Profession hacker : 90 000 euros par mois en envoyant des spams !

 

Combien gagne un hacker ? Beaucoup se sont déjà posés la question, espérant y voir un plan de carrière tout tracé. Même si tous les hackers ne sont pas malintentionnés, beaucoup semblent très bien gagner leur vie. Selon une étude, un spammeur peut gagner jusqu'à 90 000 euros par mois !

hacker profession 90000 euros mois spams

Quand on est gamins on rêve tous de devenir pilote, chanteur, acteur ou footballeur. Mais saviez-vous qu'un hacker pouvait mieux gagner sa vie que certains joueurs de Ligue 1 ? En effet, alors qu'en moyenne en L1 un joueur de foot gagner 45 000 euros par mois, un hacker spammeur peut lui gagner entre 50 000 et 90 000 euros par mois !

Ce n'est pas une blague. C'est la société Trustwave, spécialisée dans la sécurité informatique, qui vient de publier une étude sur ce sujet. Selon elle, un hacker peut gagner ces sommes astronomiques en envoyant jusqu'à un million de spams par jour.

Et les procédés à la mode sont les ransomware, des logiciels malveillants qui bloquent l'ordinateur d'un utilisateur et demandent une rançon pour le débloquer. Vous l'aurez compris, cette rançon atterrit directement sur le compte en banque du hacker.

Symantec Spam bas niveau 2003 49,7 %

Oui mais ce logiciel il faut bien le créer non ? En effet, le coût d'un logiciel de spam est d'environ 1000 euros en moyenne pour le hacker. Mais son rendement peut atteindre 1 400% ! Ainsi un logiciel à 1000 euros peut lui rapporter jusqu'à 15 000 euros !

Selon l'étude de Trustwave, plusieurs opérations coûtent environ 5 900 dollars (5000 euros) : 3000 dollars pour les logiciels, 1800 dollars pour l'acquisition de trafic, 500 dollars pour le kit d'attaque et 600 dollars pour un système anti-anti-virus.

Pour obtenir tout ce “matériel”, le hacker n'a qu'à se rendre sur les sites web “sous-terrain”. Comme vous le savez sans doute, il existe une économie clandestine parallèle sur le web également, et c'est ici que les hackers trouvent leur bonheur.

  • Lire aussi : Le taux de spams est de 49,7%, son plus bas niveau depuis 2003

Dès que la commande est payée, le hacker peut alors lancer sa campagne de piratage. Toujours selon Trustwave, sur un million de mails envoyés 20 000 internautes cliqueraient sur le lien et atterriraient sur le faux site. 2000 utilisateurs finiraient par être infectés. Sur ces 2000 personnes, seulement 0,5%, soit 10 personnes, finiront par payer la rançon de 300 dollar en moyenne.

Chaque opération rapporte quand même 3000 dollars. Et chaque opération peut être répétée tous les jours. On atteint donc les 90 000 dollars par mois. Avec de tels revenus, les hackers peuvent songer à se reposer le week-end.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…