SpaceX Starlink : lancement des premiers satellites pour un accès internet mondial à 1 Gbps dès 2020 !

Le projet Starlink est un autre projet un peu fou de SpaceX, l’une des entreprises d’Elon Musk. Il vise à lancer une constellation de presque 12.000 petits satellites tout autour du globe, qui vont permettre à l’horizon 2020 un accès à internet depuis n’importe quel point du globe – à 1 Gb/s descendants. SpaceX lance ce weekend une Falcon 9 avec à son bord, entre autres, deux mystérieux satellites qui semblent bien être les premiers satellites de test de cette constellation.

falcon 9 commons
Crédits : Wikimedia Commons

Alors qu’en France, opérateurs, gouvernement, et autres acteurs s’écharpent autour de la question du très haut débit, Elon Musk, qui vient de mettre son Tesla Roadster en orbite, est en train de développer justement une nouvelle forme d’accès internet au niveau mondial. Et avec un débit descendant de 1 Gb/s. Autant dire légèrement plus que le seuil réglementaire au-delà duquel nous parlons en France de « Haut Débit » (30 Mb/s hum hum).  L’entrepreneur avait déjà évoqué son projet il y a quelques années et on s’attendait à de premiers lancements fin 2017.

Starlink : SpaceX lance deux premiers satellites ce samedi 17 février

A terme, il s’agit de s’appuyer sur une immense constellation de 12.000 petits satellites, soit plus de corps célestes high-tech que tous ceux qui ont été envoyés depuis le début de la conquête spatiale. Selon des documents de la FCC américaine, qui confirment l’avancement du projet – le contraire serait étonnant, au vu des investissements massifs, notamment de Google qui a mis 1 milliards de dollars dans l’aventure – il s’agit en fait de deux constellations combinées dans un système coordonné.

SpaceX a déjà obtenu l’autorisation pour une première constellation de 7518 satellites en orbite basse émettant dans la bande de fréquence V encore très peu utilisée. Celle-ci va s’ajouter à une autre constellation proposée en novembre de 4425 satellites en orbite haute émettant dans les bandes Ku et Ka. Le projet Starlink de SpaceX est de loin le projet le plus ambitieux, mais il n’est pas le seul. Les documents de la FCC révèlent en effet que Boeing souhaite également lancer une immense constellation de 2959 satellites tandis que OneWeb, avec un projet similaire pense pouvoir y parvenir avec une constellation de 2000 satellites.

Grâce à la FCC, on sait désormais que SpaceX va lancer ce samedi 17 février deux premiers satellites maison, baptisés Microsat-2a et Microsat-2b, en même temps qu’un satellite radar espagnol appelé Paz dans une Falcon 9. Tout semble indiquer que ces deux satellites commandités par SpaceX sont soit les tous premiers de la constellation, soit, et c’est plus probable, deux premiers satellites de test, avant un déploiement plus massif. Elon Musk s’est fixé un calendrier très ambitieux pour ce projet. Il pense en effet que ces constellations pourront être exploitées dès 2019 ou 2020.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Internet : nous sommes 4,2 milliards d’internautes dans le monde

4,2 milliards d’internautes dans le monde. Nous sommes de plus en plus nombreux à pouvoir accéder à internet, notamment grâce aux smartphones, et cela se ressent dans les chiffres. Premiers bénéficiaires de cette nouvelle audience : les réseaux sociaux comme…