Péages aux autoroutes : le passage sera moins cher en 2023 pour les voitures électriques

 

Alors que le prix des péages sur les autoroutes va augmenter en moyenne de 4,75 % dès le 1er février 2023, les propriétaires des voitures électriques n'auront pas à subir cette hausse.

prix peages augmentation
Crédits : Wikipedia

Comme vous le savez peut-être, chaque année, les contrats passés entre l'Etat et les sociétés d'autoroutes sont revus. Et qui dit révision dit nouveaux prix pour les usagers. Et comme on pouvait s'y attendre, l'augmentation sera conséquente en 2023. Comme le révèlent nos confrères du Monde, les tarifs des péages autoroutiers pour les particuliers vont grimper à la hausse de 4,75 % en moyenne dès le 1er février 2023.

Les prix aux péages explosent dès le 1er février 2023

Sur certaines portions, les prix pourront augmenter de 5,07 % ! Précisons toutefois que ces pourcentages ne sont pas étonnants. Comme le prévoient les contrats signés avec les sociétés concessionnaires, cette hausse sera égale à 70 % du taux d'inflation (hors tabac). Or, avec une inflation aux alentours des 6% en France, il fallait s'attendre à une explosion des prix aux péages.

Bien entendu, cette augmentation s'explique également par d'autres facteurs, comme le financement de nouveaux investissements par les sociétés (entretien des voies, des aires d'autoroutes, etc.) ainsi qu'un rattrape négocié après le gel des tarifs opéré en 2015.

A lire également : Voiture électrique –  la recharge à domicile est avantageuse, mais la facture continuera d’augmenter

-40% pour les gros rouleurs à titre de compensation

Sachant pertinemment que la facture allait être salée pour les automobilistes, le ministre des Transports Clément Beaune avait appelé en juillet 2022 les sociétés d'autoroutes à faire des efforts. A défaut de pouvoir limiter l'envolée des prix, il faudra au moins proposer des compensations pour ceux qui empruntent régulièrement l'autoroute.

Visiblement, l'appel du ministre a été entendu par Vinci Autouroutes, APRR AREA et Sanef SAPN, les trois principales sociétés d'autoroutes françaises. Tout d'abord et dès le 1er février 2023, les usagers pourront bénéficier d'une réduction de 40 % sur les prix aux péages, à partir de 10 allers-retours par mois sur le même itinéraire. Jusqu'alors, les automobilistes pouvaient bénéficier d'une réduction de 30% du prix, dans les mêmes conditions. “La réduction supplémentaire pour ces usagers est ainsi deux fois supérieure à l'évolution générale des tarifs”, précise le ministère des Transports dans un communiqué officiel.

Une réduction de 5% pour les propriétaires de voitures électriques

Par ailleurs, le gouvernement avait demandé un geste en faveur de la décarbonation du parc automobile. Une requête acceptée par les groupes APRR-AREA et Sanef SAPN (et déclinée par Vinci). Sur les autoroutes des deux sociétés, les propriétaires de véhicules électriques bénéficieront d'une réduction sur l'ensemble de leurs trajets de 5% durant toute l'année 2023, et ce sans un nombre d'allers-retours imposé. Résultat, cela revient à annuler la hausse des péages pour les voitures électriques.

Cette évolution est cohérente avec nos priorités: dans un contexte d'inflation, limiter les hausses de prix pour la vie quotidienne, en protégeant ceux qui doivent utiliser la voiture pour aller travailler et en encourageant la transition écologique”, a déclaré le ministre des Transports Clément Beaune. Pour rappel, le gouvernement a récemment annoncé son intention de ne pas réduire la vitesse maximale sur les autoroutes à 110 km/h au lieu de 130 km/h. Pour la Première ministre Elisabeth Bornes, imposer une baisse de la vitesse n'est pas la bonne méthode, préférant plutôt faire appel à la responsabilité de chaque automobiliste.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !