Tesla voit ses parts de marché reculer au 1er semestre 2022

 

Tesla a perdu des parts de marché en Europe lors du premier semestre 2022. Des chiffres en berne dus notamment aux difficultés rencontrées par la marque sur ses chaînes de production à cause de la pandémie et de la pénurie de composants électroniques.

classement parts marche tesla
Crédits : Tesla

Comme de nombreux constructeurs automobiles, Tesla n'a pas échappé aux difficultés engendrées par la pandémie d'une part, mais aussi par la pénurie de composants électroniques qui sévit depuis plusieurs mois maintenant.

On se souvient que la marque a été contrainte en mai 2022 de réduire drastiquement la production du site de Shanghai à cause de la reprise de l'épidémie de Covid-19 en Chine. La cadence était descendue à seulement à 200 véhicules par mois, à 1200 actuellement.

Or, on apprend grâce aux récents chiffres partagés par JATO Dynamics que ces complications sur les chaînes de production ont coûté à Tesla quelques parts de marché en Europe lors du premier semestre 2022. En effet et malgré des immatriculations en nette hausse lors du premier trimestre 2022, sa croissance est restée en deçà de celle du marché globale.

A lire également : Tesla retarde de nouveau les livraisons du Model X à cause de problèmes de production

classement parts marche tesla
Crédits : Motor1Numbers

Tesla perd des parts en marché en Europe, une première

La société californienne a vu sa part de marché sur les VE en Europe descendre à 13,33 % au premier semestre 2022, contre 13,75 % à la même période en 2021. Cette perte de 0,42 point place donc Tesla à la troisième position des constructeurs ayant perdu le plus de parts de marché sur cette période, juste derrière le groupe Volkswagen (5,7 points) et le groupe Nissan (1,4 point). On note également une chute massive des immatriculation de la Model 3 de 76 % en juin 2022, qui est pourtant l'un des mois les plus importants en termes de volume.

Bien entendu, les soucis rencontrés sur les usines de Tesla ne justifient pas à eux seuls ce recul sur le marché européen. Le leader mondial des voitures électriques doit désormais composer avec de plus en plus de concurrents. Le groupe BMW notamment connait une croissance exponentielle sur ce segment, avec une part de marché passée de 5,76 % au premier semestre 2021 à 8,37 % sur la même période en 2022.

Le groupe Hyundai-Kia s'est également fait une place dans le coeur des consommateurs européens, comme en témoignent les bons résultats des Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6, sans oublier les Hyundai Kono et Kia Niro. Le groupe Stellantis s'est également imposé sur le marché européen avec la Fiat 500 électrique, qui s'est emparé de la place de numéro un des ventes en France et dans plusieurs pays européens en mai 2022.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !