Nintendo Switch Online : la dernière mise à jour corrige de nombreux bugs de l’émulateur N64

 

Nintendo a enfin amélioré l’émulateur N64 de la Switch. Avec la mise à jour amenant Banjo-Kazooie dans le catalogue, de nombreux bugs graphiques ont été résolus, notamment sur The Legend of Zelda : Ocarina of Time. Malgré tout, il reste encore du chemin à parcourir pour obtenir une émulation digne de ce nom, car de plusieurs problèmes n’ont pas encore été réglés.

Switch manette Nintendo 64
Crédit : Nintendo

En octobre dernier, Nintendo déploie une mise à jour de taille pour son service Switch Online. Après les émulateurs de la NES et SNES, les joueurs ont pu découvrir un large catalogue de jeux N64 et Megadrive. Bien que le prix de l’abonnement a augmenté en conséquence, c’est avec une certaine impatience que les fans de la première heure comme les néophytes ont pu (re) découvrir les classiques de consoles qui ont marqué leur époque. Mais après l’excitation est venue la déception.

En effet, l’émulateur s’est rapidement révélé être une catastrophe. Le son de plusieurs jeux est décalé, des titres comme The Legend of Zelda : Ocarina of Time présentent de nombreux bugs graphiques. L’ampleur de la gronde est telle que quelques jours après le lancement, le président de Nintendo of America a assuré que les critiques des joueurs étaient prises « très au sérieux ». Il aura fallu attendre la nouvelle année pour qu’une première solution soit proposée.

Nintendo améliore l’émulateur N64, mais ce n’est pas encore ça

Sur Twitter, des joueurs ont remarqué la dernière mise à jour de Switch Online, surnommée Banjo-Kazooie en rapport avec l’arrivée du jeu dans le catalogue, apporte des changements significatifs à l’émulateur. Sur The Legend of Zelda: Ocarina of Time notamment, la qualité de l’eau a été nettement améliorée. Ce n’est d’ailleurs pas le seul jeu concerné, car l’ensemble de l’application semble avoir été retravaillée.

Sur le même sujet : Nintendo Switch — la manette N64 est déjà en rupture de stock, il faudra attendre 2022

« Quel que soit le correctif qu’ils ont fait pour Zelda Ocarina of Time, il n’a pas été ajouté comme un hack, il semble être un correctif réel de l’émulateur », explique par ailleurs le dataminer LuigiBlood. Malheureusement, beaucoup de problèmes subsistent. Un autre joueur fait ainsi remarquer que Paper Mario continue de crasher de manière intempestive. Pour reprendre l’exemple d’Ocarina of Time, le brouillard ne semble toujours pas être pris en compte par l’émulateur.

Il faudra donc attendre encore un peu si vous comptez revivre l’expérience de l’époque sur votre Switch. En attendant, le catalogue N64 devrait s’enrichir de 20 jeux supplémentaires dans les semaines à venir, à en croire les dataminers. Selon MondoMega, Nintendo prévoirait d’ajouter un total de 38 titres à son émulateur.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !