Playstation Plus Premium : pas de DLC pour les jeux PS3 du catalogue

 

Avec la formule Premium du nouveau Playstation Plus, les abonnés pourront profiter de nombreux titres issus du catalogue de la PS3. En revanche, si ces jeux avaient des DLC, il faudra s'en passer comme vient de le confirmer Sony.

absence DLC jeux PS3
Crédits : Capcom

Dès ce 23 juin 2022, le Playstation Plus va revenir en France dans une toute nouvelle formule, née de la fusion entre le PS Plus actuel et le Playstation Now, le service de cloud gaming de Sony. Cette fois-ci, les joueurs auront le choix entre trois abonnements différentes, dont les prix vont de 8,99 € à 16,99 € par mois. 

Via la formule Premium, les joueurs pourront notamment profiter de nombreux titres issus des catalogues des précédentes consoles de Sony, comme la PS1, la PS2, la PSP, la PS3 et la PS4. Concernant la PS3, la firme nippone a d'ores et déjà révélé la liste des jeux qui seront disponibles au lancement du service.

On retrouve évidemment de nombreux jeux estampillés Playstation Studios comme les premiers Infamous, MotorStorm Apocalypse, plusieurs Rachet & Clank ou encore Demon's Souls et Resistance 3. Du côté des éditeurs tiers, il faudra compter sur Asura'a Wrath, Castlevania Lords of Shadow 2 ou encore F.E.A.R et Lost Planet 2 de Capcom.

Pas de DLC pour les jeux PS3 du PS Plus Premium

Et si les jeux PS4 accessibles via les offres Extra et Premium seront disponibles en téléchargement et en streaming, il faudra se contenter du streaming seulement pour les jeux PS3. Sachant cela, Sony a confirmé que les joueurs ne pourront pas accéder aux DLC des jeux PS3 à venir comme déjà présents. Asura's Watch proposait par exemple une fin alternative en DLC. Il faudra s'en passer et se contenter de l'expérience originale.

Pour rappel, le nouveau Playstation Plus a fait ses débuts ce jeudi 26 mai 2022 dans plusieurs pays asiatiques. L'occasion pour les joueurs européens de découvrir en avant-première l'interface de cette nouvelle formule, sans oublier les premières impressions des utilisateurs. 

Malheureusement, l'enthousiasme a très vite cédé sa place à la grogne des joueurs. En plus d'afficher un catalogue de jeux très limité bien loin des promesses de Sony, le constructeur a provoqué la colère des utilisateurs avec une politique tarifaire qualifiée de scandaleuse. Finalement, Sony a décidé de faire marche arrière face à la polémique naissante, assurant qu'il s'agissait d'une erreur technique. 

Source : GameSpot



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !