Nvidia : les cartes graphiques RTX sont les premières à supporter le DirectX 12 Ultimate

Nvidia déploie de nouveaux pilotes compatibles avec le DirectX 12 Ultimate. Les cartes graphiques GeForce RTX peuvent désormais tirer profit de la collection d’APIs universelles de Microsoft pour améliorer l’expérience gaming des joueurs sur PC.

Nvidia Direct X Ultimate

En mars derniers, Microsoft annonçait la disponibilité de DirectX 12 Ultimte, la nouvelle version de sa bibliothèque logicielle qui apporte de nombreuses améliorations. Parmi elles, on peut citer le support du DirectX Raytracing (DXR), du Variable Rate Shading (VRS) ou encore des Mesh Shaders qui permettent d’améliorer le traitement des formes géométriques pour mieux rendre les scènes complexes.

Plusieurs de ces fonctionnalités étaient déjà disponibles sur les GPU GeForce RTX via des APIs personnalisées de Nvidia, le cas notamment du ray tracing dont le support logiciel est intégré aux drivers de la marque. DirectX 12 Ultimate rassemble donc les dernières avancées technologiques en matière de graphisme et les standardise pour les PC et les consoles, une bonne nouvelle pour les joueurs.

Les prochaines cartes graphiques Big Navi d’AMD basées sur l’architecture RDNA 2 pourront notamment en profiter. DirectX 12 Ultimate sera également disponible sur la Xbox Series X mais pas sur la PS5, Sony préférant s’appuyer sur sa propre collection d’APIs. Si vous possédez l’une des nombreuses cartes graphiques GeForce RTX de la série 2000, la compatibilité DirectX 12 Ultimate n’est pas vraiment inutile même si la plupart des fonctionnalités que propose la bibliothèque vous sont déjà accessibles.

L’avantage est que les développeurs pourront taper dans la puissante collection DirectX pour créer des jeux utilisant des APIs universelles et non propriétaires. Cela devrait encourager les studios à développer davantage de jeux tirant profit des dernières technologies graphiques.

Le ray tracing, celle dont on parle le plus, améliore considérablement la qualité visuelle des jeux vidéo en rendant les effets de lumière particulièrement réalistes. Le Variable Rate Shading (VRS) en ce qui le concerne permet d’exploiter la puissance du GPU plus efficacement en réduisant les ressources allouées au traitement de certaines zones des images sans affecter leur qualité.

Selon Nvidia, cette technique permet d’améliorer le framerate de Wolfenstein: Youngblood jusqu’à 20%. C’est pour le moment le seul jeu qui en profite. Mais on peut espérer que plusieurs autres titres viendront s’ajouter à la liste dans les prochains mois.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !