RGPD : 12 000 personnes portent plainte contre Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft

Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft ne respectent pas le RGPD (règlement européen sur la protection des données) selon 12 000 internautes qui décident de porter plainte. L’association la Quadrature du Net passe à l’offensive en déposant 5 plaintes collectives à l’encontre des géants du net pour exploitation illégale de leurs données personnelles. Les géants sont également dans le collimateur de Maximilian Schrems, un activiste autrichien et risquent plusieurs milliards d’euros d’amende.

rgpd google amazon facebook apple microsoft

 

Selon le site économique Challenges, les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) sont la cible de 5 plaintes collectives déposées au siège de la Cnil (Commission nationale informatique et liberté) par la Quadrature du Net rassemblant les noms de 12 000 personnes. Le RGPD prévoit justement cette possibilité de recours collectif. D’après les plaignants, les géants du net enfreignent le règlement européen sur la protection des données dans la manière de recueillir les données personnelles par exemple avec “les cases pré-cochées et les clauses indiquant que la continuation de l’utilisation des services vaut acceptation”.

RGPD Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft : 12 000 personnes portent plainte pour non-respect de la vie privée

Les entreprises étant basées au Luxembourg pour Amazon et en Irlande pour Google, Apple, Facebook, et Microsoft. La Cnil devra transmettre les recours aux autorités compétentes de ces pays d’Europe. Une décision européenne unique sera ensuite rendue pour chacune de ces sociétés. En outre, la Quadrature du Net demande « l’interdiction des traitements d’analyse comportementale et de ciblage publicitaire » ainsi qu’une “amende administrative qui soit la plus élevée possible”.

Ces nouveaux recours viennent rejoindre ceux déposés par Max Schrems, l’activiste autrichien attaque notamment Google et Facebook qui risquent plusieurs milliards d’euros d’amende. La demande est similaire à celle de la Quadrature à savoir donner la possibilité aux internautes de choisir spécifiquement certaines politiques de collectes de données. Partagez votre opinion dans les commentaires avec la communauté du site concernant cette nouvelle affaire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !