Samsung et Apple seraient les seuls à pouvoir proposer des smartphones avec SoC gravé en 7nm dès 2018

Samsung et Apple pourraient être les seuls fabricants de smartphones à proposer des SoC gravés en 7nm dès 2018. Nos confrères de DigiTimes expliquent en effet que le contexte est défavorable pour l’ensemble de la concurrence, et que seuls les constructeurs capables de vendre entre 120 et 150 millions d’unités pourront proposer du 7nm. La technologie pourrait néanmoins leur donner un avantage décisif face à la concurrence, en améliorant significativement l’efficacité énergétique et la puissance de leurs flagship.

samsung apple soc gravure 7nm

DigiTimes avance que seuls Samsung et Apple auront le luxe de proposer des smartphones avec SoC gravé en 7nm en 2018. C’est que le contexte est particulièrement défavorable à la démocratisation de la gravure en 7nm. Il y a d’abord le ralentissement de la croissance de l’industrie du smartphone qui rend la question du coût des SoC centrale. Des bouts de silicium plus chers, c’est forcément des marges réduites. Et elles ne sont déjà pas très grandes pour de très nombreux constructeurs. Du coup la plupart des fondeurs cherchent à proposer des SoC meilleur marché, quitte à faire l’impasse sur ce genre d’efforts technologiques.

Samsung et Apple vendront-ils dès 2018 les premiers smartphones avec SoC gravé en 7nm ?

Le blog rappelle par exemple que même Huawei via HiSilicon a du mal à suivre la concurrence dans la finesse de gravure, malgré ses volumes. Et estime que seuls Apple et Samsung peuvent espérer vendre entre 120 et 150 millions de smartphones dotés d’un SoC en 7nm, le seuil pour que l’adoption de cette nouvelle technologie soit rentable. Apple et Samsung proposent déjà des smartphones dont le SoC est gravé en 10nm. Qualcomm utilise la même finesse de gravure sur le Snapdragon 845 mais prépare déjà un Snapdragon 855 en 7 nm – ce sera néanmoins le 845 qui se trouvera dans le Galaxy S9. Tandis que MediaTek exploite plutôt des gravures en 12 et 16 nm.

Bien sûr, Samsung a lui aussi un projet de puce Exynos 7nm dans les cartons et des rapports estiment sans trop de risques que la prochaine puce A12 des iPhone et iPad sera gravée en 7nm. Mais au fait, 7nm, à quoi ça sert ? En fait une gravure plus fine signifie plus de transistors sur le même espace. Il devient possible en fonction du procédé de gravure d’en mettre presque le double sur la même surface, par rapport à la gravure en 10 nm ! Bien sûr, plus de transistors, cela veut dire une puissance accrue. Et avec la question de l’intelligence artificielle en local et de ses applications, cette puissance accrue pourra être mise à profit dans des applications que ne pourront sans doute pas se permettre les concurrents.

La gravure en 7nm a également deux autres avantages. Elle peut aussi permettre de réduire la taille du SoC – alors que chaque millimètre-carré compte dans le casing d’un smartphone. C’est aussi une manière de nettement réduire la consommation énergétique des puces, et donc de proposer une meilleure autonomie que les concurrents. Bref, puisqu’ils le peuvent Apple et Samsung ont tout intérêt à proposer rapidement des SoC gravés en 7nm sur leurs smartphones. De quoi leur donner un avantage potentiellement décisif sur l’ensemble du marché.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’iPad Pro 2018 apparaît chez un fabricant de coques

L’iPad Pro 2018 commence à montrer ses lignes très épurées à quelques semaines de sa présentation. Jusqu’ici nous n’avions qu’une photo de piètre qualité d’un rendu sur un écran d’ordinateur. Mais les fabricants de coque commencent semble-t-il à recevoir des…