Qualcomm revient sur ses critiques envers la puce A7 64 bits d’Apple

Maj. le 22 avril 2018 à 15 h 05 min

[Article mis à jour le 9 octobre 2013]

C’était il y a quelques jours seulement, le constructeur Qualcomm avait dit de la puce A7 64 bits qui équipe le nouvel iPhone 5S d’Apple que cette dernière n’était qu’un gadget marketing. Un porte-parole de la société américaine a indiqué que les propos tenus plus tôt étaient inexacts.

Qualcomm revoit son jugement envers la puce A7 64 bits d’Apple

La semaine dernière, le directeur marketing Anand Chandrasekher chez Qualcomm avait indiqué que la puce 64 bits d’Apple aurait un avantage zéro pour les consommateurs et que les 1 Go de RAM du nouvel iPhone ne permettrait pas de profiter des apports d’une architecture 64 bits.

Néanmoins, le porte-parole de la société s’est exprimé pour rectifier les propos tenus :

Le matériel mobile et l’écosystème logiciel ont déjà pris la direction du 64 bits, et l’évolution vers le 64 bits apporte des capacités et une expérience utilisateur de bureau sur un mobile, ainsi que de permettre aux processeurs mobiles et aux logiciels de faire tourner de nouveaux dispositifs

Aucun autre commentaire n’a été donné pour le reste. Mais la société Qualcomm travaille de manière étroite avec Apple en fournissant à la société de Cupertino les modems utilisés dans les iPhones et les iPads. Apple semble avoir pris de l’avance sur la concurrence (comme il avait pris de l’avance en présentant iOS à ses débuts) en proposant la première puce 64 bits dans un smartphone.

Selon la société, la puce est évidemment plus rapide en terme de calculs sur des tâches mathématiques et de sécurité. Nous pouvons d’ailleurs nous attendre à ce que d’autres fabricants suivent la pas et proposent à leur tour leur architecture 64 bits, et Qualcomm n’est pas à mettre de côté.

Selon vous, cette nouvelle déclaration fut-elle un moyen de rectifier le tir ? Ou simplement une manière d’annoncer qu’au final, Qualcomm risque de proposer prochainement ses propres puces 64 bits ?

Via


Il y a maintenant plusieurs semaines que s’est tenue la keynote d’Apple qui nous aura permise de découvrir les nouveaux iPhone 5S et iPhone 5C. Pour le premier d’entre eux, le smartphone est équipé d’un processeur 64 bits, le premier à voir le jour sur un téléphone mobile.

Suite à cette venue, nous vous avions annoncé que la société Samsung était également prête à produire des processeurs 64 bits pour ses prochains smartphones haut de gamme. Toutefois, c’est Qualcomm, auteur des processeurs qui équipent les meilleurs appareils Android (et Windows Phone) qui n’a pas hésité à critiquer Apple et sa nouvelle puce A7 64 bits.

Qualcomm critique Apple sur sa puce A7 64 bits

D’après la société américaine, la puce A7 en 64 bits d’Apple n’est qu’un « artifice marketing », plus qu’une amélioration technique dans le marché des smartphones puisque l’apport pour les consommateurs est nul avec ce nouveau type de composant.

Qualcomm a donc expliqué les raisons de ses propos :

Un avantage du 64 bits tient plus de l’adressage mémoire, mais qui n’est pas pertinent dans les smartphones ou tablettes d’aujourd’hui. L’iPhone 5S ne dispose que d’1 Go de DRAM. Majoritairement, vous avez besoin pour l’adressage mémoire de plus de 4 Go.

Il faut comprendre que la nouvelle architecture 64 bits ne livrera pas d’avantages immédiats pour les utilisateurs de smartphones, le temps que les applications disponibles puissent être adaptées et optimisées pour ce type de composant. De plus, la mémoire vive disponible actuellement sur le dernier iPhone ne lui permet tout de même pas de profiter des avantages offerts par l’architecture 64 bits.

Néanmoins, la société Qualcomm ne rejette pas pour autant cet aspect technique puisque celle-ci développe également une puce portable 64 bits et pense qu’il y a bien d’autres raisons pour passer à du 64 bits.

Et vous, quelles raisons trouveriez-vous suffisantes pour que nos smartphones et tablettes à venir soient équipés d’une architecture 64 bits ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Apple a interdiction de vendre ses iPhone en Chine

Apple ne peut désormais plus vendre ses iPhone en Chine. En conflit avec la firme de Tim Cook, Qualcomm vient d’obtenir une ordonnance provisoire qui interdit la vente de ses smartphones sur le marché chinois. Apple a annoncé son intention de contester la…