Tesla va empêcher les conducteurs de contourner les restrictions de l’Autopilot

 

L’Autopilot fait partie des meilleurs systèmes d’aide à la conduite, mais requiert toujours des conducteurs qu’ils laissent leurs mains sur le volant. Cependant, tous ne respectent pas toujours cette règle.

tesla justice
Crédits : Tesla

Comme vous le savez probablement, l’Autopilot n’est pas un système de conduite autonome, mais bien une aide à la conduite assez avancée. Ainsi, une fois l’Autopilot enclenché, la voiture va ponctuellement vous rappeler de rester vigilant pour être en mesure de reprendre la main à tout moment, mais surtout exiger du conducteur qu’il touche le volant.

En effet, même si les voitures Tesla ne sont pas capables de détecter les mains sur le volant, elles peuvent reconnaître lorsqu’une pression est appliquée. Cette règle simple a évidemment conduit certains propriétaires à utiliser ce que l'on a appelé des « dispositifs de mise en échec », qui permettent de contourner les restrictions du système.

Lire égalementElon Musk annonce l’arrivée de la conduite autonome pour tous sur les Tesla

L’Autopilot va mieux détecter les conducteurs qui trichent

Plutôt que de toucher le volant à l’aide de leurs mains, certains conducteurs ont réussi à trouver des alternatives pour faire croire à l’Autopilot qu’ils restaient attentifs. Certains dispositifs permettent d’appliquer une pression continue sur le volant, et permettent donc aux conducteurs de retirer leurs mains du volant sans que l’Autopilot s’en aperçoive.

Heureusement, cela va bientôt changer. La dernière version de Full Self-Driving Beta (V10.69.3.1) peut désormais détecter certains dispositifs de mise en échec, et désactivera donc l’aide à la conduite pour les conducteurs qui n’utilisent pas vraiment leurs mains pour toucher le volant. On rappelle également que Tesla utilise également de plus en plus sa caméra située dans l'habitacle pour surveiller l'attention du conducteur et envoyer des avertissements lorsque son regard n’est pas fixé sur la route.

Voir Tesla agir face à ces dispositifs qui mettent en danger la vie des conducteurs est donc une excellente nouvelle, bien que certains auraient aimé que Tesla s’efforce plutôt de rendre ses voitures entièrement autonomes. Pour rappel, le constructeur américain avait déjà été accusé à de nombreuses reprises de mentir sur les capacités de l’Autopilot et du FSD.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !