Addiction aux écrans : une loi veut empêcher les jeux vidéo avant 6 ans et l’accès internet jusqu’à 9 ans

 

L'addiction aux écran est dans le viseur d'une proposition de loi visant à lutter contre l'exposition précoce des enfants aux jeux vidéo et à internet. Un texte porté par Catherine Morin-Desailly, sénatrice et présidente de la Commission de la Culture, de l'Éducation et de la Communication du Sénat, mais qui ne concerne pas les écrans de TV.

enfant tablette

Une proposition de loi visant à lutter contre l'exposition précoce des enfants aux écrans a été déposée par Catherine Morin-Desailly, sénatrice et présidente de la Commission de la Culture, de l'Éducation et de la Communication du Sénat. L'objectif de cette potentielle future loi est de tenter d'éloigner les enfants, notamment les plus jeunes, des smartphones, tablettes et PC.

Addiction aux écrans : éloigner les enfants des écrans de smartphones, tablettes et PC, objectif d'une proposition de loi

Dans des propos relayés par Next Impact, l'élue explique qu'elle souhaite “obliger les fabricants d’ordinateurs, de tablettes et de tout autre jeu ludo-pédagogique disposant d’un écran à indiquer sur l’emballage de ces outils numériques que leur utilisation peut nuire au développement psychomoteur des enfants de moins de trois ans”.  On parle donc ici des appareils multimédias disposant d'applications et de jeux, qu'ils soient destinés à des enfants ou à des adultes, pour qu'il y ait une prise de conscience chez les parents. Étrangement, la télévision ne semble pas concernée par la proposition.

Des campagnes de sensibilisation et une meilleure communication sur cette problématique par les autorités est aussi prévue par la sénatrice, avec par exemple l'installation d'affiches “dans tous les lieux administratifs, scolaires et médicaux fréquentés par les enfants et leurs parents”. Catherine Morin-Desailly veut notamment mettre en avant le principe du 3-6-9-12 pour “apprivoiser les écrans et grandir”, à savoir :

  • Avant 3 ans : pas d'écran sauf situation exceptionnelle
  • Avant 6 ans : pas de console de jeu, notamment portable
  • Avant 9 ans : pas d'accès à internet
  • Entre 9 ans et 12 ans : internet autorisé mais avec accompagnement
  • A partir de 12 ans : possibilité d'utiliser internet seul, en restant vigilant

Pour justifier cette proposition de loi, la sénatrice argue que “l’augmentation très forte du nombre d’enfants n’ayant pas encore acquis le langage et présentant des difficultés de communication en raison d’une exposition précoce aux écrans laisse craindre, selon de nombreux spécialistes de la petite enfance, l’apparition d’un véritable problème de santé publique”.

La proposition a été soumise en première lecture au Sénat le 5 septembre 2018. La Commission doit travailler sur un texte plus concret avant une séance de débat par la Chambre, puis une transmission du dossier à l'Assemblée Nationale.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
attestation couvre feu coronavirus
Attestation de déplacement couvre-feu : où télécharger la dérogation ?

Une attestation dérogatoire est nécessaire pour se déplacer pendant le couvre-feu de 21h à 6h et pas pour n’importe quel motif. Elle est obligatoire pour 54 départements métropolitains et la Polynésie française. Dans certains départements de France, vous n’avez plus…

robot
Emploi : les robots feront la moitié du travail d’ici 2025

L’emploi sera de plus en plus marqué par la robotisation. Le Forum de Davos (FEM) prédit que la moitié du travail sera assuré par des machines d’ici 2025 – rendant bientôt le travail humain minoritaire. Une révolution qui pourrait accroître…

chromeImg02 1
Windows 10 fonctionne maintenant à 100% sur les Chromebook

Chrome OS a désormais un nouveau tour dans son sac. Il est en effet possible d’y faire tourner Windows 10 grâce à la société Parallels, qui propose une virtualisation de l’OS de Microsoft. A noter que cette solution n’est pour…