Ecologie : les smartphones et autres appareils électroniques provoquent beaucoup trop d’émissions de CO2

Smartphones, électroménager, vêtements, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) dresse un bilan de l’impact sur l’environnement de nombreux objets du quotidien. Il en ressort qu’ils représentent une part significative des émissions de CO2. L’agence partage également quelques recommandations « les 5 commandements pour une consommation responsable ».

smartphones electromenager impact ecolologique

L’ADEME a étudié «LA FACE CACHÉE DES OBJETS» en mesurant le poids carbone et la matière mobilisé de nos divers biens et équipements. L’agence remarque que « les dépenses des ménages français sont marquées par une consommation toujours plus importante de biens« . Cela concerne aussi bien l’ameublement, l’électroménager, mais également les appareils de communications, comme nos chers smartphones. Nos précieux ne sont pas d’innocents appareils qui atterrissent dans nos poches aussi simplement, ils ont un impact réel sur notre environnement.

Ecologie : smartphones, éléctroménager et autres objets ont un fort impact sur l’environnement alerte l’ADEME

Les impacts de nos objets sur l’environnement étant majoritairement méconnus du grand public l’ADEME a décidé de partagé son étude. Nos smartphones par exemple « avant d’arriver dans nos maisons, leur fabrication, leur transport et leur distribution génèrent des émissions de CO2 (le poids carbone) et la mobilisation de matières premières. Il faut extraire des tonnes de roches et de terre pour quelques grammes de minerais dans les puces de nos smartphones« .

Un foyer peut être composé de 2,5 tonnes d’équipements incluant meubles et électroménagers. Pour leur fabrication il a fallu mobiliser 45 tonnes de matières premières. Ce qui représente l’émission de 6 tonnes de CO2 soit l’équivalent de 6 allers-retours Paris New-York. L’ADEME dresse un liste de recommandations sous forme de commandements pour en diminuer les effets, les voici :

  • Éviter de se suréquiper: en questionnant son besoin avant tout achat. En ai-je vraiment besoin ? Est-il possible de faire avec ce que je possède déjà ?
  • Acheter des biens plus durables. Par exemple l’Ecolabel européen apporte des garanties sur la prise en compte des conséquences environnementales ou l’étiquette énergie aide quant à elle à comparer les appareils électroménagers en un coup d’œil.
  • Éviter de renouveler trop souvent : Effets de mode, publicités, offres promotionnelles… Les incitations à acheter des équipements neufs qui nous proposent de nouvelles fonctionnalités et un nouveau design sont nombreuses. 88% des français changent leur téléphone portable alors qu’il fonctionne encore.
  • Augmenter la durée de vie des produits : cela nécessite pour les fabricants de concevoir des produits plus facilement réparables, plus adaptables aux évolutions technologiques et plus faciles à entretenir. Pour les consommateurs, cela implique d’entretenir ses biens, de respecter leurs conditions normales d’utilisation, de les réparer ou les faire réparer en cas de panne, lorsque cela est possible, ou/et de leur donner une seconde vie, en les donnant ou les revendant.
  • Éviter de sur-dimensionner ses équipements : sur une même catégorie de produit, le recourt à des produits plus grands (pour les télévisions, smartphones, tablettes ou écrans) entraine des poids carbone et matières plus élevées en proportion. Cette tendance du marché́ aux grands écrans alourdira la contribution au changement climatique dans les années à venir.

Cela nous rappelle la course frénétique des fabricants dans la surenchère technologique. Des écrans toujours plus grands, plus borderless et un cycle de sortie de nouveaux appareils qui se raccourcit de plus en plus au fil du temps. Ce n’est pas la première fois que l’ADEME tire la sonnette d’alarme au sujet de l’impact des smartphones sur notre environnement. De votre côté que pensez-vous de ses recommandations ? Partagez votre opinion dans les commentaires.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Internet : nous sommes 4,2 milliards d’internautes dans le monde

4,2 milliards d’internautes dans le monde. Nous sommes de plus en plus nombreux à pouvoir accéder à internet, notamment grâce aux smartphones, et cela se ressent dans les chiffres. Premiers bénéficiaires de cette nouvelle audience : les réseaux sociaux comme…

Sexe ou smartphone ? 26% des jeunes Français préfèrent leur mobile

Sexe ou smartphone ? S’ils devaient se priver de l’un pendant un an, 26% des jeunes Français de 18-34 ans choisiraient leur mobile, révèle une étude YouGov pour Kaspersky Lab. Le rapport nous apprend également qu’il y a encore trop d’utilisateurs qui…