Radar de vitesse : il fait un doigt d’honneur au moment du flash, l’amende passe de 20 € à 1500 €

 

Un conducteur allemand, âgé de 26 ans, s’est fait fasher par un radar automatique. Devant ce dernier, il a fait un doigt d’honneur, ce que la police allemande n’a pas apprécié. Condamné pour insulte aux agents de police, il écope d’une amende de 1500 euros, au lieu des 20 euros prévus pour son excès de vitesse, et d’un retrait de permis d’un mois.

exces de vitesse mauvais geste amende majoree

Connaissez-vous cette expression ? « Qui fait le malin tombe dans le ravin ». Des gestes irréfléchis amènent souvent à des conséquences imprévues. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec un conducteur allemand qui n’a certainement pas pensé aux incidences d’un mauvais geste qu’il pensait alors être malin.

Lire aussi – Radars de vitesse automatiques : l’intelligence artificielle bientôt à la rescousse pour éviter les erreurs

L’affaire est rapportée cette semaine par les services de police de Haute Franconie (l’un des districts de Bavière). Ces derniers ont publié un message sur leur page Facebook, avec la photo qui accompagne cet article, racontant cette anecdote délicieuse. En avril dernier, le conducteur d’une BMW X5 a été flashé sur une portion de route limitée à 70 km/h à proximité de la ville de Kulmbach. Vitesse constatée : 81 km/h. L’amende pour ce type d’infraction est de 20 euros.

Seulement, l’histoire ne s’arrête évidemment pas là. Sur la photo constatant l’infraction, les services de police ont vu que le conducteur faisait un doigt d’honneur à la caméra, geste parfaitement visible sur le cliché. Ils ont alors déposé une plainte auprès du Tribunal de Kulmbach qui a abondé dans leur sens. Le conducteur est condamné pour insulte aux services de police.

Amende multipliée par 75 !

Le tribunal a décidé de majorer la valeur de l’amende à 1500 euros, au lieu de 20 euros. Soit 75 fois le montant qui aurait été demandé si le conducteur n’avait pas fait son mauvais geste. Et ce n’est pas tout. L’amende majorée a été assortie d’un retrait de permis de conduire d’une durée d’un mois.

L’histoire ne dit pas si le geste était prémédité ou non. S’il ne l’était pas, cette histoire démontre que certains conducteurs gagneraient à réfléchir un peu plus avant d’amuser les copains. En effet, cette petite boutade lui coûte relativement cher, alors qu’un coup d’oeil sur le tableau de bord lui aurait indiqué qu’il était en léger excès de vitesse. Et un petit coup de frein lui aurait évité tous les ennuis qu’il a dû subir.

Lire aussi – Radars automatiques : pas de retrait de permis si vous êtes flashé avec un téléphone



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !