Motorola défend son Razr face aux premiers cas d’écrans endommagés

 

Depuis son lancement commercial, le Motorola Razr, premier smartphone à clapet avec écran pliable, est le sujet de nombreux messages à propos de la fragilité de sa dalle flexible. La marque américaine réagit en réaffirmant que son Razr a été testé sous différentes conditions, notamment de température extrême.

Razr problème écran pliable
La fameuse bulle au niveau de la charnière / Crédits : Inputmag / Raymond Wong

Voilà une situation qui nous rappelle celle de Samsung au printemps dernier. Quand la firme coréenne a envoyé des unités de test de son Galaxy Fold aux journalistes et blogueurs technophiles, les premiers retours ont mis en lumière plusieurs problèmes techniques et ergonomiques. La protection au-dessus de l’écran pouvait s’enlever trop facilement. Et l’air s’infiltrait sous la dalle au niveau de la charnière, la poussière pouvant l’endommager. Samsung a alors rappelé les unités de test, stoppé net la livraison de son smartphone pliable et revu le design pour combler les quelques défauts.

Huit mois plus tard, un nouveau design apparaît chez Motorola et Samsung : les smartphones clamshell avec écran pliable. Deux modèles sont officiels : le Galaxy Z Flip et le Razr. Et ce dernier a fait l’objet de nombreux articles à propos de protections qui se désolidarisent de l’écran ou de dalles flexibles qui marquent ou qui cassent au niveau de la pliure. Une situation délicate à gérer. D’autant plus que le Razr est un smartphone relativement cher : 1600 euros.

Un problème de température

Suite à ces retours d’expérience, Motorola a publié une réponse, relayée par le magazine Input. Dans ce message, la marque réaffirme toute sa confiance envers son produit et explique que le Razr a été testé sous différentes conditions, notamment en termes de température. Elle rappelle néanmoins qu’elle déconseille de laisser n’importe quel smartphone dans un endroit où la température ambiante est inférieure à 20°C ou supérieure à 100°C.

La marque conclut sa déclaration en rappelant que la garantie des produits Motorola couvre les dommages subis par certaines conditions météorologiques lors d’un usage « normal ». Selon certains journalistes ayant testé le produit, une forte variation de température pourrait être à l’origine des dommages. Notez que le Razr n’est pas le seul concerné, puisque des histoires similaires sont évoquées avec le Galaxy Z Flip.

Source : Input



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
motorola razr 2019 1200 px
Razr 2019 : Motorola confirme l’arrivée de son successeur en 2020

  Fin 2019, Motorola a présenté le Razr (2019), un smartphone avec écran flexible et design clamshell. Même si les critiques n’ont pas toujours été positives, notamment au niveau tarifaire, la marque confirme en développer un second modèle. Il sortira…