Peugeot e-208 GTi : la version sportive de l’électrique est envisagée

Peugeot pourrait décider de créer une version performance de sa e-208, différente de la version sportive actuellement proposée en option. Cette possibilité est en cours d’étude et une décision sera prise avant la fin de l’année 2020. La marque n’envisagerait pas de décliner ce projet avec motorisation thermique. Mais le projet d’une 208 « GTi électrique » est séduisant.

peugeot e-208

La e-208 est l’une des dernières bonnes surprises commerciales de Peugeot. La citadine a reçu un accueil chaleureux de la part des testeurs, mais également de la part des consommateurs. Un bon signal pour la marque dont la stratégie sur les véhicules électriques est très ambitieuse : plus aucun nouveau modèle thermique d’ici 10 ans. Il n’est donc pas étonnant que Peugeot envisage de plus en plus d’initiatives dans ce domaine. Et de moins en moins sur le segment thermique.

Lire aussi : Pourquoi les voitures électriques peinent à se démocratiser ? Le PDG de Peugeot répond

En voici une nouvelle preuve, même si cela reste encore à l’état de projet. A l’occasion d’une interview accordée au périodique britannique Car Magazine, Jean-Philippe Imparato, vice-président de Peugeot, a déclaré qu’une version « performance » de la e-208 est actuellement envisagée dans le cadre de la marque Peugeot Sport. Le conseil d’administration de la firme se serait donné jusqu’à la fin de l’année pour statuer. Et une sortie commerciale pourrait avoir lieu dès l’année prochaine. En revanche, aucune version performance ne serait étudiée avec un moteur thermique.

Une adaptation ergonomique nécessaire

Cette version survitaminée, qui ferait partie de la gamme Peugeot Sport, subirait quelques petites transformations, ne serait-ce que pour augmenter la capacité totale des batteries, afin que les nouvelles performances du moteur ne grève de trop l’autonomie (laquelle atteint 300 kilomètres environ dans la version classique de l’e-208 avec une batterie de 50 kWh). Selon Car Magazine, ce nouveau moteur pourrait développer un peu moins de 170 chevaux, contre 136 chevaux aujourd’hui.

L’intégration de ces nouveaux éléments auraient donc une incidence sur le design et les dimensions. Cette version sportive de l’e-208 reviendrait alors presque à recréer l’esprit GTi, même si l’utilisation de cette « marque » ne correspondrait plus vraiment à son acronyme (il n’y a pas d’injecteurs dans un moteur électrique). Le patron de la marque affirme même que c’est un nonsense dans le contexte actuel. Mais GTi ayant une excellente notoriété, réutiliser la marque pour un véhicule électrique ne serait pas incohérent non plus.

Source : Car Magazine



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !