Test du Nebula Mars 2 d’Anker : le projecteur Android portable presque parfait !

test anker nebula mars 2

Maj. le 15 novembre 2018 à 9 h 13 min

Avec le Nebula Mars 2, Anker poursuit son aventure dans le monde merveilleux des projecteurs portables Android. Plus imposant que le Nebula Capsule (en forme de canette), le Nebula Mars 2 améliore la qualité d’image et le son, tout en conservant les atouts d’un projecteur portable. Suffisant pour en faire un incontournable ? Réponse dans notre test complet.

test anker nebula mars 2

Plus connu du grand public pour ses batteries externes, Anker est également un excellent constructeur de projecteurs portables estampillés « Nebula ». La marque a fait sensation avec le Nebula Capsule, un projecteur portable aussi petit qu’une cannette de soda.

Avec le Nebula Mars 2, Anker renouvelle un modèle plus imposant mais néanmoins portable. Pour cette nouvelle version, la marque a amélioré la qualité d’image, de son et intégré une connectique complète sensée répondre à tous les besoins. Boosté par Android 7.1 et une interface à la sauce Android TV, le Nebula Mars 2 a tous les atouts sur le papier pour être une référence des projecteurs portables. Qu’en est-il au quotidien ? Nous avons eu la chance d’utiliser le Nebula Mars 2 pendant plusieurs semaines. Découvrez notre test complet !

Un design soigné, une connectique complète

Le Nebula Mars 2 appartient à la famille des projecteurs portables d’Anker. Vous vous souvenez du Nebula Capsule, le projecteur grand comme une canette ? Le Nebula Mars 2, lui, est plus costaud, mais reste néanmoins un produit facile à transporter (il ne pèse que 1,79kg). D’ailleurs, Anker y a intégré une petite poignée en tissu afin de faciliter le transport.

test anker nebula mars 2 fiche technique

Le Nebula Mars 2 reste donc un produit compact : 17,8 x 12,2 x 13,8 cm). Cubique aux coins arrondis, il est très élégant et se fondra facilement dans tout type de mobilier. Le projecteur aura toute sa place dans un salon, une chambre, une cuisine et même en extérieur. Pour faciliter sa mise en place, Anker a intégré sur le dessous une petite bande de caoutchouc entourant le socle. Elle empêche le projecteur de glisser. Notons qu’il est possible de fixer le Nebula Mars 2 à un trépied, un système d’accroche standard a été intégré.

Plusieurs éléments donnent du caractère au Mars 2. Sur les côtés deux grilles laissent échapper le son stéréo du projecteur. A l’avant, le système de projection est recouvert d’un cache. L’optique est assez imposante. Cet oeil de Cyclope est très bien intégré à l’ensemble.

test anker nebula mars 2 design

Sur le dessus, Anker a regroupé un ensemble de boutons physiques. Un premier bloc regroupe des flèches directionnelles pour naviguer dans les menus, avec au centre la touche « ok ». Ont été ajoutées les touches « bluetooth », « retour », « volume + » et « volume -« . Quatre petites diodes ont également été intégrées : elles nous informent sur le niveau de batterie.

test anker nebula mars 2 boutons volume

Au dos, Anker a rassemblé une grille de ventilation et toute la connectique : un port de charge propriétaire, un port HDMI, un port USB-Type A et une sortie audio. Cela peut paraître peu mais cette connectique ouvre de nombreuses perspectives d’utilisation.

test anker nebula mars 2 connectique

Nous avons par exemple pu connecter nos consoles de jeu au projecteur via le port HDMI. On peut y brancher un Chromecast ou même une box Android TV. Les perspectives sont alors infinies. Le port USB, lui, permet de connecter une clé USB ou un disque dur externe pour accéder à des contenus en local. J’y reviendrai dans la partie « interface ».

test anker nebula mars 2 ventilation

Le design du Nebula Mars 2 est donc sobre mais les matériaux utilisés sont robustes. Anker a bien optimisé l’espace pour intégrer une connectique riche et des boutons physiques très utiles. La sangle de transport est vraiment une excellente idée. Notons qu’une télécommande comparable à celles des premières Apple TV est fournie dans la boîte. Très réactive, elle est assez basique et répond parfaitement aux besoins. Du tout bon !

Une interface Android mais sans le Google Play Store

Lancer le Nebula Mars 2 est un jeu d’enfant : il suffit de baisser le cache du projecteur et c’est parti ! Pour l’éteindre on referme le cache, un jeu d’enfant. Comme le Nebula Capsule, le Mars 2 embarque une version propre à Anker d’Android 7.1 avec une interface adaptée à une utilisation TV.

On retrouve donc exactement la même interface que celle du Capsule. Les menus sont clairs et faciles d’accès. Il est possible de configurer quelques paramètres, d’accéder aux périphériques connectés au port HDMI ou au port USB.

test anker nebula mars 2 interface

Des services de streaming sont déjà préinstallés sur le projecteur : Netflix et Amazon Prime. Pour obtenir plus d’applications, il faut se rendre sur la boutique dédiée baptisée ici « App Store ». Malheureusement cela ne nous donne pas accès au Google Play Store mais à un dérivé bien moins riche baptisé Aptoide. Les amateurs de boutiques alternatives connaissent.

test anker nebula mars 2 boutique applications

Aptoide est donc bien moins fourni en applications mais il est possible de se faire plaisir : on retrouve par exemple Spotify ou encore Plex. Hélas, OCS est toujours absent du catalogue, tout comme Molotov. Dommage. Il faudra donc passer par un Chromecast ou une box Android (ou Apple TV) connectés en HDMI pour profiter du service.

C’est là toute la richesse du Nebula Mars 2 : sa connectique permet de toujours trouver un moyen d’accéder à ses contenus. Si un service de streaming n’est pas disponible dans l’App Store, il est possible d’utiliser le port HDMI. Lors de notre test, nous n’avons jamais ressenti de limite dans l’utilisation du projecteur : le combo Netflix, Amazon Prime, Plex, OCS et Molotov TV nous a bien occupés.

test anker nebula mars 2 netflix
Netflix

Nous nous sommes mêmes laissés aller à quelques folies en connectant une Nintendo Switch et une PS4 sur le port HDMI. Autant vous dire que les parties de Mario Kart sur Switch, de Fifa 19 ou de NBA2K19 sur PS4 ont pris une autre dimension. Si la qualité graphique était forcément moins bonne que sur une TV Full HD ou 4K, la taille de l’écran était incroyable.

test anker nebula mars 2 youtube
Youtube

La navigation dans l’interface via la télécommande est très fluide mais Anker propose dès le premier démarrage de télécharger une application compagnon. Elle permet de transformer le smartphone en trackpad pour naviguer dans les menus ou encore d’utiliser un clavier pour les recherches sur les services de streaming par exemple. Le clavier est un vrai gain de temps notamment pour taper les codes des différents services, une plaie avec une télécommande.

L’interface du Nebula Mars 2 n’est pas parfaite. Elle pourrait être plus sexy, plus aérée, plus moderne. Pouvoir profiter du Google Play Store aurait également été idéal. Mais Anker propose tout de même une expérience simple et fluide. Et la connectique riche permet de profiter de tous types de contenus sans limite sur un écran géant, n’importe où, n’importe quand. Le pied !

Une qualité d’image HD

Belle évolution sur ce Nebula Mars 2 : il projette une image en HD (720p) pouvant atteindre 150 pouces (nous recommandons néanmoins d’aller jusqu’à 100 pouces pour une image plus dense et plus lumineuse). Anker a également travaillé sur la luminosité de son projecteur : elle atteint désormais 300 lumens ANSI. La technologie DLP (Digital Light Processing) IntelliBright promet une image plus claire, plus nette. D’ailleurs le système embarque une fonction de mise au point automatique : en une seconde le Nebula Mars 2 ajuste le trapèze et la netteté de l’image. Bluffant.

test anker nebula mars 2 qualité image

Dans les faits, la qualité est bien au rendez-vous mais on est loin de ce que peut proposer une TV, même Full HD. Ce sont toutefois deux types de produits bien différents. Par rapport à d’autres projecteurs, le Nebula Mars 2 ne figure pas parmi les meilleurs en termes de qualité d’image.

Si la qualité HD est tout à fait convenable, le manque de luminosité est flagrant. La moindre petite source de lumière dans la pièce dégrade l’expérience. Le noir complet est indispensable pour réellement en profiter. Heureusement, c’est le scénario le plus répandu. Durant notre test nous allumions le projecteur le soir pour regarder un film, une série ou un match de foot (application RMC Sport + Chromecast). Autant dire qu’en extérieur, l’été, la lumière des étoiles ou de la lune pourra légèrement dégrader la qualité d’image.

Nous tenons également à préciser que jouer à la console via le projecteur peut engendrer des ralentissements. Tout dépend de la console. Avec la PS4 par exemple, adaptée à une définition Full HD, on observe des chutes de frame. Pour faire simple, les animations peuvent être saccadées. Nous avons eu quelques loupés lors de nos sessions de Fifa 19. Une image qui saccade au moment de marquer un but, c’est rageant. Vous voyez de quoi on parle n’est-ce pas ?

Dans l’ensemble la qualité d’image n’est pas extraordinaire mais très bonne pour un projecteur aussi compact et surtout portable. On installe volontiers le Nebula Mars 2 à la volée dans le salon, la cuisine (quoi, vous ne regardez pas un petit épisode en préparant le diner ?), ou la chambre. La taille maximale d’affichage est sans doute ce qui impressionne le plus. Imaginez un épisode de Game of Thrones sur un écran de 150 cm de diagonale, depuis votre lit. Ça en jette non ?

Un son puissant et maîtrisé

Le Nebula Mars 2 embarque deux haut-parleurs de 10W chacun. Il délivre un son stéréo via les deux grilles situées sur les côtés du projecteur. Et quel son ! Le volume maximum atteint des sommets, immersion garantie.

test anker nebula mars 2 audio

Le plus bluffant est sans doute la qualité audio. Le risque avec un son puissant et d’entendre de la distorsion, notamment sur les aigus. Ici, rien de tout cela. Le son est globalement équilibré. Les aigus ne sont pas criards. Le format de l’objet et sa taille lui permettent d’avoir une caisse de résonnance assez imposante. Conséquence : les basses sont profondes. Seuls les mediums sont légèrement saturés lorsque le volume est poussé au maximum. Mais le son est tellement puissant que l’on n’a jamais dépassé les 70% du volume lors de notre test. Une vraie réussite.

L’autonomie, son gros point fort

Le Nebula Mars 2 est équipé d’une batterie de 12 500 mAh. La marque promet 4 heures d’autonomie en vidéo 720p. C’est l’équivalent de deux films assez longs ou de 5 à 6 épisodes de série (de 40 à 50mn par épisode). Dans les faits, les promesses sont tenues. Tout dépend de la méthode utilisée pour visionner les contenus. Le stream consomme plus d’énergie puisqu’il nécessite une connexion Wifi. En local (avec une clé USB par exemple) on gagne quelques minutes d’autonomie supplémentaires. La puissance du volume entre également en jeu dans l’économie d’énergie. Plus le volume est élevé, plus la batterie fond.

test anker nebula mars 2 projecteur portable
On peut poser le Nebula Mars 2 n’importe où grâce à son excellente autonomie. Ici, sur le sol, au bureau.

L’autonomie est en tout cas suffisante pour passer de belles soirées entre amis. Nous avons testé le Nebula Mars 2 en automne, nous n’avons donc pas pu profiter d’une utilisation en extérieur, à la belle étoile. Mais c’est un usage qui fait l’unanimité en plein été.

Notons qu’en mode enceinte bluetooth, le Nebula Mars 2 a une autonomie d’environ 30 heures. Comptez 4 à 5 heures pour une recharge complète. Oui c’est un peu long, mais pas si dérangeant pour ce type de produit. Nous rechargions par exemple le projecteur la nuit après avoir regardé quelques épisodes au lit (oui on se dit souvent qu’on a un beau métier).

Prix et date de sortie

Le projecteur Nebula Mars 2 est dores et déjà disponible au prix de 799 euros. Il est distribué par FNAC/Darty, Drugstore Publicis et Boulanger.

test anker nebula mars 2 prix

Son tarif peut sembler élevé. Mais il ne faut pas oublier que ce concentré de technologie permet de transporter un Home Cinema complet, compact et performant n’importe où. Qui aurait imaginé pouvoir faire cela un jour ?

Notre avis sur le Nebula Mars 2 d'Anker

Le Nebula Mars 2 n'est pas le projecteur parfait. La définition HD est agréable mais pourrait être encore meilleure, et l'image manque de luminosité. Son interface pourrait également être plus moderne. Mais au delà de ces deux petits défauts, le projecteur d'Anker est une petite merveille. Son excellente autonomie, la qualité du son et sa connectique complète en font une solution complète incomparable. On peut tout faire avec ce projecteur, n'importe où, n'importe quand. Certes, son prix de 799 euros peut sembler élevé, mais après l'avoir essayé, il est difficile de s'en passer. En tout cas, nous, c'est avec beaucoup de tristesse que nous allons le renvoyer à Anker.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 6T McLaren Edition : la Formule 1+

Le OnePlus 6T McLaren Edition est arrivé. Nous avons eu la chance de le tester en avant-première. Découvrez toutes nos impressions sur le plus abouti des smartphones jamais créés par OnePlus.

Test LG OLED 55C8 : le top de la TV 4K HDR en 2018

Leader du marché des TV OLED, LG se fait titiller par Philips et Panasonic. Avec la LG 55C8, la marque propose ce qu’elle sait faire de mieux. Nous avons testé ce téléviseur. Voici notre verdict.

Test imprimante 3D Alfawise U20 : idéal pour débuter

Voici notre test de l’imprimante 3D Alfawise U20. C’est le premier appareil de ce type que nous testons sur le site, nous avons déjà pu prendre en main d’autres produits de la marque précédemment. Nous allons passer au peigne fin…