Starlink : L’Internet par satellites de SpaceX dépassera les 100 Mbits/s en débit descendant

 

Starlink, le projet fou d'Internet par l'espace de SpaceX et d'Elon Musk, dépassera les 100 Mbits/s en débit descendant. En parallèle du lancement de 60 satellites supplémentaires, l'entreprise américaine a livré les premiers résultats des tests de performance de son futur service.

space x
Crédits : Space X

En attendant les premières phases de bêta privée de Starlink prévues d'ici trois à quatre mois, l'entreprise d'aérospatiale d'Elon Musk continue de gonfler sa flotte de satellites. Ce jeudi 3 septembre 2020, la compagnie américaine a envoyé avec succès une soixantaine de satellites supplémentaires en orbite basse.

À l'heure actuelle, la flotte de SpaceX s'élève donc à 700 satellites, et elle ne devrait cesser de s'agrandir jusqu'à atteindre les 1600 appareils, d'ici le déploiement du service en début 2022. À l'occasion de ce douzième lancement réussi, SpaceX a communiqué les résultats des premiers tests de performance. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 100 Mbits/s en débit descendant. 

C'est suffisant pour jouer aux jeux vidéos en ligne les plus rapides et pour streamer plusieurs films HD en simultané”, garantit Kate Tice, ingénieure chez SpaceX. Avec un tel débit, s'abonner à un service de cloud gaming comme Xcloud de Microsoft ou Google Stadia pourrait s'envisager avec bien plus de sérénité.

En outre, les équipes de SpaceX ont procédé aux premiers essais de liaison laser entre deux satellites de la flotte. Cette technologie permet de transférer “des centaines de gigaoctets de données par seconde”. Grâce à la liaison laser, Starlink ambitionne de devenir “l'une des options les plus rapides disponibles pour transférer des données dans le monde entier”. 

À lire également : Starlink – SpaceX dévoile les premières infos sur la box Internet, elle aura un air de Freebox Delta

Amazon est aussi dans la course

Pour rappel, SpaceX n'est pas la seule entreprise à se lancer dans ce projet fou de l'Internet par l'espace. Ce 1er août 2020, Amazon a annoncé qu'elle allait investir 10 milliards de dollars pour lancer plus de 3000 satellites en orbite. Grâce à cette constellation d'appareils en orbite basse, le géant du e-commerce espère pouvoir fournir un accès Internet haut débit aux régions du monde dépourvues de connexion. 

Selon Amazon, les services du “Project Kuiper” seront réservés en priorité aux foyers, aux écoles, aux hôpitaux et aux entreprises où l'accès à Internet est compliqué ou impossible. “Nos 10 milliards d'investissements vont créer des emplois et les infrastructures américaines vont nous aider à combler le fossé”, assurait Dave Limp, le vice-président d'Amazon.

Source : SpaceX



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…

wifi 6
WiFi 6, WiFi 6E : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil. Mais à quoi correspond cette appellation exactement et à quoi correspond le WiFi 6E dont on parle également ? On vous propose d’en apprendre…

pornhub accusé vidéos pédopornographiques
Pornhub n’accepte désormais que les paiements en cryptomonnaies

Pornhub n’acceptera désormais que les paiements réalisés en cryptomonnaies. Privé de Mastercard, Visa et PayPal, le site pornographique invite désormais les internautes à se tourner vers le Bitcoin, Monero ou l’Ethereum pour payer leurs abonnements Premium.  Il y a quelques jours, une…