Maj. le 20 mars 2020 à 10 h 09 min

Comme Huawei, Samsung et Apple, Oppo aurait l’intention de concevoir en interne ses propres chipsets. Le premier modèle s’appellerait M1. Il ne s’agirait pas d’un SoC complet, mais d’un coprocesseur dédié. La création de ce composant ferait partie des 50 milliards de yuans que la société investira durant les trois prochaines années.

Oppo

Huawei, Apple et Samsung ont un point commun que Oppo n’a pas. Les trois firmes développent des processeurs. Même Xiaomi s’y est essayé récemment avec le Surge S1 (dont le successeur n’a toujours pas été dévoilé). Oppo a certes créé des technologies pour la recharge rapide, comme VOOC (actuellement en version 4.0). Mais les processeurs manquent encore à son panel de technologies créées en interne. Cela devrait être bientôt le cas.

Lire également : Huawei préparerait un Kirin 1020 50% plus rapide que le Kirin 990 du Mate 30 Pro !

Un média chinois a publié cette semaine un article en marge de l’Inno Day que Oppo a organisé à Shenzhen. Dans cet article, il y est dit qu’un représentant de la firme chinoise a avoué avoir entrepris le développement en interne de son premier processeur. Il ne s’agirait pas un SoC complet similaire à l’A13 d’Apple, à l’Exynos de Samsung ou au Kirin de Huawei. Il s’agirait plutôt d’un coprocesseur auxiliaire. Sa tâche serait donc plus réduite. La nature de celle-ci n’est pas révélée. Parmi les hypothèses possibles se trouvent un composant pour une connexion sans fil customisée (comme l’Apple W1, par exemple) ou un coprocesseur neural pour l’intelligence artificielle.

Un composant qui a déjà fait parler de lui

Le composant s’appellerait M1, un nom qui a déjà fait l’objet d’une fuite fin novembre suite au dépôt par Oppo de cette marque auprès de l’EUIPO (organisme européen de la gestion de la propriété intellectuelle). Dans le registre de ce dernier, il y est écrit que M1 fait référence à un composant qui équipera des matériels électroniques, dont des smartphones. En aout dernier, une première rumeur affirmait qu’Oppo développait une équipe d’ingénieur pour concevoir des composants. Une équipe dont les membres provenaient de Unisoc (ex Spreadtrum) et MediaTek.

Lire aussi : Exynos 1000 : Samsung développerait un nouveau SoC 5 nm basé sur des coeurs ARM standard

La recherche et le développement prennent une importance capitale pour Oppo. À l’image de VOOC Charge, sa technologie de charge rapide, les technologies créées en interne sont considérées comme des moyens de se démarquer de la concurrence. Les domaines de recherche couvrent l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, la 5G (et même la 6G) ou encore le Big Data. Tony Chen (aka Chen MingYong en version originale), PDG d’Oppo, a indiqué lors de l’Inno Day qu’il investirait 50 milliards de yuans (6,4 milliards d’euros) en recherche et développement dans les 3 prochaines années. Des projets qui concernent le software et le hardware.

Source : Tech.qq.com



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple veut des processeurs AMD dans ses futurs macs

Apple pourrait intégrer des APU AMD dans ses prochains Mac ou MacBook, faisant l’impasse sur les CPU d’Intel. Des références repérées dans le code de MacOS Catalina 10.15.4 laissent en effet penser que la Pomme se prépare à des changements…

Qualcomm présente quatre nouveaux SoC compatibles 4G

Qualcomm a présenté trois nouveaux chipsets intégrants des modems 4G et dont les performances seront bien en deçà des caractéristiques d’un flagship. Le meilleur d’entre eux s’appelle le Snapdragon 720. Et même s’il est présenté comme un composant étudié pour…

Oppo développerait son premier processeur appelé M1

Comme Huawei, Samsung et Apple, Oppo aurait l’intention de concevoir en interne ses propres chipsets. Le premier modèle s’appellerait M1. Il ne s’agirait pas d’un SoC complet, mais d’un coprocesseur dédié. La création de ce composant ferait partie des 50…