Orange signe un partenariat d’ampleur avec Google autour du cloud

Orange et Google viennent de signer un partenariat d’importance pour le futur. La société française à fait appel au géant américain pour l’aider à développer ses services autour du Cloud. Une bonne affaire pour les deux entreprises.

Google
Crédits : Mitchell Luo/Unsplash

Google et Orange main dans la main. Les deux sociétés ont annoncé ce 28 juillet signer un partenariat pour développer des services autour de l’intelligence artificielle et du Cloud Computing. Cela permettra à la française de tenir ses engagements et à l’américaine de mieux s’implanter en Europe où elle est en difficulté face à la concurrence de Microsoft.

Orange cherche à développer de nouveaux services dans le cloud et plus particulièrement au niveau de l’edge computing via le plan Engage 2025, présenté il y a quelques mois. C’est là qu’intervient l’entreprise californienne, qui devrait permettre à l’opérateur français d’avoir les moyens de ses ambitions en lui fournissant serveurs et surtout l’IA pour gérer ses données. Le but est bien évidemment de proposer ces services aux entreprises.

Les deux sociétés ont également pour objectif de développer de nouvelles activités. Orange indique ainsi vouloir créer une « plate-forme d’analyse des données et d’apprentissage automatisé » d’un nouveau genre en se servant des technologies de la firme de Mountain View. La priorité est aussi axée sur la cybersécurité, qui a toujours été un enjeu majeur pour les sociétés.

Orange veut rester leader en entreprises

Avec un tel partenariat, Orange compte bien rester leader dans les services cloud proposés aux entreprises. L’arrivée de Google dans l’équation est un argument de poids pour convaincre les futurs clients. Plus encore, la 5G, qui arrive en France cette année pourrait bénéficier du savoir faire du géant. Cet accord ne concerne pas seulement l’hexagone, puisque l’opérateur est présent dans d’autres pays Européens.

A lire aussi – Google permet à ses employés de rester en télétravail jusqu’en juillet 2021

Dans cet accord, c’est bien Google qui semble gagner le plus. En effet, le géant est en retard en ce qui concerne le développement de ses serveurs et services sur le vieux continent, loin derrière AWS d’Amazon et surtout Azure de Microsoft. C’est le deuxième énorme contrat qu’il décroche en moins d’un mois après Renault. L’industriel français a en effet annoncé vouloir utiliser les serveurs et l’IA de la société pour stocker ses données et améliorer sa production de véhicules.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Orange souhaite fermer le réseau 2G (GPRS) en 2025

Orange aimerait fermer le réseau 2G (GPRS) en Europe d’ici 2025 pour le grand public. L’utilisation du réseau a fortement baissé est le fermer permettrait d’éviter de gaspiller de l’énergie.  Le PDG d’Orange Stéphane Richard donnait une interview au journal…

5G : Orange écarte Huawei au profit des équipements Nokia et Ericsson

Chez Orange, le déploiement 5G se fera sans Huawei : l’opérateur historique vient d’annoncer avoir sélectionné Nokia et Ericsson comme équipementiers réseau « après plusieurs mois de tests ». Le PDG du groupe avait pourtant pris la défense ces dernières semaines du…

Orange va arrêter de vendre des abonnements ADSL dès 2023

Orange a présenté mercredi matin son plan stratégique « Engage 2025 » qui concerne aussi bien l’ADSL, que la fibre optique et la 5G. L’une des annonces de ce plan concerne le réseau cuivré qui devrait disparaître d’ici 2030 au profit d’un…