Samsung et IBM promettent une semaine d’autonomie sur smartphone grâce à cette technologie

 

IBM et Samsung viennent de dévoiler une avancée majeure dans le monde des semi-conducteurs : une nouvelle manière d’agencer les transistors de manière verticale, et plus seulement horizontale. Cela pourrait permettre plus de puissance et aussi moins de consommation d’énergie.

IBM Samsung

La loi de Moore dans les cordes. IBM et Samsung viennent de dévoiler une nouveauté majeure dans le monde des semi-conducteurs. Les deux fabricants espèrent bien franchir un cap avec leur nouvelle technologie nommée Vertical Transport Field Effect Transistors (VTFET).

Ce nouveau procédé pour la gravure repense la manière même de fabriquer des semi-conducteurs. Les transistors sont actuellement posés à plat sur une surface, ce qui, arrivé à une certaine miniaturisation, ne permet plus de progresser en termes de puissance. Avec le VTFET, l’agencement est différent, puisque Samsung et IBM ont « entassé » verticalement les transistors, ce qui permet d’en utiliser beaucoup plus.

Samsung et IBM promettent une autonomie d'une semaine avec cette nouvelle technologie

Ce n’est pas la première fois que cette technique de gravure est utilisée, puisque la technique du FinFET, très répandue, se sert déjà de la verticalité dans une certaine mesure. Les deux constructeurs affirment que les choses sont bien différentes avec le VTFET qui permet beaucoup plus de puissance.

A lire aussi – IBM craint que la pénurie de puces continue jusqu’en 2023

Dans les faits, cette nouvelle manière d’agencer les transistors pourrait tout révolutionner. Samsung et IBM parlent ainsi de doubler les performances des processeurs, tout en réduisant leur consommation d’énergie de 85%. Une révolution ! Le communiqué va plus loin en affirmant qu’avec un tel processeur, un smartphone pourrait tenir une semaine sans être chargé une seule fois. A l’heure où tenir une journée est la norme, cela laisse rêveur. D’autres applications peuvent être envisagées avec une telle technologie, comme du minage de cryptomonnaies plus économe (toujours selon Samsung), une meilleure protection des données personnelles ou encore une utilisation dans la conquête spatiale.

Cependant, il faudra faire preuve de patience. Cette technologie vient d’être présentée et il n’est pour l’instant pas question de l’utiliser à grande échelle. Cela prendra du temps, mais nous pourrons voir son application dans le courant de la prochaine décennie si tout se passe bien. Bref, une grosse révolution dans le monde des semi-conducteurs, mais qui n’est pour l’instant que quelque chose de lointain, très lointain, pour le consommateur.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !