SpaceX : Elon Musk annonce une douzaine de vols pour Starship en 2022

 

Elon Musk a donné des nouvelles de sa fusée Starship à l’occasion d’une réunion d'automne virtuelle conjointe du Space Studies Board et du Board on Physics and Astronomy des National Academies, et a dévoilé le planning de lancement.

SN20 Starship SpaceX
Crédit : SpaceX

SpaceX utilise actuellement ses fusées de taille moyenne Falcon 9 pour effectuer des missions avec équipage pour la NASA, lancer ses petits satellites Internet Starlink et transporter des charges utiles pour d'autres clients. Toutefois, la Falcon 9 est limitée, puisqu’elle ne permettra pas de transporter des équipages vers la Lune ou d’autres planètes de notre système solaire.

Le fondateur de SpaceX, Elon Musk, a déclaré hier que sa société prévoyait une douzaine de lancements pour sa fusée Starship en 2022, conçue spécialement pour de tels voyages. Le milliardaire a également précisé qu’il allait tenter de mettre en orbite sa fusée futuriste dès le mois de janvier, mais il ne parie pas sur le succès de ce premier vol d'essai.

Starship sera la plus grande fusée du monde à atteindre l’orbite

Starship est une fusée de nouvelle génération de SpaceX conçu pour transporter des charges utiles et des passagers humains vers la Lune et Mars. Lorsqu'elle est empilée sur un booster Super Heavy, la fusée mesure environ 120 mètres de haut. Il s'agit donc de la plus grande de ce type.

À ce jour, SpaceX a construit 12 prototypes de Starship et en a testé cinq pour des vols à haute altitude, et la plupart ont explosé en vol ou à l’atterrissage. Cependant, le dernier vol avec le prototype SN15 s’était lui bien déroulé, et avait constitué un grand pas en avant pour la conquête spatiale. Le premier test orbital prévu au début de l’année 2022 utilisera un prototype numéroté SN20 et un booster nommé BN4.

L'agence spatiale américaine NASA mise sur Starship pour devenir l'atterrisseur utilisé dans le cadre de son programme Artemis pour ramener des humains sur la Lune, en 2025 au plus tôt. Jeff Bezos souhaitait également faire partie du programme, mais Blue Origin a finalement perdu son procès contre la NASA, laissant le champ libre à SpaceX pour devenir la première société privée à transporter des humains vers la Lune. Pour cette mission lunaire, on pourrait d’ailleurs retrouver Thomas Pesquet, qui est récemment revenu de son deuxième et dernier voyage vers l’ISS.

Source : CNET



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !