Tesla déploie une mise à jour : Autopilot lit maintenant les panneaux de limitation de vitesse

 

Tesla déploie une nouvelle mise à jour pour Autopilot. Grâce à celle-ci, le système de conduite autonome peut lire les panneaux de limitation de vitesse et adapter son allure automatiquement, sans intervention humaine. La mise à jour intègre également une notification qui alerte le conducteur quand un feu de circulation passe au vert.

Tesla Model 3
Crédits : Unsplash

Tesla est très fier de son système Autopilot et communique souvent sur l’amélioration des conditions de sécurité depuis son arrivée. Il faut dire que le système de pilotage automatique est particulièrement en avance sur la concurrence. Et la marque continue de l’améliorer en introduisant de nouveaux services pour remplacer de plus en plus le conducteur. Ces améliorations sont poussées par le constructeur grâce à des mises à jour automatiques, en OTA (comme sur un smartphone). Et la dernière est justement en cours de déploiement, information relayée par le site Electrek.

Lire aussi – Tesla : un couple s’endort dans sa voiture avec Autopilot activé, en vidéo

Le nouveau firmware porte le numéro 2020.36. Et elle apporte plusieurs nouveautés destinées à Autopilot. La principale est la détection des panneaux de limitation de vitesse. Le système est désormais en mesure de « lire les panneaux » : il reconnaît la signalisation et adapte le comportement de la voiture en fonction des informations relevées. Ainsi, en mode autonome, la voiture peut accélérer ou ralentir en cas de changement de la limite de vitesse autorisée.

Une information plus actualisée

Cette nouveauté est intéressante, car elle est permet à Autopilot d’avoir une information actualisée en temps réel. Jusqu’à présent, le système intégré de limitation de vitesse s’appuyait essentiellement sur la position GPS de la voiture et les données cartographiques associées à cette localisation. Mais cela représente un risque : en cas de travaux par exemple, la limitation est abaissée sur certaines portions de route. Et l’information est rarement remontée sur les systèmes de navigation.

Cette nouvelle fonction améliore donc la sécurité du conducteur, en mode autonome mais aussi en mode de conduite classique, puisque l’ordinateur de bord affichera désormais la limitation de vitesse lue sur les panneaux et non celle associée à la localisation GPS.

Une alerte quand le feu passe au vert

Autre nouveauté de cette mise à jour : l’alerte « feu de signalisation vert ». Il s’agit d’un son émis par la voiture quand elle est arrêtée en mode autonome à un feu de signalisation et que ce dernier passe au vert. Quand Autopilot est actif et que la voiture s’arrête à un feu de signalisation, une intervention du conducteur est nécessaire pour reprendre le trajet. Si le conducteur lit son journal, il ne voit pas le feu passer du rouge au vert. Désormais une alerte l’informera qu’il doit agir manuellement.

Notez que cette alerte concerne également les arrêts à un panneau « Stop » où le comportement de la voiture est identique : après un temps prédéterminé, la voiture signale au conducteur qu’une intervention est attendue. Le constructeur complète sa note d’information en rappelant à ses clients qu’ils doivent d’abord vérifier que la voie est libre avant de signaler à Autopilot de reprendre le trajet.

Source : Electrek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !