Tesla développe un volant de voiture high-tech avec écrans tactiles et retour haptique

 

Tesla vient de déposer un brevet qui réinvente le volant des véhicules de la marque. Le document décrit une interface intégrée sur la surface du volant via plusieurs écrans tactiles et un retour haptique. Le dispositif intègrerait entre autres la boîte de vitesses, adopterait une série de gestes permettant de réaliser des actions rapides, et permettrait de contrôler l'écran central.

Brevet Tesla volant
Le volant imaginé par Tesla aurait plusieurs zones affichant des informations dynamiques au travers d'écrans tactiles / Crédits : WIPO/PCT/Tesla

Tesla vient de dépose auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI/WIPO) un nouveau brevet. Il s'agit cette fois-ci d'un nouveau volant révolutionnaire offrant une nouvelle interface utilisateur et de nouvelles fonctionnalités via plusieurs écrans tactiles et un retour haptique. L'idée est de mettre tous les contrôles du véhicule dans le volant dans une interface qui peut changer en fonction du contexte.

Ce nouveau volant intègre par exemple dans la partie basse les contrôles de la boite de vitesses. Ces derniers étaient jusqu'à présent situés derrière le volant dans un levier sur la partie droite. Un arrangement qui n'est pas forcément très rare dans les camions mais qui est beaucoup moins courant dans les voitures particulières.

“L'interface utilisateur du volant peut additionnellement inclure des indicateurs sur la partie inférieure du volant pour indiquer l'engagement d'une vitesse sélectionnée du véhicule. Par exemple, l'interface utilisateur peut délivrer des indications lumineuses lorsque les modes frein à main (P), reculer (R), neutre (N) ou conduite (D) sont engagés”, peut-on lire dans les documents du dépôt.

Le brevet explique également que ces contrôles permettront de naviguer dans la console centrale, ou de la contrôler entièrement pour focaliser l'attention du conducteur. Dans les annexes, on trouve également des informations sur une série de gestuelles accompagnées de retour haptique pour réaliser des actions sans même regarder le volant (voir en fin d'article).

Lire également : Tesla défend l'Autopilot accusé d'inciter les conducteurs à être moins vigilants

Tesla explique également que le volant pourra afficher des contrôles supplémentaires lorsque la conduite autonome sera activée : “par exemple, lorsqu'un véhicule prendd en charge la conduite autonome, les contrôles peuvent inclure plus de contrôles requérant plus de gestes additionnels. Les contrôles peuvent accéder à des fonctionnalités qui provoqueraient trop de distractions lorsque le véhicule est conduit par un conducteur humain,; même lorsque l'assistance à la conduite est activée, comme la télévision ou autre écran, ou fonctionnalité multimédia. Concrètement l'interaction peut être l'écriture manuscrite ou d'autres gestes complexes”.

Source : Electrek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
uber considérer chauffeurs employés
Uber est obligé de considérer ses chauffeurs comme des employés

Uber est désormais contraint de considérer ses chauffeurs comme des employés, a tranché la cour d’appel californienne. Mais comme son rival Lyft, le service de VTC met en avant une solution alternative, qui combine flexibilité et avantages sociaux pour les travailleurs indépendants. Les californiens sont invités à voter…

tesla interieur autopilot
Tesla : la conduite 100% autonome est enfin disponible en bêta

Tesla a déployé la conduite entièrement autonome pour certains utilisateurs. Encore en bêta, cette nouvelle fonctionnalité permet de profiter du voyage sans même toucher le volant. Quelques conducteurs ont partagé leur expérience sur les réseaux sociaux. La voiture autonome, ce…

tesla interieur autopilot
Tesla : le prix de l’Autopilot explose après le lancement de la bêta

Tesla vient de lancer la bêta de l’Autopilot, sa technologie propriétaire de conduite 100% autonome. En raison de l’intégration de nouvelles fonctionnalités, Elon Musk a décidé d’augmenter le prix de l’option Autopilot, passant ainsi de 8 000 à 10 000…