Microsoft reconnait avoir diffusé un patch buggé pour Windows 10 et Windows 11

 

Microsoft a diffusé une mise à jour pour Windows 10 et 11 au mois d’août dernier, mais celle-ci avait la particularité d'être buggée. Aujourd’hui, les utilisateurs de la dernière version de Windows 11, jusqu’alors non concernés, indiquent connaître les mêmes soucis. Microsoft reconnait son erreur et mène l’enquête.

Windows 11

Cela ne devrait être qu’une petite mise à jour de sécurité de rien du tout, l’une de celle qu’on ne voit même pas passer lorsqu’on redémarre son PC. Mais la MàJ KB5012170 cause en réalité bien des soucis à Microsoft qui voit les bugs se multiplier.

Cette mise à jour « Patch Tuesday » devait corriger une vulnérabilité majeure sur les versions Windows 11 21H2 et Windows 10 21H2. Pourtant, à l’installation, de nombreux utilisateurs ont remarqué des soucis. L’update refuse de s’installer et le code d’erreur 0x800f0922 s’affiche à l’écran.

Microsoft recommande de mettre à jour son BIOS

Plus encore, certains utilisateurs ont constaté qu’une fois la mise à jour installée (quand elle s’installe), leur PC se mettait en mode sécurité (Bitlocker Recovery Mode). Microsoft a donc du publier un guide pour les guider par à pas sur comment s’en sortir. Pour régler la situation, la firme de Redmond préconise aussi de mettre à jour son UEFI. Une solution efficace, mais qui n’est pas forcément à portée de l’utilisateur peu à l’aise en informatique.

A lire aussi – Windows 11 : le dernier Patch Tuesday règle le bug d’affichage du gestionnaire des tâches

Aujourd’hui, nouveau retournement de situation. La mise à jour KB5012170 a été repérée par certains utilisateurs de Windows 11 22H2 et de Windows 22H2, jusqu’alors non concernés. Dans la plupart des cas, elle s’installe sans encombre sur votre ordinateur, mais il est possible de rencontrer les erreurs mentionnées ci-dessus.

En cas de soucis, Microsoft recommande toujours de mettre à jour son UEFI. Une manipulation simple, en vérité, mais qui peut faire peur aux profanes. Pour l’instant, la firme continue d’enquêter sur le sujet et promet de trouver rapidement une solution. Un bug qui touche une très faible minorité, mais qui peut se montrer pénible et qui entache l’image de Microsoft, qui reconnait avoir déployé une mise à jour buggée. On reste bien évidemment à l’affut des nouvelles informations de la part de Microsoft.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !