Pixel 5 : Google n’est plus le roi de la photo selon DxOMark

 

Le Pixel 5 de Google vient de passer entre les mains des experts de DxOMark. Le smartphone écope d'une note décevante de 120 points en photographie. Le laboratoire français pointe du doigt le hardware famélique de l'appareil. Après des années en tête de classement, Google n'est donc plus le roi de la photo.

Google Pixel 5 vue de dos

Avec ses Pixel 2 et Pixel 3, Google s'était confortablement installé en première place du classement DxOMark dédié aux meilleurs photophones. Mais l'an dernier, la firme de Mountain View avait déjà perdu du terrain avec les Pixel 4 face à la rude concurrence des smartphones de OnePlus, Samsung et Huawei.

Cette année, le Pixel 5 doit même se contenter de la 15ème place du classement, derrière le Huawei Mate 30 Pro, l'iPhone 11 Pro Max, le Galaxy S20 Ultra 5G ou l'Oppo Find X2 Pro. Le smartphone hérite d'une note globale de 120 points. Dans le détail, DxO octroie 129 points à la partie photographie, 49 points au zoom et 107 points à la vidéo.

Sur le même sujet : Le Huawei Mate 40 Pro est élu nouveau roi de la photo par DxOMark

Le Pixel 5 est toujours un excellent photophone mais la recette Google montre ses limites

Dans la conclusion de son test, DxOMark regrette les économies réalisées par Google sur le hardware de l'appareil photo. Face aux mauvaises ventes des Pixel 4, Google a en effet préféré dédier son Pixel 5 au marché milieu de gamme. Pour réduire le prix de vente de son flagship, la firme américaine a fait beaucoup de sacrifices. Cette stratégie “a un impact sur les performances en photographie”, estime DxO.

“Avec son matériel limité, le Pixel 5 se retrouve derrière d'autres smartphones plus performants sur des points comme le bokeh, le zoom, la texture ou le bruit, où des capteurs et des objectifs supplémentaires sont utiles” explique DxOMark. In fine, le smartphone pèche par l'absence d'un troisième capteur photo. Comme toujours, Google cherche à compenser la frugalité de son hardware grâce au traitement logiciel offerts par ses algorithmes. Pour DxOMark, cette approche a atteint ses limites. DxOMark regrette notamment la faible exposition du mode portrait, le bruit trop visible, des erreurs de balance des blancs en basse lumière, une estimation faussée de la profondeur en mode Bokeh et l'absence de détails du zoom.

Néanmoins, le Pixel 5 reste un excellent photophone. “L'appareil photo principal fait de belles photos et atteint des scores proches des meilleurs du côté de l'exposition, de la couleur et de la mise au point automatique. Nous avons donc peu de choses à reprocher à l'appareil photo (à part le bruit, peut-être), et comparé à des double capteurs photo similaires, le Pixel 5 reste convaincant, grâce à sa puissance logicielle impressionnante” tempère le laboratoire. Avec un hardware à la hauteur de son traitement logiciel, Google pourrait à nouveau se hisser en tête de classement.

Source : DxOMark



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !