibrées entre les zones d’ombre et de lumière. Les premières conservent leurs détails, tandis que les secondes restent maitrisées. Et ce quel quel soit le capteur que vous choisissez. Le traitement des images ne lisse pas trop les détails. Vous conservez du piqué et du contraste.

test apple iphone 12 mini photo 2
Capteur principal, mode automatique

Le capteur principal est votre meilleur allié, de jour comme de nuit. Il permet de réaliser d’excellentes photos, restituant des couleurs vives, mais pas fluorescentes. Contraste, luminosité, piqué, finesse : l’iPhone 12 Mini est un bon appareil photo de complément. Les contre-jours sont bien gérés (mieux qu’avec la plupart des téléphones), avec de belles couleurs et même du contraste, même si vous perdrez luminosité. Malgré une définition un peu en dessous de la concurrence, l’iPhone 12 Mini ne démérite pas. Loin de là.

test apple iphone 12 mini photo 3
Capteur principal, mode automatique, contre-jour

Le capteur secondaire réalise lui aussi de belles photos avec le mode automatique. Bien évidemment, compte tenu de la nature de l’objectif grand-angle, les photos produites par le second capteur seront légèrement moins lumineuses et contrastées. Normalement, c’est avec lui que vous devriez faire des photos de proximité. Mais ce n’est pas toujours le choix le plus probant. Attention également aux déformations dues à la lentille. Le redressement est très bien géré sur les panoramas. Moins sur les photos de détail (deuxième photo ci-dessous).

test apple iphone 12 mini photo grand-angle 2
Capteur grand-angle, mode automatique

test apple iphone 12 mini photo grand-angle
Capteur grand-angle, mode automatique

Une fois que le jour se couche, l’iPhone 12 Mini active le mode nuit. C’est un mode qui n’est pas manuel, mais intégré, comme chez Sony, dans le mode automatique. L’iPhone mesure la luminosité ambiante et adapte le temps de pause entre 1 et 4 secondes. Vous avez un curseur pour désactiver le mode nuit ou, au contraire, positionner le temps de pause au maximum par défaut. Le résultat est vraiment bon, même s’il n’atteint pas, selon nos constatations, celui du mode nuit d’Oppo. Avec le capteur principal, les photos sont détaillées et le résultat reste naturel. Et grâce au stabilisateur, les flous sont maitrisés. Avec le capteur grand-angle, le résultat est moins impressionnant.

test apple iphone 12 mini photo nuit
Capteur principal, mode nuit automatique

test apple iphone 12 mini photo nuit 2
Capteur principal, mode nuit automatique (gauche) et mode nuit désactivé (droite) 

test apple iphone 12 mini photo grand angle nuit
Capteur grand-angle, mode nuit automatique

Le mode portrait, compatible avec les deux capteurs arrière, mais aussi avec le capteur selfie, est très efficace. Ici aussi, Apple a fait de grands progrès. Le sujet est bien isolé. Le flou d’arrière-plan est bien maitrisé. Et, de jour, il est possible de prendre en photo un sujet en mouvement et obtenir une photo nette. Pas besoin donc du capteur LiDAR des iPhone 12 Pro et 12 Pro Max pour être créatif. Évidemment, avec le capteur selfie, l’effet est plus accentué encore, grâce au module Face ID qui remplace le capteur LiDAR. De nuit, les portraits sont également très bien gérés, même si le mode portrait n’est pas cumulable avec le mode nuit.

test apple iphone 12 mini photo portrait
Capteur principal, mode portrait

Une remarque sur le zoom : il n’y a pas de zoom optique ici, même 2x. Vous devez vous contenter d’un zoom numérique qui monte jusqu’à 5x. C’est un zoom qui offre quelques services de temps en temps, mais qui reste de qualité passable de jour et médiocre la nuit. La faute en est à la définition du capteur : 12 mégapixels. Un zoom numérique est, par nature, un élargissement des pixels. Plus il y a de pixels par pouce à l’origine, plus il y en aura à l’arrivée. Le zoom hybride du Galaxy S20 Ultra s’appuie sur le zoom optique 4x, mais aussi sur les 48 mégapixels de son capteur. On ne joue pas dans la même cour.

test apple iphone 12 mini photo zoom jour
de gauche à droite, de haut en bas : capteur grand-angle, capteur principal, zoom numérique 2x, zoom numérique 5x

test apple iphone 12 mini photo zoom nuit
Capteur principal, mode nuit automatique : sans zoom à gauche et zoom numérique 5x à droite

L’iPhone 12 Mini offre plusieurs modes vidéo avec la possibilité de passer d’un capteur à l’autre dans chaque mode. Vidéo classique, en définition 720p, 1080p et 4K (jusqu’à 60 images par seconde). Ralenti en 1080p jusqu’à 240 images par seconde. Et Accéléré. Les vidéos réalisées avec l’iPhone 12 Mini offrent les mêmes qualités que les photos : belles couleurs, beaux contrastes, équilibre de la lumière, du détail.

test apple iphone 12 mini photo reglage

Un petit mot pour finir sur le format des photos. Par défaut, elles sont enregistrées au format « AppleRaw » (extension de fichier HEIC). Tous les logiciels de traitement d’image ne le prennent pas encore en charge, notamment sous Windows (alors que macOS est nativement compatible, évidemment). Si votre ordinateur n’est pas un Mac, pensez à basculer au format JPG en vous rendant dans le menu paramètre (voire la capture d’écran centrale ci-dessus).

Conclusion

test apple iphone 12 mini cover 2

L’iPhone 12 Mini est un excellent smartphone. Il offre un très bon rapport qualité-prix (à l’échelle d’Apple), notamment en version 128 Go. Il est idéal pour celui qui cherche un petit modèle doté d’une belle puissance et d’atours haut de gamme (design, étanchéité, photographie, interface, etc.). Un segment où Apple n’a que très peu de concurrence directe. Nous pensons au Xperia 5 II, au Galaxy S20, au P40. Mais tous trois sont vraiment plus grands.

Dès la première prise en main, le charme agit. Nous irions même jusqu’à dire que nous retrouvons avec l’iPhone 12 Mini les mêmes sensations qu’avec l’iPhone 4 et l’iPhone 5. Son format est certes petit, mais son écran n’est pas ridicule non plus : 5,4 pouces. C’est plus que ce que proposent l’iPhone 8 ou l’iPhone SE 2020, par exemple. L’iPhone 12 Mini enterre ce dernier à plate couture dans le domaine des petits smartphones puissants.

Nous regrettons bien entendu ses quelques défauts. L’absence de chargeur 20 watts dans la boîte, par exemple, qui vous obligera à passer à la caisse pour charger votre mobile suffisamment vite. L’autonomie en berne, qui ne dépassera pas la journée d’utilisation normale. Et ce alors même que les réseaux 5G ne sont pas encore disponibles. L’inutilité de la charge sans fil. L’exiguïté de la version 64 Go, un volume de stockage clairement trop petit pour 2020. Ou encore l’absence d’un zoom optique, même 2x, pour pallier la justesse de la définition des capteurs photo. Pouvons-nous lui pardonner ces écarts ? Le coeur a ses raisons que la raison ignore…

Car, l’iPhone 12 Mini est vraiment un produit à part, que ce soit chez Apple ou sur le marché des smartphones en général. Si vous cherchez un petit smartphone capable de tout, le petit pimousse de la téléphonie est un choix évident. Ce n’est pas le seul. Mais il doit être dans votre sélection finale. Nous avons adoré ce produit, malgré son autonomie. Mais si vous cherchez juste un smartphone puissant, est-il le modèle qui vous conviendra le mieux ? Pas sûr.

Vous êtes joueur ? Vous êtes vidéaste amateur ? Vous êtes un cinéphile averti ? Vous êtes un gourmand de séries ? Si votre réponse est oui, alors peut-être devriez-vous passer votre chemin. Aujourd’hui, pour ces usages, même s’il est capable de les assumer, l’iPhone 12 Mini est aujourd’hui trop petit. Car ces applications appellent (exigent ?) un grand écran. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’Apple intègre son meilleur stabilisateur vidéo à l’iPhone 12 Pro Max. Alors, à qui s’adresse vraiment ce super produit ? Quel profil d’utilisateur en tirera le maximum de ses capacités ? Nous cherchons encore la réponse à l’heure où nous finissons ce test. Si vous avez une idée, n’hésitez pas à la partager dans les commentaires.

Photo de comparatif-meilleur-prix-apple-iphone-12-mini

Comparatif meilleur prix Apple iPhone 12 Mini

Comparatif pour acheter l’iPhone 12 Mini d’Apple au prix le plus bas.

Ces prix ont été actualisés le 28/11/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Notre verdict

L'iPhone 12 Mini est la concrétisation d'un doux fantasme. Celui de retrouver un smartphone compact, mais puissant et capable. Celui de retrouver les sensations ressenties avec l'iPhone 4/4S et l'iPhone 5/5S. Et la mission est réussie. Mais derrière ce concept rétro-moderne, où la prise en main d'hier rencontre la puissance, le design et l'ergonomie d'aujourd'hui, se cache une dure vérité. Celle de l'usage. Maintenant, un smartphone est autant un lecteur vidéo qu'une console de jeu et un studio de montage. Oui, l'iPhone 12 Mini est capable d'assumer ces usages. Mais il n'est pas si pratique et il n'a pas la batterie adaptée. Alors, à quoi peut bien servir autant de puissance aujourd'hui ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
OnePlus N10 5G
Test OnePlus Nord N10 5G : le OnePlus de trop ?

En lançant la gamme Nord, OnePlus s’attaque à un marché plus « grand public ». Le premier appareil de la série nous avait particulièrement séduit il y a quelques mois. Nous avions donc hâte de mettre la main sur son petit frère,…

Test iPhone 12
Test Apple iPhone 12 : le digne héritier

Coincé entre l’iPhone 12 Mini et la gamme Pro, l’iPhone 12 pourrait-il créer la surprise en offrant au final le meilleur compromis ? Ou au contraire est-ce un modèle sans saveur particulière qui aura du mal à trouver sa place ? En…

Pixel 4a 5G
Test Pixel 4a 5G : le meilleur de Google à prix abordable

Avec le Pixel 4a 5G, Google propose un smartphone milieu de gamme qui reprend une bonne partie des atouts du nouveau flagship de la gamme, le Pixel 5, pour un prix moins élevé. Pas de coup de baguette magique, pour…

Google Pixel 5
Test Pixel 5 : l’autonomie en plus, la puissance en moins

Nous avons testé le Pixel 5, le nouveau fer-de-lance de Google qu’il convient désormais de placer dans la catégorie des appareils de milieu de gamme, aussi étrange que cela puisse paraître. Que vaut cette nouvelle version face au Pixel 4…