Test Apple iPhone 12 : le digne héritier

 
Test iPhone 12

Coincé entre l’iPhone 12 Mini et la gamme Pro, l’iPhone 12 pourrait-il créer la surprise en offrant au final le meilleur compromis ? Ou au contraire est-ce un modèle sans saveur particulière qui aura du mal à trouver sa place ? En attendant les chiffres de ventes, voici notre test de l’iPhone 12 dans sa version noire et 256 Go de mémoire interne.

Test réalisé par Emmanuel Armanet

Test iPhone 12
Photo de comparatif-prix-apple-iphone-12

Comparatif prix Apple iPhone 12

Découvrez où acheter l’iPhone 12 d’Apple au meilleur prix.

Meilleurs prix

  • Boulanger 909.00 € Voir Boulanger
  • Darty 909.00 € Voir Darty
  • Fnac 909.00 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 24/11/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Le contexte actuel a obligé Apple à revoir sa stratégie ou tout du moins la chronologie de ses annonces qui semblait pourtant immuable. Décidément 2020 est une bien drôle d’année puisqu’iOS 14, la nouvelle mouture du système d’exploitation de la firme à la Pomme a été disponible quelques semaines avant la nouvelle génération d’iPhone alors qu’habituellement les deux évènements superposent. Mais le jeu en valait la chandelle, car Apple a annoncé pas moins de quatre nouveaux smartphones, de l’iPhone 12 Mini à l’iPhone 12 Pro Max.

L’iPhone 12 qui fait l’objet de ce test se place donc en position médiane et s’apparente à une certaine remise à jour de l’iPhone 11, tant sur le plan esthétique que technique avec notamment l’arrivée de la fameuse 5G. Mais ça, encore un peu de patience, car nous allons tout vous dire. 

Test iPhone 12

Prix et disponibilité

L’iPhone 12 est le premier modèle disponible tant dans les Apple Store (physique ou en ligne) que chez les revendeurs habituels. Comme à son habitude, Apple propose plusieurs déclinaisons avec cinq couleurs (blanc, bleu, noir, vert et rouge pour la série (Product)Red) et trois capacités mémoire différentes : 64 Go, 128 Go et 256 Go. C’est bien entendu cette donnée qui va faire varier les prix qui sont respectivement de 909 €, 959 € et 1 079 €. Notre exemplaire de test, noir en 256 Go, est donc facturé 1 079 €.

Comme promis lors de la présentation officielle, la boîte est bien plus compacte que celle de la génération précédente. Et pour cause, il faudra désormais se passer d’adaptateur secteur et d’écouteurs… Enfin presque, puisque la présence de kit piéton est obligatoire en France et (même) Apple a dû se plier à la loi. Du coup l’iPhone 12 est livré dans sa boîte plate internationale prenant elle-même place dans une plus grande boîte anonyme qui comprend les fameux écouteurs qui viennent se connecter à la prise Lightning. Cela fait, pour être franc, un peu « bricolage » de dernière minute. L’iPhone est accompagné d’un câble Lightning vers USB-C pour recharger la bête. Pour notre test, nous avons rassemblé par ailleurs une coque silicone officielle compatible MagSafe — nous y reviendrons — et la station de recharge sans fil Apple MagSafe, deux accessoires vendus respectivement 55 et 45 euros. Du côté du système d’exploitation, c’est bien entendu iOS 14 qui est à l’œuvre.

iPhone 12 et ses ecouteurs

Fiche technique de l’Apple iPhone 12

 iPhone 12
Ecran6,1"
Super Retina XDR OLED
1242 x 2688 pixels, 19.5:9 ratio
ChipsetA14 (5nm)
OSiOS 14
RAM4 Go
Stockage128/ 256/ 512 Go
microSDNon
Capteur principal12 MP, f/1.8
12 MP, f/1.8
12 MP, f/2.2
Capteur selfie12 MP, f/2.2
Batterie 2 227 mAh
Recharge rapide 18W
5GOui
BiométrieFace ID
Audion.c.
Résistance à l'eauIP68

Design : Des lignes superbes sublimées par une finition exceptionnelle

Dès le premier contact, nous sommes surpris par la compacité de l’iPhone 12. Nous avons mis tout d’abord cela sur le compte de nos mains qui sont habituées à manipuler quotidiennement les immenses smartphones que les constructeurs nous proposent désormais. Même si l’écran affiche la même diagonale que celui de l’iPhone 11 soit 6,1 pouces, celui-ci ne nous avait pas laissé ce souvenir. Alors pour en avoir le cœur net nous nous plongeons dans les caractéristiques des différents iPhone et effectivement le nouveau venu est vraiment plus compact que son prédécesseur. Il mesure ainsi 146,7 x 71,5 mm contre 150,9 x 75,7 cm pour l’iPhone 11. Apple a aussi considérablement réduit l’épaisseur qui passe de 8,3 à 7,4 mm entre les deux générations.

Le poids suit le même mouvement et de manière encore plus impressionnante puisque l’iPhone 12 ne pèse que 162 g contre 194 g pour le l’iPhone 11 ! Nos mains ne nous ont donc pas trompés et le nouvel iPhone est bien un « petit », entre guillemets, et léger smartphone à l’aune de ce qu’est aujourd’hui le marché des mobiles. Il nous rappelle le Google Pixel 5 récemment testé par nos soins. Assiste-t-on à un changement de paradigme ? Peut-être… peut-être pas, car l’iPhone 12 Pro Max joue dans une tout autre cour en ce qui concerne ses mensurations. Mais ça, c’est une autre histoire.

Pour réduire ainsi les dimensions de son nouveau bébé tout en conservant la même diagonale d’écran, il n’y a pas trente-six manières d’opérer : Apple a réduit les bordures autour de la dalle. Celle-ci occupe désormais 86 % de la façade du smartphone contre 79 % pour l’iPhone 11. Un chiffre qui rapproche l’iPhone des mobiles Android, mais il y a encore du travail pour atteindre les 90 % d’un Samsung Galaxy S20. Signalons que la partie supérieure accueille toujours une large encoche qui abrite la caméra frontale et le système de reconnaissance faciale 3D TrueDepth.

Test iPhone 12

Revenons au design de l’iPhone 12. De toute évidence, il s’inspire d’anciens modèles, de l’iPhone 4 au 5s, avec des flancs qui abandonnent le profil rond utilisé depuis l’iPhone 6 pour revenir à un profit plat. Nous retrouvons de l’aluminium mat noir pour notre exemplaire. C’est original, racé et cela distille une impression de robustesse bien entendu fort appréciable. La disposition des différentes commandes n’évolue pas, avec à gauche le bouton pour passer rapidement en silencieux et le réglage du volume et à droite la touche de mise sous tension. La trappe pour la nanoSIM bascule de la droite vers la gauche.

Le dos de l’iPhone 12 demeure fidèle au verre, mais il retrouve ici un aspect brillant. Exit donc le satiné des iPhone 11, ce qui signe malheureusement le grand retour des traces de doigts ! Un bloc plus ou moins carré rassemble une double caméra parfaitement assumée tant le diamètre de l’optique en impose. Elle dépasse légèrement de la coque sans pour autant en perturber l’équilibre lorsque le smartphone est posé sur une table.

Test iPhone 12
Le nouvel iPhone 12 aux côtés de son ancêtre l’iPhone 5S

Dire que la finition de ce smartphone est exceptionnelle ne lui rendrait justice qu’à moitié. Elle est tout simplement parfaite et la qualité de fabrication lui permet de repousser encore les limites. Ainsi l’iPhone 12 va plus loin que la norme IP68 puisqu’il résiste 30 minutes à une immersion sous… 6 mètres d’eau ! Mais nous savons tous que le plus grand danger que court votre mobile est la casse de son écran. Un composant aussi coûteux que fragile.

Apple le sait et a développé en collaboration avec Corning un nouveau verre pour protéger l’écran de l’iPhone 12 : le Ceramic Shield, littéralement le bouclier de céramique. L’idée est d’insérer dans le verre des cristaux de céramique nanométriques qui alliés à un double échange d’ions confère à ce nouveau matériau des capacités exceptionnelles à résister aux rayures et aux chutes. Apple affirme que le Ceramic Shield affiche une résistance aux chutes multipliée par 4.

Test iPhone 12

Écran : de l’OLED parfaitement maîtrisé, mais limité au 60 Hz

Les écrans des smartphones Apple se classent systématiquement parmi les meilleurs du marché et celui de l’iPhone 12 ne fera pas exception à la règle, et ce, d’autant plus qu’il bascule de la technologie IPS de l’iPhone 11 à l’Amoled. De l’Amoled à la sauce Apple qui prend alors le nom de Super Retina XDR Oled. Il en profite aussi pour améliorer sa définition qui est désormais de 1170 x 2532 pixels pour atteindre une densité de 460 ppp.

Apple dépasse donc le fameux chiffre de 326 ppp mis en avant la marque californienne depuis l’arrivée des écrans Retina, un chiffre qui correspondrait à la limite de ce qui peut être perçu par l’œil humain. Une sérieuse remise à niveau donc bien que nous regrettions tout de même qu’il faille se contenter d’une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz alors même que les iPad Pro atteignent les 120 Hz depuis plusieurs années maintenant et que la concurrence dans le milieu ou le haut de gamme propose a minima le 90 Hz.

Test iPhone 12

Interrogé à ce sujet, Apple affirme que l’intérêt du 120 Hz n’est pas évident sur une petite diagonale comme celle d’un smartphone, alors qu’il est évident sur le grand écran d’une tablette. Un argument qui s’entend, mais, même s’il est difficile de poser des mots sur les impressions ressenties à l’usage, les écrans de smartphone avec des fréquences de rafraîchissement boostées apportent un petit plus qui est particulièrement prégnant lorsque l’on repasse sur une dalle standard.

Sans surprise, nous voilà face à un écran offrant d’emblée une colorimétrie très précise et cela tombe plutôt bien, car contrairement à Android, iOS n’offre aucune possibilité de réglage du rendu. Apple reconduit sa technologie True Tone qui adapte l’affichage des couleurs aux conditions de luminosité ambiante. La dalle se montre très lumineuse et se montre utilisable à l’extérieur sans difficulté. Nous retrouvons bien entendu les qualités intrinsèques de la technologie Amoled avec des noirs parfaits et un contraste infini.

Test iPhone 12

Performances : vers l’infini et au-delà

L’iPhone 12, et ses dérivés comme l’iPhone 12 Mini et les 12 Pro, s’appuient sur la nouvelle plateforme développée en interne : le A14 Bionic… dont les performances seraient supérieures à celles d’une PS4,. C’est tout simplement le premier processeur mobile bénéficiant d’une gravure à seulement 5 Nm alors que le Qualcomm Snapdragon 865 est gravé en 7 Nm. Le Kirin 9900 du nouveau Huawei Mate 40 Pro est le second processeur à bénéficier du 5 Nm.

Le A14 Bionic dissimule tout d’abord deux cœurs Firestorm hautes performances et quatre cœurs Icestorme pour les tâches courantes. La plateforme intègre par ailleurs un nouveau moteur neuronal utilisé pour le « Machine Learning » et présenté comme étant 70 % plus rapide que celui de l’A13 Bionic. Capable de traiter jusqu’à 11 milliards d’opérations par seconde, il s’appuie désormais sur 16 cœurs. Enfin, un nouveau circuit graphique est aussi de la partie avec quatre cœurs.

Fidèle à son habitude, Apple ne communique pas les fréquences de fonctionnement de son processeur ni la quantité de mémoire vive embarquée par le smartphone. Nous pouvons toutefois vous dire que l’iPhone 12 dispose de 4 Go de RAM, un chiffre qui pourrait faire pâle figure face aux ténors du monde Android qui affiche 8 ou 12 Go de RAM… Quant à la fréquence, elle pourrait se situer autour de 3 GHz.

iPhone 12 vs iPhone 11 Pro Max Antutu
L’iPhone 12 surclasse effectivement l’iPhone 11 Pro Max face au benchmark AnTuTu.

Embarquez avec nous pour une petite séance de benchmarks dans laquelle nous avons placé l’iPhone 12 face à un iPhone 11 Pro Max également passé sous iOS 14. Commençons par l’incontournable AnTuTu. Nous avons obtenu un score de 566 468 points contre 503 226 points pour l’iPhone 11 Pro Max soit une différence de 12,52 % en faveur du dernier arrivé. Face à Geekbench, l’iPhone 12 obtient 1 588 points en single-core et 3 884 points en multi-core contre respectivement 1 337 et 3 239 points pour son prédécesseur soit une différence de 18,77 et 20,28 %.

Nous poursuivons ensuite avec 3DMark Single Shot Extreme qui s’intéresse quant à lui aux capacités vidéoludiques du smartphone. Le petit dernier d’Apple signe un score de 5 266 points soit 25,98 % de mieux que l’iPhone 11 Pro Max. Nous pouvons donc dire que nous retrouvons des différences sensiblement équivalentes à celles annoncées par la marque. Bien entend, il est toujours délicat de comparer les résultats à des benchmarks exécutés sur un système d’exploitation différent et nous nous garderons de le faire.

iPhone 12 vs iPhone 11 Pro Max 3D Mark
Même constat avec 3DMark Single Shot Extrem, la capture de gauche représentant toujours l’iPhone 12.

Dans tous les cas, à l’usage, l’iPhone 12 présente une fluidité exceptionnelle, une fluidité que nous retrouvons aussi sur l’iPhone 11 Pro Max. Il est donc difficile de véritablement percevoir la différence dans le cadre d’une utilisation quotidienne. Pourtant, en alternant l’exécution de certaines tâches entre les deux générations, nous finissons par effectivement trouver que les applications les plus gourmandes se lancent plus rapidement. Le montage d’une vidéo 4K sous iMovie prendra un peu moins de temps.

L’iPhone 12 se montre ainsi un compagnon particulièrement agréable au quotidien, la fameuse optimisation due au fait qu’Apple maîtrise tout aussi les aspects logiciels et matériels de ses smartphones est plus que jamais d’actualité. De plus, cette belle réserve de puissance permettre de faire face aux prochaines évolutions d’iOS sans coup férir. Enfin, sachez que ce smartphone est une bête de course face aux jeux les plus exigeants et le tout sans chauffer de manière excessive.

Test iPhone 12

Connectivité : de la 5G, oui, mais…

Est-ce qu’Apple va nous refaire le coup de son premier iPhone avec l’intégration de la 5G ? C’est-à-dire apparaître aux yeux du grand public comme l’inventeur du concept du smartphone alors que des produits de ce type existaient bien avant chez Sony Ericsson, Nokia ou Handspring ? En tout cas voici enfin cette nouvelle génération de technologie de communication qui arrive à point nommé puisque la 5G devrait être disponible sur le réseau Orange en fin d’année. En attendant de pouvoir tester cette fameuse 5G, nous ne pouvons que reprendre les arguments d’Apple qui sont les mêmes que les autres constructeurs de smartphones : des téléchargements plus rapides et une latence considérablement réduite. L’iPhone 12 en tire profit pour réaliser des appels vidéo Facetime en 1080p. Il embarque aussi la technologie Smart Data qui lui permet de basculer automatiquement de la 5G à la 4G afin d’optimiser son autonomie.

Les premiers démontages réalisés à l’étranger ont permis de démontrer qu’Apple utilise le modem 5G Qualcomm Snapdragon X50 (du moins sur les modèles asiatiques et américains disséqués) qui équipe les mobiles Android sous Snapdragon 865. Ce composant est gravé en 7 Nm contrairement au X60 qui a basculé vers le 5 Nm : il est donc possible de réduire la consommation électrique de la 5G, mais il faudra attendre la prochaine génération d’iPhone.

Test iPhone 12
C’est sur cette tranche que la petite fenêtre pour la 5G millimétrique apparaît sur les modèles américains.

Mais ce qui a fait couler beaucoup d’encre est l’absence de support de la 5G millimétrique sur les modèles vendus en dehors des USA, un support qui se matérialise par une fenêtre en plastique taillée sur la tranche droite de l’iPhone pour laisser passer un réseau utilisant une bande de fréquences autour des 26 GHz (entre 24,25 et 27,5 GHz pour être précis) très sensibles aux obstacles. Est-ce grave docteur ? Dans l’absolu, non car la 5G millimétrique ne sera pas proposée par les opérateurs français avant 3 ou 4 ans… et encore, si tout va bien. Donc à part si vous voyagez fréquemment aux USA et dans quelques pays ayant d’ores et déjà déployé la 5G millimétrique, la Suisse par exemple, ou si vous conservez vos smartphones 4 ou 5 ans, vous ne devriez pas souffrir de cette absence.

Pour la 4G, Apple annonce que son iPhone 12 supporte des débits de l’ordre du gigabit sans plus de précision. Bien entendu, nous retrouvons aussi le Wi-Fi 6, déjà présent sur les iPhone 12, et le Bluetooth 5.

Test iPhone 12

Photo : Apple maîtrise son sujet

À l’heure où les smartphones Android très haut de gamme rivalisent en termes de mégapixels et de nombre de caméras, l’iPhone 12 peut faire chiche de prime abord avec ses capteurs de 12 mégapixels correspondant à un grand-angle et à un ultra grand-angle. Comme l’évoquait la rumeur quelques mois avant la sortie de l’appareil, il n’y a donc aucun capteur 64 MP sur l’iPhone 12.

Le premier capteur qui constitue la caméra principale évolue pourtant par rapport à celle présente dans la génération précédente. L’optique équivaut toujours à un 26 mm argentique, mais elle est désormais constituée de 7 lentilles pour davantage de netteté. Dans le même temps, son ouverture qui passe de f/1,8 à f/1,6. Apple annonce des performances en basse luminosité meilleure améliorées de 27 % dont une partie peut aussi être mise au crédit d’un capteur disposant de plus gros pixels.

La stabilisation optique est améliorée : elle serait ainsi capable de procéder à 5 000 micro-ajustements par seconde. Du point de vue matériel, l’ultra grand-angle ne semble pas évoluer en revanche. Son capteur de 12 mégapixels différent du premier est associé à une optique qui équivaut à un 13 mm argentique et qui couvre un champ de 120°. Celle-ci affiche une ouverture de f/2,4.

Photo prise avec iPhone 12

En parallèle, Apple améliore les différents traitements numériques qui profitent au passage du « Neural Engine » nettement plus puissant de la plateforme A14 Bionic. Le mode nuit est encore amélioré et surtout il est désormais aussi proposé pour la caméra ultra grand-angle. Même chose pour la technologie Deep Fusion qui est censée améliorer les textures lorsque l’intensité lumineuse se dégrade. Apple introduit le Smart HDR 3, un mode Portrait mis à jour et une correction de la déformation optique induite par l’ultra grand-angle plus efficace. Voilà pour le discours, place aux actes.

Photo prise avec iPhone 12

Le soleil ayant quitté le pays, nous voici partis pour une séance photo sous la grisaille. Premier constat, malgré son déficit en termes de nombre de mégapixels, les clichés pris avec l’iPhone 12 offrent un excellent niveau de détails et parfois mieux que certains concurrents semblant mieux armés sur ce plan. Autre grand point fort de la caméra principale de l’iPhone 12, le naturel des couleurs reproduites. Les amateurs de couleurs légèrement saturées pourront peut-être parfois demeurer sur leur frein, mais les autres trouveront certainement leur bonheur. De plus l’exposition est totalement maîtrisée et le Smart HDR 3 agit la plupart du temps avec une nuance bienvenue. La plupart du temps donc, car parfois certains ciels peuvent devenir légèrement surréalistes. L’autofocus est aussi précis que rapide, une vélocité qui permet d’éviter certains flous.

Photo prise avec iPhone 12

Le niveau de la lumière ambiante s’abaissant, la meilleure capacité de la caméra principale à absorber davantage de lumière se ressent rapidement. En effet, alors que l’iPhone 11 Pro Max bascule en mode nuit, l’iPhone 12 retarde l’échéance. Bien sûr, il finit par utiliser ce fameux mode nuit, mais là encore le temps de pause est toujours légèrement plus court que celui déterminé automatiquement par son prédécesseur.

Les clichés nocturnes sont alors certainement parmi les meilleurs que nous ayons croisés. Ils se distinguent surtout par leur netteté avec en prime une balance des blancs gérant bien l’éclairage artificiel de nos rues. C’est impressionnant. Bien sûr, l’ultra grand-angle se montre légèrement moins à son aise dans ces conditions, mais il faut beaucoup que la concurrence. D’ailleurs, c’est sensiblement le même constat qui s’impose en plein jour. La déformation optique est globalement bien maîtrisée et le pique est appréciable. Le rendu chromatique est très proche de celui de la caméra principale, en tout cas impossible de les distinguer à l’œil.

Photo prise avec iPhone 12

Et l’absence de téléobjectif qui est réservé aux versions Pro ? Elle peut se montrer gênante en effet, surtout pour figer un sujet en mouvement ou même un portrait. Pour une scène figée, nous avons pu apprécier la grande qualité du zoom numérique proposé par l’iPhone 12. Le résultat est étonnant en x2, mais pas de miracle à attendre en x5 en revanche. Le mode portrait se montre plutôt réussi. Il combine un détourage précis et un flou équilibré.

Photo prise avec iPhone 12

La caméra frontale s’appuie quant à elle sur un capteur de 12 mégapixels allié à une optique f/2,2. Là aussi, le travail est très bien fait avec des selfies nets et aux couleurs empreintes de naturel. Le rendu de la peau est naturel et les conditions difficiles sont bien gérées. On pense par exemple aux contre-jours. La puissance de l’A14 Bionic permet d’étendre le mode nuit à la caméra frontale pour un résultat plutôt correct.

Le déverrouillage par reconnaissance faciale, le fameux Face ID, est toujours aussi rapide et efficace.

Photos prises avec iPhone 12 zoom x5
Le zoom x5 avoue logiquement ses limites ici.

Photos prises avec iPhone 12 grand-angle
La même photo prise avec le grand-angle.

Photos prises avec iPhone 12 ultra grand-angle
De l’ultra grand-angle…

Photos prises avec iPhone 12 zoom x2
…au zoom x2….

Photos prises avec iPhone 12 grand-angle
…en passant par le grand-angle. Vous remarquerez l’excellente qualité du zoom numérique x2.

Photos prises avec iPhone 12 sans mode nuit
Photo prise sans mode nuit.

Photos prises avec iPhone 12 avec le mode nuit
Photo prise avec le mode nuit.

Vidéo : ça tourne… bien

Les iPhone constituent depuis de nombreuses générations la référence absolue en matière de qualité de captation vidéo. C’est en partie dû à la puissance de leur mécanique qui permet d’obtenir des films fluides avec des transitions rapides. L’iPhone 12 pousse encore plus loin la qualité des vidéos capturées. La mise au point est juste et sa vitesse permet de suivre un sujet en mouvement avec une aisance impressionnante. Dans des conditions difficiles notamment avec des zones d’ombre ou une luminosité réduite, Apple dégaine une arme secrète : le Dolby Vision. L’iPhone filme avec cette technologie sur une palette chromatique 10-bit soit tout simplement 60 fois plus de couleurs que précédemment.

Le Dolby Vision va permettre de dénicher des détails tapis dans l’ombre et procurer un rendu quasi cinématographique. Enfin tout le monde n’est pas Terrence Malick ou Max Pécas pour faire plaisir à notre cher rédacteur en chef. Notez que l’iPhone 12 est capable de filmer en 4K (24, 30 ou 60 images par seconde) et bien entendu en 1080p.

Dernier détail : côté audio, les deux haut-parleurs affichent une puissance élevée qui permet de suivre confortablement une vidéo dans un environnement pas trop bruyant. Ils ne saturent pas même poussés quasiment à fond et offrent même une scène large où l’on perçoit la stéréophonie.

Test iPhone 12 possibilites capture video
Filmer en HDR, oui l’iPhone 12 peut le faire !

Autonomie : un quasi statu quo

Les différentes générations d’iPhone n’ont jamais véritablement brillé sur ce plan même si du mieux a été apporté sur ce plan avec la précédente génération. Si Apple a officiellement communiqué sur l’autonomie de ses iPhone 12, l’entreprise ne donne jamais la capacité de la batterie de ses smartphones. En revanche, les premiers démontages effectués aux USA nous donnent l’information : elle est de 2 815 mAh.

Un chiffre qui n’impressionne plus vraiment aujourd’hui à l’heure la plupart des smartphones Android atteignent voire dépassent les 4 000 mAh. C’est même moins que l’iPhone 11 qui dispose d’une batterie de 3 110 mAh. Nous savons donc en grande partie d’où vient la réduction de poids et d’épaisseur du nouveau venu.

Test iPhone 12 22

Dans les faits pourtant, nous n’assistons pas à une baisse de l’autonomie. Elle semble même légèrement meilleure avec une grosse journée d’une utilisation plutôt soutenue. Les raisons de cette bonne surprise sont sans doute à aller chercher du côté de l’écran, car l’AMOLED est moins gourmand en énergie que l’IPS et de la gravure plus fine du processeur. Bien entendu, ce temps de fonctionnement demeure purement indicatif, car il dépend toujours fortement de l’usage qui est fait du smartphone. L’enchaînement des épisodes des 10 saisons de Friends sur Netflix a eu raison de la batterie de l’iPhone 12 au 15e épisode de la saison 2 soit un peu plus de 14 h 20 de lecture vidéo.

Une performance honorable donc. Signalons pour finir que les testeurs américains ont confirmé ce qu’Apple avait sous-entendu lors de son traditionnel Keynote : la 5G se montre nettement plus gourmande que la 4G avec une autonomie qui se réduirait de 15 à 20 %.

iPhone 12 connectique haut-parleur

Recharge : MagSafe, le retour ?

Pour la recharge, nous avons vu qu’Apple ne fournissait plus d’adaptateur secteur. En utilisant le câble fourni et le chargeur de 20 W d’un iPad Pro, la pleine charge a pris 65 minutes. Un temps correct même si l’on voit beaucoup mieux aujourd’hui. En basculant sur le chargeur d’un MacBook Pro capable de délivrer plus de 60 W, le gain est minime, 2 à 3 minutes de gagnées, ce qui est parfaitement logique, car Apple annonce que l’iPhone 12 accepte une puissance de 20 W au mieux.

La recharge sans-fil est bien entendu là, mais présente un double visage. En effet, Apple introduit le MagSafe du nom de la prise aimantée utilisée durant des années par les MacBook de la marque. Une idée géniale que de nombreux utilisateurs regrettent depuis son abandon, car elle permettait notamment de ne pas faire tomber son ordinateur quand on se prenait les pieds dans son câble d’alimentation. Ici, le principe est différent même si le nom demeure. Apple est parti d’un constat : avec les systèmes de recharge sans-fil classique, il arrive fréquemment que l’utilisateur pose mal son smartphone dessus ou que celui bouge pour une raison x ou y. Nous nous sentons particulièrement concernés, car le chat de la maison est particulièrement féru de nouvelle technologie si l’on en croit sa propension à aller dormir sur notre smartphone en charge.

Test iPhone 12 chargeur magsafe
La station de charge sans-fil MagSafe est vraiment petite… mais plutôt efficace.

Résultat des courses, nous sommes plusieurs fois partis le matin avec un mobile vide. Pour remédier à cela, Apple a imaginé un système d’anneau aimanté qui maintient l’iPhone 12 sur la station de recharge MagSafe. Celle-ci est fournie sans adaptateur secteur et là aussi nous avons utilisé celui de l’iPad Pro. Dans ces conditions, l’iPhone 12 peut accepter une puissance de charge de 15 W. Il lui faut un peu moins de 80 minutes pour se recharger intégralement.

Dommage que cette puissance de 15 W ne puisse être atteinte sur un autre modèle de plateau de recharge sans-fil. Si vous utilisez un produit classique, il faudra vous contenter de 7,5 W. En tout cas, la promesse du système MagSafe est tenue. L’iPhone 12 est « guidé » vers la position optimale et il n’en bouge ensuite plus. L’aimant est puissant, il supporte le poids du smartphone lorsque nous pendons la station par son câble.

Photo de comparatif-prix-apple-iphone-12

Comparatif prix Apple iPhone 12

Découvrez où acheter l’iPhone 12 d’Apple au meilleur prix.

Meilleurs prix

  • Boulanger 909.00 € Voir Boulanger
  • Darty 909.00 € Voir Darty
  • Fnac 909.00 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 24/11/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Notre verdict sur l’iPhone 12

Décidément, nous sommes des cœurs d’artichaut. Nous aurions aimé détester l’iPhone 12, mais à peine ce smartphone nous montrait-il sa jolie frimousse que son charme opérait déjà. Il est beau, très beau même et son design évoque ouvertement l’iPhone 5s, notre plaisir coupable, le meilleur iPhone de tous les temps?! Pourtant Apple a su le moderniser avec son grand écran qui affiche désormais un taux d’occupation de la façade dans l’air du temps. La finition est toujours aussi magique et l’écran tout simplement magnifique. En termes de fluidité, il s’approche aussi de la perfection et sa partie photo est un modèle d’équilibre. Certes son autonomie aurait pu être encore meilleure, sa vitesse de charge plus rapide et certaines mesquineries ont dû mal à passer comme l’absence de chargeur secteur… Mais on oublie très vite tous ces griefs, car l’iPhone 12 est un smartphone relativement compact constituant un excellent compagnon du quotidien une fois franchie la tentation partisane opposant Android et iOS.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
OnePlus N10 5G
Test OnePlus Nord N10 5G : le OnePlus de trop ?

En lançant la gamme Nord, OnePlus s’attaque à un marché plus « grand public ». Le premier appareil de la série nous avait particulièrement séduit il y a quelques mois. Nous avions donc hâte de mettre la main sur son petit frère,…

Pixel 4a 5G
Test Pixel 4a 5G : le meilleur de Google à prix abordable

Avec le Pixel 4a 5G, Google propose un smartphone milieu de gamme qui reprend une bonne partie des atouts du nouveau flagship de la gamme, le Pixel 5, pour un prix moins élevé. Pas de coup de baguette magique, pour…

Google Pixel 5
Test Pixel 5 : l’autonomie en plus, la puissance en moins

Nous avons testé le Pixel 5, le nouveau fer-de-lance de Google qu’il convient désormais de placer dans la catégorie des appareils de milieu de gamme, aussi étrange que cela puisse paraître. Que vaut cette nouvelle version face au Pixel 4…

test vivo x51 cover 3
Test Vivo X51 : le gimbal ne remporte pas entièrement la timbale

Premier porte-étendard de la marque Vivo pour le marché français, le X51 est un smartphone avec une fiche technique équilibrée et quelques atours supplémentaires qui lui permettent de se démarquer d’une concurrence assez proche. Notamment le gimbal. une nouvelle génération…