Model 3 : Tesla poursuivi pour une défaillance de la suspension après un accident mortel

 

Tesla vient d’être trainé en justice après un accident mortel qui a coûté la vie à deux personnes en septembre dernier. En cause, la suspension défectueuse d’une Tesla Model 3.

Tesla Model 3 accident
Crédit : NTSB

En septembre dernier, Nicholas Garcia et sa passagère de 19 ans, Jazmin Alcala, sont décédés lorsque la Tesla Model 3 de 2021 dans laquelle ils se trouvaient a quitté la route, s'est écrasée contre deux arbres et a pris feu. Le National Transportation Safety Board avait envoyé des enquêteurs pour examiner l'accident survenu dans le sud de la Floride.

D’après les investigations, le véhicule roulait à une vitesse de 145 km/h dans une zone résidentielle pourtant limitée à 50 km/h. La vidéo de la dashcam montre qu'une grande bosse dans l'intersection a fait décoller la Model 3. À l'atterrissage, le conducteur a perdu le contrôle, puis a heurté deux arbres avant de s'enflammer, entraînant la mort des deux occupantes. L'enquête du NTSB n'a jusqu’à présent pas déterminé une défaillance de la suspension ni pourquoi le Model 3 a tourné à gauche si brusquement. L’organisme a seulement indiqué que la voiture a accéléré jusqu'à 145 km/h en cinq secondes.

À lire égalementTesla : il tue 2 personnes quand l’Autopilot est activé, il est jugé coupable d’homicide

Les familles des victimes portent plainte

Aujourd'hui, la famille du conducteur de la voiture poursuit Tesla, Tesla Florida et un responsable du service après-vente de Tesla en raison de la suspension prétendument défectueuse de la voiture. Le véhicule Model 3 de 2021 était doté d'une « suspension défectueuse et déraisonnablement dangereuse susceptible de provoquer une perte de contrôle dans des conditions de conduite ordinaires et prévisibles », selon la plainte déposée par la famille du conducteur devant un tribunal de l'État de Floride.

La plainte indique également que quatre jours avant l'accident de septembre, le conducteur, Nicholas G Garcia, avait amené le véhicule dans un magasin Tesla en raison de problèmes de « contrôlabilité/direction, de suspension, de batterie et de système électronique, et de capacité à ouvrir les portes ». Le responsable du service après-vente de Tesla aurait fait preuve de « négligence » lors de l’inspection du Model 3 concerné.

Pour l’instant, l’action en justice est toujours en cours. Celle-ci vise à obtenir des dommages et intérêts de plus de 30 000 dollars chacun de la part de Tesla et du responsable du service après-vente. Contrairement à un autre accident où l’on a pu voir une Tesla percuter une voiture de police, il semble que l’Autopilot n’était pas activé.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !