Non, Google Maps n’a jamais flouté les bases de l’armée russe

Contrairement à plusieurs affirmations largement diffusées sur Twitter, Google n'a pas modifié sa politique concernant l'accès aux images satellites des installations militaires et stratégiques russes. En effet, la firme de Mountain View vient de publier un démenti, assurant qu'elle n'avait jamais flouté les images de certains sites sensibles du pays.

google maps bases russes
Crédits : Twitter

Vous avez peut-être vu l'information circuler sur Twitter. D'après un compte Twitter affilié à l'armée ukrainienne, Google aurait déflouté les images satellites de certaines installations militaires russes sur Google Maps. On peut voir dans la publication plusieurs clichés d'équipements et d'infrastructures russes et voici ce que décrit la légende : “Maintenant, tout le monde peut voir une variété de lanceurs russes, de missiles balistiques intercontinentaux, de postes de commandement et de sites secrets avec une résolution d'environ 0,5 mètre par pixel”. 

Ce post a été cité par de nombreux organes de presse, comme le Moscow Times tandis que la traduction anglaise du tweet a été partagé des milliers de fois. Après vérification, l'une des photos contenues dans le tweet est bel et bien disponible sur Google Maps, et elle représente bien un site militaire russe en activité. 

À lire également : Des Russes vont lancer une alternative au Google Play Store ce 9 mai 2022

google maps bases russes
Crédits : Twitter

Google n'a pas déflouté les images des bases russes

Néanmoins, Google a tenu à clarifier rapidement la situation. La firme de Mountain View précise que ce n'est pas nouveau et qu'elle n'a pas modifié récemment sa politique concernant les images satellites de la Russie. “Bonjour, veuillez noter que nous n'avons apporté aucune modification au flou de nos images satellites en Russie”, a assuré le géant du web sur Twitter.

En d'autres termes, si les images satellites qui circulent sont probablement légitimes, elles étaient disponibles sur Google Maps bien avant le début du conflit en Ukraine. Notez néanmoins qu'il n'est pas rare que Google brouille et floute les images satellites de zones sensibles, notamment les bases militaires. C'est notamment le cas de la base aérienne française 705 près de Tours. Cependant, de nombreuses installations militaires restent visibles aux yeux de tous, à l'image de la base américaine de Nellis sans oublier la fameuse Zone 51 dans le Nevada.

De fait, difficile de savoir pourquoi certaines zones sensibles sont floutées et d'autres non sur les images satellites de Google Maps. Rappelons que Google a en revanche pris d'autres mesures contre la Russie après le début de la guerre. Google a choisi de suspendre les ventes de ses produits/services en Russie, tandis que la firme a interdit aux médias d'État russes de diffuser des annonces sur leurs chaînes YouTube. À ce sujet, la Russie a menacé d'attaquer Google en justice si elle continue à diffuser des vidéos sur YouTube qui contredisent la version officielle du Kremlin.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !