Témoignage : pourquoi mon smartphone a remplacé mon appareil photo

Maj. le 24 décembre 2018 à 2 h 41 min

En 2015, un tiers des français confessaient avoir abandonné leur appareil photo au profit de leur smartphone. C’est également mon cas et aujourd’hui, je vais vous expliquer pour quelle raison j’ai fait ce choix que je ne regrette pas.

temoignage capteurs photo smartphones

En termes de photographie, tous les smartphones ne sont pas a égalité, certains sont médiocres, d’autres sont excellents mais une fois que vous avez trouvé le bon, vous allez pouvoir commencer à pendre des photos d’une telle qualité que vos amis ne verront même plus la différence et iront même jusqu’à vous demander si vous êtes sérieux lorsque vous leur dites que vous avez capturé ces images avec votre téléphone.

Pourtant, disposer d’un bon photophone Android ne veut pas forcément dire disposer du plus cher ou du plus récent. Pour ma part, j’utilise un Sony Xperia Z2, alors certes, ça reste un excellent smartphone orienté vers la photo avec un capteur nettement au dessus du lot pour l’époque mais c’est également un haut de gamme de 2014 que certains trouveront dépassé en 2016. Pour ma part, je ne change pas de smartphone tous les ans, ni même tous les deux ans et je pense que mon bon vieux Z2 qui fêtera bientôt son deuxième anniversaire va encore durer quelques temps dans mes poches.

camera xperia Z2

Parce que c’est plus pratique

Pourquoi j’ai petit à petit délaissé mon appareil photo pour mon smartphone (parce oui j’ai aussi un appareil photo à la maison !) et bien tout simplement parce que c’est plus pratique. A moins d’opter pour une phablette Android asiatique aux dimensions indécentes, un smartphone, ça tient dans la poche, c’est fin et on peut le transporter partout. Vous me direz, un appareil photo compact aussi mais mettez-le dans votre poche de jean toute une journée. Vous verrez à quel point c’est inconfortable et inesthétique.

Et puis en dehors de cette praticité, il y a aussi le côté connecté. Je pend une photo, elle atterrit directement sur l’application Google Photos. Je peux ensuite la retoucher au besoin avec ma tablette qui m’offrira un meilleur confort visuel que mon téléphone ou tout simplement la poster directement sur les réseaux sociaux à l’aide de mon téléphone si elle me convient. D’ailleurs, la plupart du temps je ne retouche pas mes photos, je préfère jouer avec les contrôles manuels de l’application Appareil Photo de Sony qui m’offre toute la flexibilité dont j’ai besoin, mais ça j’y reviendrais un peu plus tard.

Enfin, j’ajouterais que sur un écran de 5,2 pouces, la visibilité est bien meilleure que sur celui d’un appareil photo, même le meilleur et le plus cher du marché.

Parce que la qualité est au rendez-vous

En dehors du côté pratique et du côté connecté (oui j’adore les réseaux sociaux et j’assume !), il y aussi la qualité qui entre en jeu, c’est même le point le plus important. Si mon téléphone offrait une qualité exécrable comme certains modèles bas de gamme, je ne me risquerais pas à prendre la moindre photo avec mais, coup de chance, le mien fait de très belles photos, c’est d’ailleurs pour ça que je l’ai choisi puisque j’adore prendre des photos, je suis même un vrai passionné.

Comme je vous l’ait déjà dit plus tôt, j’utilise un Sony Xperia Z2. Aujourd’hui, son capteur pourra sembler un peu daté face au Dual Pixel du Galaxy S7 ou à l’Ultra Pixel du HTC 10 mais au moment de sa sortie, c’était un des meilleurs, voire le meilleur. Ce capteur basé sur la technologie G Lens, technologie empruntée aux appareils photo de la marque, se compose d’un objectif de 20,7 mégapixels et de 1/2.3 pouces combiné à une puce de traitement d’image BIONZ.

A ses côtés, on retrouve simplement un flash LED. Pas de stabilisation optique OIS, ni d’autofocus laser ni aucune autre des technologies embarquées par les hauts de gamme actuels. En outre, son ouverture est de seulement f/2.0 là où les constructeurs proposent désormais des ouvertures de f/1.9 voire de f/1.7 pour Samsung. Pourtant, il s’en sort très bien, y compris de nuit, même si le résultat n’est pas aussi probant que de jour.

Proscrire le mode automatique à tout prix

Même si les constructeurs ont tout prévu pour nous faciliter la tâche, parfois même un peu trop, prendre de belles photos sur un smartphone Android ça s’apprend et heureusement, désormais, la plupart des appareils sous l’OS de Google proposent un mode manuel. Comme beaucoup de smartphones Android, mon Xperia Z2 propose de prendre les photos soit en mode automatique, soit en mode manuel.

Autant dire que ce mode automatique, je ne l’ai pas utilisé beaucoup. D’abord parce qu’il est bridé à 8 mégapixels (certes le nombre de mégapixels ne fait pas tout mais sur un capteur de 20,7 mégapixels, c’est tout de même un comble !) ensuite parce qu’une fois ce mode activé, vous ne contrôlez plus rien. L’appareil détermine automatiquement la correction d’exposition, la balance des blancs, la sensibilité ISO et j’en passe. Bref, aucune liberté !

En revanche, une fois en mode manuel, je peux quasiment tout contrôler et c’est également pour cette raison que je retouche très peu souvent mes photos. Le top du top aurait été que Sony intègre également le support du format RAW permis par l’API Camera2 de Google -comme l’ont fait Samsung, LG, HTC et d’autres constructeurs- qui permet d’obtenir une image non traitée par le logiciel mais malheureusement ce n’est pas le cas. Je dois donc me contenter de photos au format compressé JPG, ceci dit, je n’ai pas à me plaindre de leur qualité.

Concrètement, le mode manuel me permet de contrôler la balance des blancs, la correction d’exposition (la plupart des smartphones ont tendance à surexposer, c’est donc très important !) ou encore la sensibilité ISO qui va de 50 à 800 lorsque le capteur est réglé sur une définition de 20,7 ou 15,5 mégapixels et jusqu’à 3200 à partir de 8 mégapixels.

A ce niveau là, faites tout de même attention, plus vous augmentez la sensibilité ISO, plus vous avez de chance d’avoir une photo bruitée. Pour ma part, je fais en sorte de prendre des photos d’une sensibilité inférieure à 200 ISO. Voici quelques clichés que j’ai pris lors d’un récent voyage à Marseille et dont je suis assez content.

Conclusion

Bien entendu, l’expérience que je vous fais partager ici, c’est la mienne. Certains d’entre vous préféreront avoir de côté un bon vieil appareil photo compact qui leur servira en toutes circonstances et d’autres préféreront miser sur une qualité plus professionnelle en investissant dans un appareil photo reflex. Ceci dit, quand on voit les évolutions apportées aux capteurs photo mobiles ces dernières années, il est fort à parier de plus en plus d’utilisateurs remplaceront leur appareil photo par leur smartphone.

Les technologies (stabilisation optique OIS, autofocus laser, doubles capteurs…) actuellement employées aux côtés des capteurs photo mobiles sont redoutablement efficaces. En tout cas sur le hauts de gamme. Le Galaxy S7 parvient même à battre le Canon EOS 70D, véritable référence du marché, sur certains tests, c’est pour dire ! Sans oublier Huawei qui a fait appel a Leica pour le double capteur photo de son P9. En 2015, une vraie vague d’innovation s’était invitée sur les capteurs photos mobiles, c’est encore le cas cette année et ce sera encore le cas l’an prochain.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Que risque votre smartphone s’il reste exposé au soleil ?

Oublier son smartphone au soleil, c’est vraiment la loose. Pour vous convaincre qu’il faut être vigilant, particulièrement en ces temps de grande chaleur, voici un rappel des risques encourus par votre smartphone s’il reste exposé au soleil.

Les 7 smartphones pliables les plus attendus en 2019

L’année 2019 sera synonyme de smartphone pliable : une bénédiction puisque cela réintroduit un peu de nouveauté dans un marché qui en avait bien besoin. Samsung, Huawei et Royole ont tous les trois présenté un appareil, mais ils devraient être…

Meilleures applications Android gratuites en 2019

Vous recherchez une liste des meilleures applications Android gratuites en 2019 ? A côté des applications que tout le monde connaît (applications Google, Facebook, Twitter, et autres WhatsApp), il existe une multitude d’applications extrêmement pratiques et innovantes. Nous avons rassemblé…

NFC sur Android : à quoi ça sert et comment l’utiliser ?

Aujourd’hui, de très nombreux smartphones Android présents sur le marché sont équipés de puces NFC. Pourtant, cette technologie est encore relativement peu connu du grand public, qui a plutôt tendance à passer à côté sans savoir de quoi il en retourne. Il s’agit pourtant d’une fonctionnalité clé qui s’impose peu à peu dans plusieurs secteurs, à commencer par le paiement mobile.

Combien de RAM faut-il vraiment dans un smartphone Android en 2019 ?

Certains smartphones ne font plus vraiment dans la demi-mesure en termes de RAM. Le fait que les smartphones disposent aujourd’hui d’autant de RAM que de nombreux PC provoque, c’est selon, haussements d’épaules, gloussements, moqueries ou envie. Mais les avis sur…

Qui est Xavier Niel, le fondateur de Free ?

Du minitel rose à Free et Free Mobile, en passant par l’école 42 et la Station F, Xavier Niel est aujourd’hui un magnat des télécoms dont la fortune dépasse les 5 milliards d’euros. Dans ce TechStory, nous allons voir comment ce…

Razer Phone 2 : nos réponses à toutes vos questions

Lundi 19 novembre, nous vous proposions de répondre à toutes vos questions sur le Razer Phone 2. Dans cet article nous revenons sur vos questions avec des réponses plus détaillées. N’hésitez pas à poser davantage de questions dans les commentaires…

Smartphone en panne : comment fonctionne la garantie ?

Lorsque vous achetez un nouveau smartphone, ce dernier est assorti d’une garantie légale mais en réalité, il existe plusieurs types de garantie. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet et la marche à suivre en cas de panne.

Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…

Google+, Glass, Ara, Hangouts… 7 échecs cuisants que Google aimerait faire oublier

Google a connu un certain nombre d’échecs durant sa carrière voici une liste des plus gros bides qu’a connu l’entreprise ces dernières années. Cela concerne aussi bien ses produits et ses services liés au web que ses diverses incursions dans le domaine du hardware. La firme a connu un grand nombre de revers c’est le moment de faire un point.

eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…