Prise en main du LG G4 : efficace mais pas si surprenant

Maj. le 14 avril 2016 à 9 h 18 min

L’événement LG du 28 avril aura donc permis d’officialiser le G4, soit le nouveau smartphone de la marque coréenne. Si de nombreuses fuites nous avait déjà révélé de nombreux aspects, le flagship dispose encore de plusieurs atouts à peine évoqués jusqu’à maintenant, et rien ne remplace jamais une prise en main pour se faire une première idée de l’appareil.

Dans la continuité du G3, LG propose plusieurs innovations appréciables comme un écran revu, de nombreuses possibilités au niveau photographique sans oublier un SoC Snapdragon 808 totalement inédit et qui nous intrigue déjà beaucoup.

Un design cuir du plus bel effet

Parmi les caractéristiques incontournables du G4, impossible de passer à côté de la coque en cuir. En effet, celle-ci équipe le modèle le plus onéreux et dispose d’un toucher indéniablement luxueux. Ce n’est pas pour rien si LG multiplie les comparaisons avec la maroquinerie de luxe déjà largement adepte d’un tel procédé mettant à contribution le cuir végétal.

LG G4, coque en cuir

Le processus de fabrication mettrait ainsi environ 12 semaines pour obtenir l’aspect final visible sur les photos de l’article. Sachant que, cuir oblige, celui-ci évoluera au fil du temps sur les smartphones des usagers. La matière est d’ailleurs « sélectionnée à la main » et dispose d’un traitement spécifique afin de ne pas « vieillir » prématurément.

LG G4, enceintes

Petite surprise pour les acheteurs, chaque G4 en cuir aura dans la boite une coque supplémentaire dorée. On apprécie le geste même si nous n’avons pas encore vu ladite coque qui semble déjà très bling-bling par sa dénomination. Dans le même état d’esprit, le smartphone est assez imposant, d’abord par son poids de 155 grammes, son écran de QHD de 5,5 pouces, et ensuite par ses dimensions loin d’être minimes (148,9 x 76,1 x 9,8 mm).

LG G4, une coque amovible

LG G4, coque enlevée
Modèle de pré-série

LG G4, port micro SD

Bien placé au creux de la main, on navigue avec aisance dans les principaux menus de l’appareil. Le dos bombé épouse délicieusement la forme d’une grande main. Notons aussi l’écran discrètement incurvé, presque imperceptible au premier coup d’oeil, très différent du G Flex 2 donc. Un dernier point, si l’appareil est posé sur le dos, on note une stabilité toute relative lors de la manipulation.

LG G4, écran lumineux

Le G4 est ainsi proposé à 699 euros dans la version cuir, mais il existe une version plus classique en plastique avec finition « métal » (un peu comme le Asus Zenfone 2) proposée à 649 euros. Dans les deux cas, les coques sont amovibles, la batterie de 3000 mAh est ainsi remplaçable. En revanche, tout comme le Galaxy S6, on oublie les certifications de résistance à l’eau et à la poussière. Enfin, les boutons de volume sont à nouveau situés sur l’arrière du téléphone sous le capteur photo et son flash.

Cap sur la photo avec une appli très complète

L’autre force du G4 réside assurément dans son capteur photo, conçu en interne, ainsi que dans son application maison dédiée. Les 16 mégapixels sont de base solides, l’autofocus laser inauguré sur le G3 permet une meilleure vitesse de capture, tandis que l’ouverture f/1.8 promet une bien meilleure sensibilité à la lumière, de quoi exceller dans les clichés en basse lumière ?

LG G4, capteur photo

Quoiqu’il en soit, avec l’autofocus laser amélioré pour l’occasion, il est désormais question d’une mise au point en 0,276 seconde seulement ! Nous jugerons en pratique lors du test. Dans le même ordre d’idée, un double tap sur un bouton de volume au dos lance l’appareil photo en 0,6 seconde, de quoi être disponible en un instant à peine.

Il existe trois modes de fonctionnement à l’appli. La première très basique reprend ce que nous connaissons déjà. Un tap, une photo, en résumé. Le mode standard est déjà plus fourni, grosso modo il s’agit de celui utilisé sur le plupart des smartphones du marché. Le mode expert est celui qui nous intéresse le plus ici, celui qui fait toute la fierté de LG.

LG G4, comparatif avec Apple et Samsung

Les très nombreux réglages manuels permettent de maîtriser de nombreux aspects de la prise de vue. Ainsi, le temps d’exposition, la sensibilité et bien d’autres éléments sont laissés à l’appréciation de l’utilisateur. Avouons que l’ensemble est bluffant et nous nous attendons à voir fleurir de nombreux clichés de qualité. Sur un stand de l’événement, il était d’ailleurs illustré la supériorité du G4 face à 2 concurrents (indice : Apple et Samsung) dans le domaine d’un temps d’exposition allongé. Notons pour finir une stabilité optique renforcée sur 3 axes.

L’écran QHD, de l’innovation dans la continuité

Tout comme son prédécesseur, le G4 opte pour une définition de 2560 x 1440 pixels dite Quad HD. Exit la technologie IPS LCD connue depuis de nombreuses années, place au IPS Quantum Display (hérité des télévisions) qui est censé améliorer plusieurs éléments en terme d’affichage. LG évoque ainsi un gain de 50% niveau contraste ainsi qu’une « meilleure lisibilité en extérieur ». Ce sera à vérifier lors d’un test complet.

LG G4, écran QHD
LG G4, meilleure lisibilité

Lors de la prise en main, il est vrai que nous avons apprécié le rendu des couleurs ainsi qu’une excellente lisibilité malgré les conditions spécifiques à l’événement (lumière pas idéale, etc). Il s’agira d’un point auquel nous seront particulièrement attentif lors du futur test. Durant les minutes passés avec un modèle final de G4, nous n’avons en tout cas pas noté de couleurs trop flatteuses pour être honnêtes. Par défaut, le smartphone nous a semblé très équilibré sur ce plan.

Un invité surprise, le Snapdragon 808

Pour le G4, LG a choisi d’inclure un SoC inédit, le Snapdragon 808. La raison évoquée lors de l’événement était qu’il s’agit d’un ensemble CPU/GPU totalement pensé en collaboration avec Qualcomm pour ce smartphone exclusivement. Si l’explication s’avère être exacte, alors nous ne retrouverons pas ce SoC ailleurs. Par rapport à un Snapdragon 810, nous passons ainsi de 8 coeurs à 6 coeurs seulement (hexacore) composés de 4 Cortex-A53 et de 2 Cortex-A57.

LG G4, Snapdragon 808

On nous promet un couple performances/autonomie optimal. Et ceux, malgré un GPU qui rétrograde aussi à l’Adreno 418 (Adreno 430 pour le Snapdragon 810). Les premiers benchmarks publiés témoignent néanmoins d’une grande efficacité qu’il faudra néanmoins vérifier au quotidien avec des applications 2D et 3D plus ou moins lourdes. Nous avons encore souvenir des soucis de chauffe du Snapdragon 810 qui le rende moins performant après quelques minutes (phénomène de Throttling).

De même, il ne nous a pas été possible de tester le comportement du G4 en terme d’autonomie. On sait que les applis lourdes sont particulièrement énergivores. LG a-t-il un atout spécifique pour combattre cette observation ? Il s’agira d’un autre point à vérifier ultérieurement.

Nos premières impressions sur le LG G4

Le constructeur s’est donc posé la question de qu’est-ce qu’il est encore possible d’améliorer sur un flagship en 2015. A cette interrogation, LG pense ainsi pouvoir faire la différence avec sa partie photo, sur son design « luxe » ainsi que sur le ratio performance/autonomie. En se basant sur Android 5.1 Lollipop, LG fait aussi le choix d’intégrer les toutes dernières nouveautés du système de Google.

LG G4, lisibilité lumière

Les points abordés ici nous ont semblé être les plus remarquables au premier coup d’oeil et nous avons déjà hâte de mettre la main sur ce qui s’annonce comme un petit bijou. Mais dans le même temps, il est difficile de ne pas cacher sa relative déception par manque de surprise. Pas de capteur d’empreinte digitale, pas de fonctionnalité « révolutionnaire » par rapport à la concurrence.

LG G4, angles de vision

Nous ne sommes pas loin de penser qu’il s’agit là d’un G3 largement revu et corrigé (QUID de l’autonomie ?). Certes, plusieurs changements peuvent donner envie de switcher mais en l’état, il n’y a pas eu l’effet « whouah ». LG s’impose ainsi telle une force tranquille en continuant ses efforts sur un smartphone qui devrait tout de même marquer l’année 2015.

LG G4, applis par défaut

Terminons ce tour d’horizon en rappelant que le LG G4 sera disponible en France dès le 5 juin prochain en plusieurs versions. Pour 649 euros, vous disposerez d’un smartphone avec une coque en plastique façon métal tandis que pour 699 euros, à vous les joies de la coque en cuir végétal. Cette dernière est proposée en différents coloris (Rouge bordeaux, noir ou beige comme vu sur les photos), une seconde coque dorée fait partie du package pour le même prix.

Après ces premières impressions, que pensez-vous du LG G4 ? A-t-il de quoi rivaliser avec les derniers smartphones de cette année ? Samsung Galaxy S6 et HTC One M9 en tête.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Prise en main du Huawei Mate 20 Lite : plus fort que le Pocophone F1 ?

Le Huawei Mate 20 Lite débarque en France au tarif de 399 euros. A ce tarif dispose-t-il des atouts nécessaires pour lutter contre le Pocophone F1 ou le OnePlus 6 ? Nous avons pu prendre en main le smartphone de Huawei en avant-première. Découvrez toutes nos impressions.