Sport en streaming : l’Arcom annonce le blocage de 400 sites pirates depuis janvier 2022

 

À l'occasion du festival de Cannes, l'ARCOM, le nouveau gendarme du numérique, a présenté les résultats de la lutte contre le piratage sportif depuis janvier 2022. L'institution est fière d'annoncer qu'elle a bloqué depuis ce début d'année pas moins de 400 sites illégaux. 

Arcom piratage resultats
Crédits : Pixabay

Le festival de Cannes vient d'ouvrir ses portes et à l'occasion de la grande messe du 7e art, l'ARCOM, le nouveau gendarme du numérique (né de la fusion entre le CSA et HADOPI) a présenté les derniers résultats de la lutte contre le piratage.

Depuis le début d'année, l'institution a fait de la lutte contre le piratage des retransmissions sportives et des oeuvres cinématographiques son cheval de bataille. En avril 2022, l‘ARCOM annonçait avoir déjà bloqué pas moins de 250 sites d'IPTV illégaux, ce qui représentait deux tiers de l'audience sportive illicite en France.

400 sites pirates bloqués par l'ARCOM depuis janvier

Or, Pauline Blassel, directrice générale adjointe de l'ARCOM, vient d'apporter les nouveaux chiffres de l'Autorité. Elle explique notamment qu'entre les décisions de justice et les interventions du gendarme du numérique sur les “sites miroirs”, environ 400 sites illicites ont été bloqués depuis janvier 2022. Il faut rappeler que la traque des sites miroirs fait partie des nouvelles prérogatives de l'ARCOM.

Par ailleurs, elle ajoute que pas moins de 1200 sites complémentaires, en lien direct avec le partage illégal de contenus sportifs, ont été fermés. Cette lutte renforcée contre le piratage a fatalement entraîné une baisse drastique des activités illégales, avec une diminution notable des audiences des sites pirates.

A lire également : Football en streaming –  les sites pirates seront automatiquement bloqués en France

Arcom piratage resultats
Crédits : ARCOM

Une fréquentation des sites pirates en chute libre

Ainsi et au global, l'ARCOM a enregistré une baisse de l'audience sportive illicite de 37% entre janvier et mars 2022. Concernant la Ligue 1 et la Ligue 2, ces chiffres sont encore plus importants, avec une diminution de la fréquentation de 76% entre février 2021 et février 2022. On retrouve des résultats similaires sur la même période pour la Ligue des Champions, avec une baisse de 77%.

En outre, l'ARCOM précise que la fréquentation des dix principaux sites de streaming illégaux français est en chute libre depuis ces dernières années. Alors que ces plateformes représentaient 73% de la consommation en 2017, elles constituent seulement 34% au 1er trimestre 2022. Concernant l'IPTV illégale, l'Association de lutte contre le piratage audiovisuel (ALPA) a annoncé avoir provoqué la fermeture de 38 services depuis le début d'année.

Pour rappel, cinq décisions de justice ont été prononcées en faveur de chaînes importantes, comme BeIN Sports qui a remporté le blocage d'une vingtaine de sites pirates à la fin janvier 2022. Plus récemment, la LFP a obtenu une belle victoire contre les sites pirates.

Source : ARCOM via Twitter



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !