Samsung veut développer un taux de rafraîchissement révolutionnaire sur ses écrans

 

Samsung réfléchit actuellement à une nouvelle technologie à même de révolutionner l'application d'un taux de rafraîchissement variable. Le principe est simple : appliquer une fréquence de rafraîchissement différente sur chaque zone de l'écran pour réduire la consommation d'énergie.

samsung brevet refresh rate
Crédits : Samsung

Comme de nombreux constructeurs, Samsung dépose régulièrement des demandes de brevets pour sécuriser d'éventuelles technologies et appareils qui pourraient voir le jour. On sait par exemple que la firme sud-coréenne a déposé plusieurs brevets relatifs à son premier smartphone à écran déroulable. La marque a également publié un brevet dédié à un smartphone Galaxy équipé d'un écran pliable sur le côté.

Or, nous venons d'apprendre que Samsung a déposé une demande de brevet relative au taux de rafraîchissement variable. Cette nouvelle technologie, plutôt révolutionnaire en l'état, permettrait d'appliquer une fréquence de rafraîchissement différente sur chaque zone de l'écran. Cela permettrait notamment de réduire la consommation d'énergie, puisque le taux de rafraîchissement maximal sera appliqué partiellement et non sur la totalité de la dalle.

samsung brevet refresh rate
Crédits : Samsung

Samsung imagine un taux de rafraîchissement variable révolutionnaire

Par exemple, si vous utilisez votre smartphone en écran partagé, en lisant une vidéo YouTube sur une partie et en lisant un article web sur un autre, l'appareil pourra automatiquement appliquer une fréquence de rafraîchissement plus élevée sur la partie de l'écran où la vidéo est en cours de lecture, tandis que la partie de l'écran abritant du texte sera bénéficie d'une fréquence plus faible. Il s'agit bien évidemment d'un exemple parmi tant d'autres du champ d'exploitation de cette technologie.

Les images que Samsung a ajouté dans le cadre des documents relatifs au brevet montrent un écran affichant des contenus avec trois fréquences de rafraîchissement différentes, à savoir en 30 Hz, en 60 Hz et en 120 Hz. Bien entendu, l'entreprise précise qu'il y aura des limitations techniques concernant la combinaison des fenêtres d'écran et des taux de rafraîchissement. En d'autres termes, son application suivra des patterns précis et ne sera pas arbitraire.

L'objectif : préserver l'autonomie du smartphone

Reste que l'idée est claire : préserver l'autonomie du smartphone en appliquant intelligemment différents taux de rafraîchissement sur l'écran. Notez que Samsung a déposé les demandes de brevet pour “une méthode de pilotage de l'affichage avec une fréquence de rafraîchissement multiplie et un dispositif électronique l'exécutant” en janvier 2021. Ces demandes n'ont été publiées que cette semaine.

Une question demeure toutefois : y-a-t-il une chance de voir cette technologie innovante sur le Galaxy S23 ? Impossible de le savoir pour l'instant, puisqu'on ne sait pas si Samsung a fait ou non des progrès significatifs dans le développement de cette technologie. Pour l'instant, on peut parier sur un classique taux de rafraîchissement variable 1 Hz-120Hz sur le Galaxy S23.

Crédits : GalaxyClub



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !