Pour Bill Gates, résoudre la pandémie de COVID-19 est “très facile” comparé au réchauffement climatique

 

Bill Gates estime qu'il sera beaucoup plus difficile d'enrayer les effets du réchauffement climatique que de résoudre la pandémie de Covid-19. Dans son nouveau livre sur le sujet, le milliardaire appelle les gouvernements à collaborer pour éviter un désastre écologique.

Bill Gates
Crédits : Gisela Giardino

Dans sa lettre annuelle publiée le mois dernier, Bill Gates a déclaré que“la prochaine pandémie doit se préparer comme une guerre”. Il semblerait qu'une guerre bien plus importante nous attende une fois la crise actuelle résolue, d'après le milliardaire. À l'occasion de la sortie de son livre “Comment éviter un désastre climatique”, ce dernier a indiqué à la BBC qu'enrayer les phénomènes de changement climatique serait “la plus grande chose que l'humanité aura jamais faite”. Tellement grande, que selon lui, éradiquer la pandémie de Covid-19 sera, en comparaison, “très, très facile”.

Le fondateur de Microsoft appelle ainsi à ne pas sous-estimer l'ampleur du défi. “Nous n'avons jamais réalisé une transition semblable à ce que nous devrions faire d'ici les 30 prochaines années. Il n'y a aucun précédent à cela”. L'homme qui estime que les avions et camions électriques n’ont pas d’avenir énonce deux chiffres à retenir pour démarrer cette transition. 51 milliards, d'une part, qui correspond au nombre de tonnes de C02 déversé l'atmosphère chaque année. Et zéro, qui est l'objectif que nous devons atteindre dans un futur proche.

Bill Gates demande aux gouvernements d'agir maintenant

Pour atteindre ce but, le milliardaire mise sur la technologie. Bien que les énergies renouvelables telles que le vent et le soleil sont des pistes sérieuses, ce dernier reconnaît que l'électricité ne représente que 30% des émissions totales de CO2. Le transport, l'agriculture et bien d'autres domaines ne disposent pas encore de méthodes viables pour réduire leur impact environnemental. Pour Bill Gates, pas de doute possible : la solution se trouve au niveau gouvernemental.

Il estime en effet que le système actuel ne pénalise pas l'usage d'énergies fossiles“Pour le moment, vous ne constatez pas les dommages que vous causez en émettant du dioxyde de carbone […]. Nous devons mettre en place des signaux forts pour indiquer aux industriels que nous voulons des produits respectueux de l'environnement”. Pour cela, il n'existe pas d'autre solution que des investissements de masse dans la recherche par les gouvernements, en plus des moyens de permettre à ces technologies de se développer sur le marché.

À lire également – Bill Gates : une personne sur 8 accuse le fondateur de Microsoft d’être à l’origine du coronavirus

Reste que Bill Gates s'est fermement opposé aux régulations gouvernementales à l'époque de sa présidence de Microsoft, déclarant que celles-ci ralentissent les opportunités d'innovation. Interrogé sur le sujet, il répond avoir toujours été faveur du “rôle du gouvernement en matière de justice, éducation et recherche scientifique”, avant d'ajouter qu'un désastre climatique est inévitable tant que les gouvernements du monde entier ne coopèrent pas.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !