Nokia 3310, Motorola StarTAC, Ericsson T29 : retour sur le phénomène des téléphones vintage

Maj. le 14 février 2015 à 18 h 44 min

Lekki ! Ce nom ne vous dit rien ? Nokia 3310, Nokia 8210, Motorola Startac, ça vous parle certainement davantage. Lekki, c’est la société qui a décidé de relancer nos bon vieux téléphones portables des années 90, surfant sur la vague du vintage. Un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur à l’heure où les constructeurs de smartphones continuent de faire la course à la performance.

Dans ce monde ultra-connecté, les anciens (mais pas seulement) retournent à leurs premières amours, lassés de cette technologie omniprésente. Adeptes du dicton « un téléphone c’est fait pour téléphoner », ces utilisateurs rangent leurs smartphones au fond d’un tiroir et reprennent les bonnes vieilles habitudes.

Mais qu’est ce qui les motive à opérer ce retour en arrière ? Pourquoi ce phénomène, qui commence à toucher le milieu des peoples, prend-il de plus en plus d’ampleur ? Effet de mode ou véritable volonté de marquer un temps d’arrêt dans ce monde où la technologie se développe tellement vite qu’elle finit par nous dépasser ? Retour sur ce phénomène et sur ce qui pousse les utilisateurs à troquer leurs smartphones contre un bon vieux Motorola StarTAC 130.

motorola startac phenomene smartphones vintage
Crédits : Lekki

 

Trop de technologie tue la technologie

La première motivation des utilisateurs à abandonner leur smartphone est le trop plein de technologie. A force de vouloir convaincre les consommateurs qu’ils avaient besoin de tous ces appareils, les constructeurs ont fini par provoquer une overdose. Smartphones, tablettes et maintenant objets connectés, c’en est trop.

Certains disent « stop », et comme un affront aux grandes firmes de ce monde, ils font un virage à 180 degrés. Ces écrans plus grands, plus beaux, de ces produits toujours plus puissants, plus performants, plus rapides, plus tout, ils en ont assez. Un téléphone c’est fait avant tout pour téléphoner.

Ce « back to basics » a lieu parce que les constructeurs ont fini par donner la nausée à de nombreux utilisateurs. Ils ont voulu gaver les consommateurs comme des oies, sans écouter leurs besoins mais en leur en créant. Et après les smartphones, ce sont les objets connectés qu’ils veulent imposer. Aujourd’hui certains refusent de se voir dicter leur mode de consommation.

Un retour aux fondamentaux

Cette course aux performances fatigue davantage ces utilisateurs puisque les améliorations apportées aux smartphones ne tiennent pas compte de leurs besoins. Certains fondamentaux sont complètement oubliés.

bendgate iphone 6 plus

D’abord la solidité. La mode des smartphones toujours plus fin illustre bien cette oubli des constructeurs. A force de vouloir courir après la finesse on oublie qu’un smartphone doit être solide. Le Bendgate témoigne de cette faiblesse de nos smartphones.

Les téléphones portables des années 90 ont une solidité à toute épreuve. Vous pouvez faire tomber votre 3310 du quatrième étage, il tiendra le choc (oui c’est un peu exagéré). Le plus triste c’est que les technologies existent pour faire de nos smartphones des produits résistants.

Autre caractéristique recherchée : l’autonomie. Certes, les smartphones sont de véritables ordinateurs de poches, on ne peut pas espérer une semaine d’autonomie comme nos bons vieux téléphones des années 90. Mais c’est avant tout la démarche des constructeurs qui est visée ici.

nokia 3310 fondamentaux solidite
Le Nokia 3310 est LA référence en terme de solidité

 

Chaque année, de nouveaux appareils sont commercialisés mais aucun ne sort du lot concernant l’autonomie. Au grand maximum on tient une journée et demie en moyenne. Alors les évolutions technologiques d’accord, mais les utilisateurs aimeraient qu’elles aillent dans le sens de leurs besoins.

La question des données personnelles

Ce n’est un secret pour personne, l’utilisation de nos smartphones requiert un flux de données important. Parmi lesquelles, évidemment, nos données personnelles. C’est bien simple, tout ce qui touche de près ou de loin à notre vie privée passe par notre smartphone : adresse, identité, informations bancaires, réseaux sociaux etc.

Et les dernières informations concernant la sécurité de ces données ne sont pas rassurantes. Plusieurs études révèlent que nos données sont de plus en plus accessibles. Les constructeurs et les développeurs des OS ne travaillent pas suffisamment pour renforcer leur sécurité. Et même si l’utilisateur a aussi sa part de responsabilité, il n’est pas censé être un expert en sécurité numérique pour utiliser son smartphone.

Autonomie faiblarde, solidité à revoir, manque de sécurité ? Il n’en fallait pas plus pour ceux qui sont déjà lassés de toute cette technologie. Un téléphone des années 90, c’est costaud, on ne le recharge qu’une fois par semaine et aucune chance de voir ses informations personnelles piratées.

Lekki : la référence du téléphone vintage

La société Lekki a vu venir ce ras le bol de certains utilisateurs et a surfé sur la vague du « low-tech ». Que ce soit par anticonformisme ou pour sortir de la standardisation des smartphones (ils se ressemblent tous, alors qu’avant ils étaient facilement reconnaissables, un travail sur le design était nécessaire pour se démarquer) les utilisateurs affichent clairement leur nostalgie.

ericsson t29
Ah ! Le Sony Ericsson T29 ! (Crédits : Vintage Gadget Collector)

 

Et pour retrouver leurs sensations d’antan, ils sont prêts à y mettre le prix. Car même si les premiers modèles sont relativement accessibles (80€ pour un Nokia 8210), pour d’autres les prix s’envolent. Un simple Ericsson T29 est vendu 180 euros. Le légendaire Motorola StarTAC 130 est vendu 499 euros ! C’est pratiquement le prix d’un smartphone haut de gamme comme le Moto X 2014 par exemple.

anna wintour telephone clapet
Anna Wintour, la femme qui crée la mode dans le monde, est revenue aux fondamentaux

 

Dans tous les cas de figure, le phénomène séduit et même les stars s’y mettent. Qu’il s’agisse de la rédactrice en chef de Vogue US, Anna Wintour vue avec un téléphone à clapet, de Rihanna, Iggy Pop ou encore le maire de New York Bill de Blasio, tous ont ressorti leurs vieux téléphones du tiroir. Et vous, un retour aux années 90, ça vous tente ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…

Google+, Glass, Ara, Hangouts… 7 échecs cuisants que Google aimerait faire oublier

Google a connu un certain nombre d’échecs durant sa carrière voici une liste des plus gros bides qu’a connu l’entreprise ces dernières années. Cela concerne aussi bien ses produits et ses services liés au web que ses diverses incursions dans le domaine du hardware. La firme a connu un grand nombre de revers c’est le moment de faire un point.

eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…