Snapchat, SMS, Messenger…: les adolescents préfèrent discuter sur smartphone que de se voir

La plupart des adolescents américains préfèrent discuter sur smartphone par messages Snapchat, Facebook Messenger ou par SMS, que de se rencontrer en face en face, révèle une nouvelle étude. Selon les chercheurs, 35% des 13-17 ans privilégient même les discussions par SMS via leur smartphone aux conversations orales. Découvrez tous les chiffres et toutes les tendances. 

étude adolescents sms
Image libre de droits

Seuls 32% des adolescents américains préfèrent une discussion en face à face aux échanges sur les réseaux sociaux ou via les applications de messagerie, rapporte une étude réalisée par Common Sense Media, une organisation américaine à but non lucratif. Le sondage mené auprès de 1 141 adolescents dresse un panorama complet de la façon dont les plus jeunes communiquent.

Snapchat, SMS, Messenger…: de plus en plus d’adolescents préfèrent discuter sur smartphone que de se voir

Plus de deux tiers des ados américains privilégient désormais les appels, les messages ou les textos aux conversations traditionnelles. En 2012, ils n’étaient encore que 49% à préférer les alternatives à une conversation en face à face, souligne Common Sense Media. « Selon les adolescents interrogés, l’utilisation des réseaux sociaux sociaux renforce leurs relations avec leurs amis et leur famille tout en nuisant à la communication orale » explique l’étude.

51% des adolescents sondés admettent envoyer des SMS au moins une fois toutes les heures. 21% envoient même des messages en continu tout au long de la journée. 81% des adolescents estiment aussi que les réseaux sociaux sont très importants dans leur existence. « Les réseaux sociaux permettent aux adolescents de se sentir moins seuls et plus connectés aux autres » assure l’étude.

Sans surprise, Facebook n’est plus le réseau social préféré des adolescents. « Lors de l’étude, une adolescente a même assuré que le réseau social ne lui sert plus qu’à discuter avec ses grand-parents » souligne le rapport. 63% des adolescents utilisent plus souvent Snapchat que n’importe quelle autre plateforme. Juste en dessous, on trouve Instagram, qui séduit 61% des jeunes. Facebook est relégué à la 3ème place avec seulement 43%.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…

Tesla Model Y : la production serait avancée au premier semestre 2020

Au cours de la présentation de son nouveau SUV électrique Model Y, Tesla avait indiqué que les commandes seraient honorées à partir de fin 2020, voire même début 2021 pour l’Europe. Cependant, une source anonyme a dévoilé l’information selon laquelle l’entreprise accélère…

Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…