Quel boycott ? Avatar 2 sort au cinéma en Russie grâce au piratage

 

Avatar : The Way of Water n'est pas officiellement sorti en Russie, mais des cinémas du pays se sont procurés une copie pirate et diffusent le film en salles sans licence.

avatar 2
Crédit : 20th Century

Avatar : The Way of Water fait un carton dans les salles de cinéma depuis sa sortie le 14 décembre 2022 dernier. Le second opus de la saga de James Cameron pourrait bien battre quelques records de fréquentation et de revenus s'il continue sur cette lancée, mais ne pourra pas compter sur le marché russe pour atteindre ses objectifs.

Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les principaux studios de cinéma américains ont décidé de ne plus sortir leurs films dans les salles russes, une décision qui a fortement porté préjudice aux exploitants de cinémas dans le pays, et qui pourrait même détruire l'industrie cinématographique russe, selon l'association des propriétaires de cinéma.

Avatar 2 piraté en Russie

Mais certains cinémas ont décidé de contourner les restrictions en ayant recours au piratage, et proposent des séances d'Avatar : The Way of Water aux spectateurs. Le film est en effet illégalement distribué sur certaines plateformes de téléchargement ou de torrent au format Digital Cinema Packages (DCP), qui convient donc à la projection en salles, ainsi qu'affublé de sous-titres en russe.

Certains cinémas auraient même réussi à se procurer des copies en haute qualité du long-métrage, en se fournissant dans des pays voisins et alliés comme le Kazakhstan. Plusieurs grands groupes se refusent pour le moment à diffuser Avatar 2 de cette manière, et se sont même engagés par accord à ne pas diffuser le film dans leurs salles au moins jusqu'au 13 janvier 2022.

En attendant, les exploitants font pression sur le gouvernement russe pour obtenir une solution. Une proposition de loi pourrait prochainement permettre aux salles de cinéma de diffuser des films sans licence, sans crainte de répercussions juridiques.

Une autre solution trouvée par certains cinémas a été de proposer la diffusion gratuite d'Avatar 2 en avant-première d'un court-métrage russe d'une durée de 17 minutes. S'ils sont rattrapés par la justice, ils pourront ainsi arguer qu'ils n'ont pas gagné d'argent grâce à la diffusion illicite du film, puisque les spectateurs payaient en théorie pour une autre œuvre.

Source : Torrent Freak



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !