Maj. le 19 juin 2018 à 14 h 20 min

Samsung a décidé de concevoir ses propres GPU pour accompagner ses fameux SoC Exynos. D’abord destinés aux smartphones d’entrée de gamme du constructeur, ces puces graphiques permettront à Samsung de tirer un trait sur les GPU Mali conçus par ARM et de prendre son indépendance vis à vis de AMD et de Nvidia. 

samsung

D’après une offre d'emploi postée sur le réseau social Linkedin, Samsung SARC, un centre de recherche et développement de l’entreprise aux USA, est en train de mettre sur pied une équipe d’ingénieurs capables de concevoir des puces graphiques. Pour assembler son équipe de choc, Samsung a fait son marché parmi les ingénieurs de Qualcomm, de Nvidia et d’AMD.

Comme Apple, Samsung va concevoir des GPU maisons pour ses smartphones

Pour commencer, Samsung va réserver ses GPU aux smartphones d’entrée de gamme de son catalogue. Le Galaxy Note 9, le Galaxy X ou le Galaxy S10 ne profiteront pas encore de ces composants et devront composer avec un GPU fabriqué par ARM. La création de GPU pour des appareils premium demande en effet plus de temps et de développement et Samsung en a conscience.

A terme, ces GPU maison seront utilisés sur de nombreux types d’appareils différents, comme des voitures autonomes, des stations de minage de cryptomonnaie, des tablettes et évidemment sur des smartphones haut de gamme. Grâce à ses propres GPU, Samsung pourrait s’affranchir des nombreux brevets et licences détenus par des géants comme AMD ou Nvidia.

C’est loin d’être la première fois qu’une rumeur affirme que Samsung va concevoir ses propres processeurs graphiques. En 2015 déjà, une feuille de route volée dévoilait l’intention de Samsung de concevoir ses propres GPU d’ici 2017 voire 2018. L’an dernier, une rumeur venue de Chine est venue enfoncer le clou en affirmant que Samsung a déjà créé un premier prototype de GPU maison.

En choisissant de concevoir ses propres puces graphiques, le leader mondial du smartphone marche dans les pas de son rival Apple. Le constructeur conçoit en effet ses propres SoC, ses propres GPU mais aussi ses propres CPU. Comme son concurrent, Samsung ambitionne de contrôler le développement de ses produits de A à Z.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Mate 30 avec Kirin 990 : tout savoir sur sa puce 5G

Huawei vient de dévoiler le Mate 30, un smartphone qui embarque une nouveau SoC 5G, le Kirin 990. Cette puce dévoilée en marge de l’IFA est plus puissante, moins énergivore, et se distingue l’intégration d’un modem 5G sur le même bout…

Exynos 980 : Samsung lance le premier SoC avec modem 5G intégré

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 980, le premier SoC équipé d’un modem 5G intégré. Gravé en 8nm, compatible WiFi 6 et doté d’un NPU pour l’intelligence artificielle, ce nouveau processeur entrera en production de masse dès la…

Intel reconnait un énorme retard sur le 10 nm

Les premiers processeurs d’Intel gravés en 10 nm arriveront finalement cette année, à moins d’un énième report du fondeur qui sent plus que jamais la pression d’AMD avec ses derniers CPU Ryzen 3000. Bob Swan, le nouveau PDG du groupe…