Pourquoi BlackBerry devrait abandonner définitivement BB10 pour Android

 

Alors que le BlackBerry Priv alias Venice, premier smartphone Android de la société canadienne, ne devrait plus tarder à faire son arrivée, compte tenu du nombre de fuites, l'analyste Daniel Chan (Scotia Capital) vient de formuler une théorie intéressante. Pour lui, il ne fait aucun doute que la société doit abandonner son OS maison, BB10, pour privilégier celui de Google sur ses futurs smartphones si elle souhaite remonter la pente.

BlackBerry Android
Le BlackBerry Priv (Venice).

Pour Daniel Chan, en abandonnant BB10 pour Android, BlackBerry pourrait économiser jusqu'à 266 millions de dollars par an. Une économie qui nécessiterait bien sûr de licencier les 1400 employés du département recherche et développement qui travaillent sur le logiciel.

En outre, toujours selon l'analyste, en procédant de la sorte, la société pourrait écouler pas moins de 10 millions de smartphones, s'offrant ainsi 1% de la part de gâteau représentée par l'OS de Google. Voici ce qu'on peut notamment lire dans son dernier rapport :

Bien que BB10 soit, à notre avis, technologiquement supérieur à de nombreuses plateformes mobiles, il n'est pas parvenu à générer la récupération escomptée et continue d'être la principale source de pertes de l'entreprise.

En dehors de l'aspect commercial, switcher vers l'OS de Google permettrait d'offrir des terminaux compatibles avec l'ensemble des applications du Play Store, ce qui représenterait un argument de choix pour le consommateur. A partir de là, peut-on considérer que BlackBerry aurait tout à y gagner ? Et bien, en réalité, pas tout à fait.

En dépit des avantages que pourraient représenter un switch du constructeur de smartphones vers l'OS de Google, BlackBerry pourrait également rencontrer des obstacles avec ses deux principales cibles : les gouvernements et les entreprises qui ont justement choisi son OS pour la sécurité qu'il offre. Un obstacle que la société pourrait néanmoins parvenir à surmonter grâce à son partenariat avec Samsung et l'unification de leur deux solutions de sécurirté : KNOX et BES12. De quoi rassurer ses clients tout en offrant une valeur ajoutée à ses futurs smartphones sous l'OS de Google.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mastercard carte bleue biometrique
Samsung et Mastercard travaillent sur une carte bleue avec capteur d’empreintes

Samsung et Mastercard travaillent actuellement sur une carte bleue équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Avec ce système, les deux entreprises veulent ajouter une couche de sécurité supplémentaire et limiter davantage les contacts physiques avec les terminaux de paiement.  Durant cette…

apple pay
Apple Pay, Google Pay : le paiement sans contact a explosé en 2020

Les paiements sans contact via un smartphone ont explosé en 2020, dépassant même les paiements en espèce. C’est en tout cas ce qu’avance la dernière du cabinet FIS. La pandémie a évidemment favorisé la démocratisation de ce moyen de paiement…

apple silicon m1
Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec…

bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…