Témoignage : après un mois d’utilisation d’Apple Music c’est la déception, je retourne sur Spotify

Il y a quelques mois, Apple présentait son service de streaming musical baptisé simplement Apple Music. Spotify, Deezer, Rdio, Qobuz et consorts ont donc vu un concurrent de taille arriver sur un marché qui séduit de plus en plus.

La puissance marketing d’Apple a permis à la firme de dévoiler son service en grande pompe lors de l’une de ses célèbres keynotes et même avec le plus grand recul on ne peut que reconnaître que l’orchestration de cette annonce était plutôt bonne. A la fin de la keynote, j’avais envie d’essayer au plus vite Apple Music pour savoir ce qu’il m’apporterait.

temoignage apple music spotify

Mes habitudes avant d’essayer Apple Music : Spotify et musique sur iPod Classic

Avant de rentrer dans le vif du sujet je précise que je suis un utilisateur fidèle de Spotify depuis maintenant un bout de temps. Je l’utilise tous les jours, sur mon ordinateur puisque je travaille devant mon poste toute la journée, et lorsque je suis en déplacement sur mon Nexus 5. J’ai aussi un iPad Air 2 que j’utilise également quotidiennement, et j’écoute également mes musiques sur ce support.

Vous l’aurez donc compris, avant d’essayer Apple Music, j’étais un utilisateur de Spotify, dans sa formule Premium à 10 euros par mois. Certains préfèrent Qobuz pour la qualité du son en Hi-Res, mais cet aspect ne correspond pas à mes besoins et les prix ne sont pas les mêmes. Ça c’est pour la partie streaming.

J’y écoute un peu de tout, je fais des découvertes de nouveaux genres, nouveaux artistes pour un budget contenu. Si j’avais dû acheter un CD chaque fois que j’ai voulu découvrir un artiste j’aurai déjà dû vendre quelques organes. Spotify me permet donc de faire des découvertes et parfois avoir de très bonnes surprises.

ipod classic
Lorsque je n’utilise pas le steaming musical, j’utilise un iPod Classic (ce n’est pas ma silouhette vous l’aurez compris)

Lorsqu’un album me plaît, je l’achète sur iTunes. Plus jeune je les téléchargeais illégalement, mais en vieillissant (pas trop non plus, je suis encore jeune non ?) j’estime que tout travail mérite salaire, les artistes aussi (ce n’est que mon point de vue). Sur iTunes j’ai donc une bibliothèque personnalisée de musique avec les artistes qui me plaisent réellement. Un plaisir différent de celui que me procure l’utilisation de Spotify.

J’écoute cette musique sur un iPod Classic dont l’autonomie est confortable lorsque je suis en déplacement et que je n’écoute pas Spotify. Voilà, vous savez à peu près tout de mes habitudes en terme d’écoute musicale. Ces habitudes, j’ai décidé de m’en débarrasser pendant un mois pour goûter à Apple Music.

Au début Apple Music est génial, c’est le grand amour

Comme je n’ai pas d’iPhone j’ai d’abord utilisé Apple Music sur un MacBook Pro via iTunes. Je n’ai pas d’iPhone mais j’ai un iPad Air 2, j’ai donc pu utiliser le service sur OS X et iOS. Au début, Apple Music semble génial.

Le système de recommandation à la Netflix est plutôt bien fait : j’ai communiqué mes goûts musicaux, des artistes que j’affectionnaient et Apple m’a conseillé des playlists et des artistes. L’interface semblait simple à prendre en main, intuitive, efficace. Enfin ça, c’était au début. L’attrait de la nouveauté m’a peut-être fait perdre le recul nécessaire pour évaluer un service de musique.

beats one radio apple music
Beats One et les radios sont excellents

Durant les premiers jours je me suis laissé porter par mes envies. Et je dois bien avouer que je passais mes journées entières à utiliser la fonctionnalité « Radio » d’Apple Music. Beats One passe vraiment de l’excellent son, et les radios par genre sont également une excellente idée.

J’ai peu utilisé les recherches d’artistes au cours des dix premiers jours, me cantonnant dans la section « Radio ». Je dois dire que l’expérience était plutôt sympathique. J’écoutais les différentes stations de radio sur Apple Music et quand je me déplaçais, j’utilisais mon iPod Classic. Jusque-là tout allait bien, jusqu’au jour où j’ai commencé à vraiment utiliser Apple Music dans son intégralité.

Si les radios sont excellentes, le reste est très mal pensé

Je vais rapidement passer sur la section « Connect » d’Apple Music qui permet aux utilisateurs du service d’accéder à une sorte de réseau social qui relie les fans et les artistes. Ces derniers publient des contenus et les fans peuvent interagir (liker, commenter, partager). Bon, clairement, même si je suis un utilisateur assidu des réseaux sociaux, cette fonctionnalité d’Apple Music ne m’a pas convaincu.

J’aime la musique mais je me fiche un peu de connaître la vie des artistes, d’où mon désintérêt pour « Connect ». Néanmoins, j’ai tenté de me mettre dans la peau d’un fan, et honnêtement pour le moment « Connect » c’est un peu le désert, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent, même pour les fans. Jeunesse du service sans doute.

Pour le reste du service, je dois bien avouer que j’ai vite déchanté. Encore une fois, j’avais trouvé la section « Radio » vraiment excellente mais le reste est vraiment très mal pensé. J’ai trouvé qu’Apple Music (et c’est un comble pour cette marque) manquait de simplicité et n’était absolument pas intuitif.

apple music nouveautes fouilli
Globalement Apple Music est un vrai fouilli

Par exemple, je n’ai absolument pas compris que toutes les playlists soient regroupées dans la section « Nouveautés » parmi les artistes, les genres etc. Ça fait un peu fouilli et je m’y suis perdu rapidement. Je n’ai pas non plus réussi à comprendre comment Apple faisait ses recommandations.

Si au début de l’expérience les conseils étaient plutôt bons, au fil du temps ça s’est dégradé. Les suggestions étaient tellement mauvaises qu’au bout de deux semaines je n’y prêtais même plus attention.

Et que dire de la pertinence des playlists créées par Apple, la vraie déception pour moi. Toute la journée, j’avais l’habitude de lancer ces playlists avec des titres à n’en plus finir sur Spotify (Travailler en Musique, Diner entre amis, Sous la douche, Café croissant etc.). Comme je l’ai dit plus haut, Spotify pour moi c’est la facilité et la découverte.

Sur Apple Music j’ai vécu un véritable ascenseur émotionnel : d’abord le bonheur de voir que les playlists étaient bien présentes, et puis le constat qu’elles ne contenaient que quelques chansons (20 à 30 en moyenne pour les plus fournies).

Après 20 jours tout plante, c’est la séparation

Au bout de deux semaines, je trouvais le service moyen et c’était « Radio » qui sauvait les meubles. Au bout de 20 jours, la douche froide. Utilisateur d’iTunes et abonné iTunes Match (service d’Apple qui permet de synchroniser la bibliothèque iTunes sur tous les appareils de la marque) j’ai eu la mauvaise surprise de voir ma bibliothèque de musique complètement transformée. Un aperçu de ma réaction en découvrant ma bibliothèque saccagée :

Apple Music et iTunes Match ont visiblement du mal à s’entendre. Lorsque Apple synchronisait ma bibliothèque avec Apple Music, si elle ne trouvait pas un titre, je le voyais effacé de ma bibliothèque ! Non seulement Apple Music ne me plaisait pas plus que ça après quelques jours, mais en plus à cause de ce service j’ai dû réorganiser ma bibliothèque iTunes de fond en comble en remettant les musiques effacées et en reclassant le tout. Des milliers de chansons à traiter ! Cet épisode a fini par m’achever.

Conclusion : je reste fidèle à Spotify

Pendant 10 jours, j’ai continué à écouter la radio sur Apple Music, et puis je réutilisais Spotify et iTunes pour le reste. J’en suis venu à la conclusion qu’utiliser Apple Music faisait double emploi. Spotify répond parfaitement à mes besoins. L’interface est bien plus intuitive et ergonomique et je peux en plus l’utiliser sur tous mes appareils, pas que les produits Apple.

Apple Music ne fait rien que Spotify ne fasse pas (à part Connect dont je ne vois pas l’intérêt). D’ailleurs d’autres services le font également très bien. J’étais un utilisateur de Spotify, mais j’avais fait mon choix après avoir essayé tous les autres et je continue d’essayer (la preuve avec Apple Music).

Spotify reste ma préférence et de loin peu importe le support et peu importe la puissance marketing d’Apple et les quelques exclus. Je préfère largement me passer des exclus de Pharrell Williams pour vraiment profiter d’une expérience qui me correspond. Avec Apple Music j’ai eu la sensation d’avoir un beau papier cadeau, un bel emballage mais un mauvais produit dans la boîte. Mais ce n’est que mon avis, peut-être en avez-vous un autre.

La rédaction de Phonandroid vous conseille :

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Smartphone en panne : comment fonctionne la garantie ?

Lorsque vous achetez un nouveau smartphone, ce dernier est assorti d’une garantie légale mais en réalité, il existe plusieurs types de garantie. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet et la marche à suivre en cas de panne.