Si les nombreux scandales qui éclaboussent Facebook vous font songer à quitter le réseau social, une étude montre qu’une telle décision aurait des effets positifs sur votre vie sociale. Supprimer son compte Facebook rendrait plus heureux, même s’il ressort de l’étude que la plupart de ceux qui se tiennent à l’écart du réseau social sont moins bien informés que les autres.

facebook

Il n’est pas facile de rompre avec les habitudes les plus ancrées. Facebook compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs dans le monde. Et ce, malgré les nombreux scandales sur le non-respect de la vie privée des internautes. Beaucoup s’interrogent sur l’impact des réseaux sociaux sur la santé mentale et émotionnelle des utilisateurs. Une étude conjointe de l’université de Stanford et de New York s’est intéressée au sujet. 1.650 personnes recrutées dans le cadre de l’expérience ont été amenées à désactiver leur compte Facebook pendant un mois. Avant leur participation à l’étude, elles passaient en moyenne une heure par jour sur le réseau social.

Supprimer son compte Facebook rend plus heureux

Les chercheurs ont pris des mesures pour vérifier que les participants n’ont pas réactivé leur compte Facebook pendant la période  de l’étude. L’un des premiers constats dressés par le rapport est qu’environ 2% des participants n’ont pas résisté à la tentation de retourner sur Facebook. Pour le reste, le test a permis de mettre en évidence les effets positifs de l’abandon du réseau social.

Cette abstinence a permis aux participants de passer plus de temps avec leur famille et leurs amis. Ils ont également passé en moyenne une heure de moins sur internet. « Je m’attendais à ce qu’il y ait un effet de substitution avec d’autres réseaux sociaux comme Snapchat ou Twitter. Mais ce n’est pas arrivé », s’étonne le docteur Gentzkow, co-auteur de l’étude.

Dans leur conclusion, les chercheurs notent que le fait d’abandonner leur compte Facebook a entraîné chez les participants une amélioration « légère, mais non négligeable » de leur bien-être. Mais supprimer son compte Facebook a aussi quelques revers. Le rapport note que la plupart des sujets s’informaient presque exclusivement sur le réseau social et que le fait de le quitter les amenait à être moins au fait de l’actualité. « J’ai réalisé que j’appréciais avoir un endroit où je peux consulter toutes les informations », a notamment affirmé une participante à l’étude.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook veut lire vos pensées avec un bracelet connecté

Facebook vient d’acquérir une stratup, CTRL-Labs, dans le but de concevoir un bracelet connecté capable de lire vos pensées en décodant les signaux qui circulent dans les nerfs de votre poignet. Pour l’heure, le réseau social décrit son projet comme…

Facebook : un simple JPEG suffisait à pirater des comptes

Facebook vient de corriger deux vulnérabilités dont l’exploitation permettait aux pirates d’obtenir des informations sensibles depuis ses serveurs. Un simple fichier JPEG suffisait à corrompre les systèmes du réseau social en créant une fuite de mémoire. Celle-ci permet d’accéder à…

Après Instagram, Facebook commence aussi à cacher les likes

Facebook imite Instagram et teste une fonctionnalité visant à cacher les compteurs de likes des publications. Une initiative dont le but est de freiner la frustration liée à la course aux interactions, qui peut être pesante pour certains utilisateurs.  Nous…

Facebook avoue écouter les messages audio échangés sur Messenger

Facebook admet avoir écouté les conversations vocales échangées par l’intermédiaire de son application Messenger. Il aurait mis fin à cette pratique la semaine dernière, en même temps que Google et Apple avec Assistant et Siri.  Après des accusations lancées par…

Facebook va enfin proposer un mode sombre sur Android

Facebook va enfin avoir droit à un mode sombre sur Android. Les développeurs de l’application sont au travail et la fonctionnalité devrait arriver à moyen terme sur nos smartphones. L’absence d’une telle option est un gros manque pour Facebook, alors…