Pirater un PC avec son ventilateur, le Play Store envahi de malware, Xiaomi retire le chargeur 65W de la vente, le récap

 

Pirater un PC avec son ventilateur c’est possible, démontrent des chercheurs. En parallèle, 101 applications malveillantes ont envahi le Google Play Store et Xiaomi a été contraint de retirer son chargeur 65W de la vente. On fait le point sur l’actualité d’hier.

pc pirater malware android chargeur 65w

Confinés jusqu’au 11 mai 2020, vous vous êtes plongés dans les séries et les films du catalogue Netflix ou les derniers jeux gratuits du PlayStation Plus, et vous n’avez pas trouvé le temps de suivre l’actualité du moment en notre compagnie. Pas de panique chers lecteurs, on vous raconte tout ce que vous avez raté dans notre récapitulatif quotidien. Suivez le guide !

Des chercheurs découvrent un moyen de pirater un PC depuis son ventilateur

Une équipe de chercheurs de l’université Ben Gurion a développé une méthode permettant de pirater un PC grâce au ventilateur de sa tour. Pour ça, ils s’appuient sur les vibrations émises par le boitier grâce à la rotation du ventilateur. Un logiciel transforme ensuite les vibrations en language compréhensible par un terminal à distance, en l’occurrence un smartphone. Une vidéo montre toute l’opération. On vous invite à la découvrir ci-dessous.

Lire : comment le ventilateur permet de pirater un PC

Malware Android : désinstallez d’urgence ces 101 applications malveillantes

Une enquête de CyberNews a mis en lumière 101 applications Android frauduleuses sur le Google Play Store. Ces applications sont destinées à bombarder les utilisateurs d’annonces publicitaires et à récupérer leurs données personnelles. Grâce à l’opération, les 27 développeurs des applications empochent des milliers de dollars par mois.

Lire : La liste des 101 applications Android à désinstaller de votre smartphone

Xiaomi arrête de vendre son chargeur 65W à cause d’une faille de sécurité

Xiaomi a récemment été contraint de suspendre la vente du chargeur 65W suite à la découverte d’une faille de sécurité. En exploitant une faille dans le micrologiciel de la puce eFlash intégrée, un attaquant est en mesure d’augmenter la tension maximale envoyée par le chargeur 65W vers le smartphone. Heureusement, la plupart des appareils compatibles avec l’accessoire sont dotés d’un système de protection contre les surtensions.

Lire : une faille de sécurité identifiée dans le chargeur 65W de Xiaomi



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !